04 septembre 2018

24 heures du remaniement

Un jour comme aujourd’hui, il est bien naturel que des internautes un tantinet politisés se prennent pour des éditorialistes politiques pour commenter les trois informations politiques du jour :

- la démission d’une ministre qui aurait quelques problèmes avec le fisc (j’imagine les échanges : « hé Laura, ça serait bien que tu profites de l’occasion, comme ça tout le monde va oublier »),

- la nomination de deux ministres donc un qui était quatrième personnage de l’Etat mais qui ne voulait plus laisser son poste,

- la chute de popularité de Macron, plus pas qu’Hollande « à la même époque ». 


Et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je vais commenter aussi. Je ne pète pas plus haut que mon cul. Ni plus gros. Mais j’ai l’habitude de commenter la vie politique dans mon blog. C’est plus fort que moi. 


Il y a d’ailleurs deux trucs supplémentaires à commenter, la journée est riche :

- le prélèvement à la source dont au sujet duquel personne ne comprends plus rien ni si la réforme est maintenue,

- la début du retrait de la baudruche de Marseille surtout connu pour son affection pour les jeunes pops (je n’ai aucune information, je colporte des rumeurs éhontées).  


Cela étant, je n’ai absolument rien à dire. Si ce n’est que Macron fait bien ce qu’il veut. La cinquième est ainsi faite et il n’est pas assez con pour penser que sans faire le con il a la moindre chance d’être réélu. Il nomme ses hommes à lui pour faire les réformes qu’il souhaite et basta. 


Ça nous fait des sujets de discussion mais je crois bien que, à part « nous », tout le monde s’en fout. 


Désolé. 


D’un autre côté, quand on tient un titre de billet de blog...

1 commentaire:

  1. Merci Nicolas !
    A te lire, j'apprends que la baudruche en question est toujours parmi nous. Il y a tellement longtemps qu'on n'en a pas entendu parler.
    Bon, d'accord, il n'a pas encore quitté la <Mairie, il faut bien un endroit pour se poser mais la Métropole c'est déjà un bon début sachant que sa principale concurrente à ce siège vient de prendre quelques années de non-éligibilité.
    Heureusement que tu es là pour nous tenir au courant.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.