04 septembre 2013

Christian Jacob, digne représentant de la droite française

Aujourd'hui avait lieu le fameux débat à propos de l'intervention en Syrie. Christian Jacob, chef des députés UMP s'est donc exprimé pour son groupe. 

On atteint des sommets dans la bêtise. C'est un pur bonheur. 

"François Hollande a convoqué le Parlement avant d'avoir pris quelque décision que ce soit."

Ben oui. Consulter après avoir pris les décisions ne sert pas à grand chose. Christian Jacob gueule parce qu'on prend l'avis du Parlement ! 

"Qu'il ne s'étonne pas de se voir réclamer un vote." Il réclame un vote après la prise de décision. Quel pignouf ! 

"Avec cette convocation à contre-temps, il a pris le risque d'affaiblir la fonction présidentielle qui ne s'accommode pas d'indécision, d'atermoiement et de suivisme."

Affaiblir la fonction ? Alors que c'est l'UMP qui exige un vote parce qu'elle ne fait pas confiance au Président !

Les gars ! L'opposition et tout ça, c'est bien joli mais vous devriez parler du fond. La gauche a-t-elle gueulé ainsi lors de l'intervention en Libye, décidée par Nicolas Sarkozy ?

Non. Elle soutenait. Le rassemblement sur ces sujets est une tradition de notre pays. Il n'empêche pas le débat : la question que devraient se poser les parlementaires est à propos de ce que nous allons faire là-bas et comment ça va se terminer...

L'UMP perd toute crédibilité parce qu'ils insistent sur des conneries. Les électeurs voient bien la polémique à la petite semaine. 

Le plus drôle dans cette histoire est que tous les guignols de droite ou du Front de Gauche (on le voit aussi dans les blogs) gueulent comme des putois alors que rien n'est fait !

Via : 
http://pierrealain1970.blogspot.fr/2013/09/syrie-jacob-ump-exprime-un-triple-refus.html

18 commentaires:

  1. Sarko, c'était pas en Libye ?

    RépondreSupprimer
  2. Ils courent tous après d'éventuels électeurs qui s'en foutent parce qu'ils ont d'autre chose à penser.
    Où bien surfent sur une indécision (normal, ça risque un peu une guerre et un bordel sans nom) pour l'appeler une faiblesse, afin de décrédibiliser un pouvoir afin de le récupérer au plus vite (pour quoi faire ? ça...).

    C 'est pitoyable, et apparemment ça s'appellerait la politique (pour être honnête, je crois que j'ai pas souvent vu la gauche prendre des gants lors de décisions ou de non-décision de droite)
    C'est du même tonneau, et personnellement je trouve que ça pue.
    C'est malheureusement Poutine, qui devrait décider bientôt où tout le monde devrait pisser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. La gauche n'a pas souvent critiqué les décisions de la droite sur l'international (sauf la reprise des essais nucléaires par Chirac, et encore, j'en fais un peu une histoire personnelle). L'UMP fait une erreur magistrale (sauf Copé). Lors de l'intervention en Libye, tout le monde était contre la France... Sauf à la fin.

      Hollande n'est pas taré et se couchera s'il faut. Mais s'il y a une intervention, il passera pour un dieu. Et Poutine pourrait rester comme un con. Putain de bordel, on gaze des populations et le peuple Russe devait être responsable ? La partie est serrée mais Hollande risque peu.

      Il se couche quand il veut. Si l'Assemblee le décidé, si Obama n'y va pas. Il a très peu de risques.

      Supprimer
    2. Bah ! Dans le fond, je n'en sais rien. Mais je fais confiance à pépère pour gérer sa com.

      Supprimer
  3. Beaucoup de crétins dans nos hommes et femmes politiques.
    J'habite à Nice, c'est vous dire si je connais le sujet...
    Tirage au sort de nos représentants, stop à la pseudo démocratie élective !

    RépondreSupprimer
  4. Il serait temps que l'on s'intéresse au cas Jacob !!!

    Plus crétin, plus bouzin que ce gros paysan, on n'a pas mieux.

    Il résume tout l'esprit de nos campagnes... et je sais de quoi je parle.

    RépondreSupprimer
  5. Mais sinon, la société Partageons & C° c'est à creuser, je trouve...

    RépondreSupprimer
  6. ...Et si pépère demandait un vote après un éventuel accord pour une frappe par le congrès américain?.... Il rendrait la monnaie de sa pièce à Obama contraint d'attendre à son tour et piègerait la droite qui voterait majoritairement pour même sans accord de l'Onu .
    Vincent axix

    RépondreSupprimer
  7. Christian Jacob, fidèle admirateur de De Gaule qui qualifiait l'ONU de "machin".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ONU est un machin...

      Aucune autorité, aucun bugdet (les sièges de la grande salle a NY sont dans un état m=lamentable, tous troués) une légitimité relative et une utilité de moins en moins réelle.

      Supprimer
  8. Il y a un non sens dans ton billet, mettre UMP et crédibilité, c'est pas possible même au négatif

    RépondreSupprimer
  9. C'est quand même à mourir de rire !
    Le 23 juillet 2008, Monsieur JACOB et toute l'UMP plus Jack LANG, dieu merci pour eux, il fut là ! ... ont voté en coeur une réforme constitutionnelle !
    Grâce à celle-ci, ils ont vidé de sa substance l'article 35 de la Constitution qui dispose désormais, de la manière la plus stupide qu'on puisse imaginer :
    1. La déclaration de guerre est autorisée par le Parlement
    2. Il est informé par l'Exécutif de sa décision de déclarer la guerre, 4 jours après le début de l'intervention militaire
    3. Quatre mois après le début de l'intervention militaire le Parlement vote une éventuelle prolongation.
    4 Si le Parlement n'est pas en session, la prolongation est soumise au vote du Parlement à l'ouverture de la session suivante !
    C'est ce qu'on a appelé la revalorisation du Parlement ... et gare toi si face aux petits airs ironiques des étudiants, tu ne leur dis pas qu'ils sont de petits imbéciles !
    Alors Monsieur JACOB qui demande un vote du Parlement après avoir voté une réforme qui a ôté au Parlement le pouvoir d'émettre un vote préalable à toute déclaration de guerre et qui nous la joue aujourd'hui "mater dolorosa", franchement, il te fait pouffer !
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cette procédure est un chef d'oeuvre de connerie stratégique
      les ennemis sont à Paris avant que le parlement se soit prononcé

      Supprimer
  10. Nicolas, c'est trop facile si vous prenez les representants les plus cons de la droite français...

    RépondreSupprimer
  11. Une âme charitable a estimé pouvoir me faire remarquer que j'écrivais des âneries chez toi, le Parlement n'ayant, selon elle, jamais eu le pouvoir d'autoriser la déclaration de guerre.
    Bah si ! Le texte originel de la Constitution de 1958, article 35 au Titre relatif au Parlement, est ici :
    http://mjp.univ-perp.fr/france/co1958-0.htm#IV
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cherche son bord politique et tu sauras pourquoi elle dit cela

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.