15 novembre 2017

Beaujolais nouveau !

Lisez mon dernier billet puis ce que j'ai dit dans FB :

"Alerte ! C'est le beaujolais nouveau demain et j'avais oublié. Je vais faire deux remarques. 

La première est qu'on a un prétexte pour prendre une cuite sans avoir à se justifier. Et tout en participant à une fête populaire. 

La deuxième est qu'on va encore avoir des blogueurs de gauche qui vont critiquer une fête populaire sous prétexte que c'est commercial et que le beaujolais est dégueulasse (ce en quoi ils n'ont franchement pas tort) mais qui vont taper sans se rendre sur des vins à 17 euros alors qu'ils en boivent à plus de vingt alors que les gens normaux achètent du Côtes du Rhône à 2 euros chez Lidl.

Avec mon côté gauche caviar, j'achète des vins du sud ouest à 3 euros ou de Loire à 4 chez Leclerc."

Vous comprendrez potentiellement ce qui me dérange dans la gauche actuelle. 

14 commentaires:

  1. Je dois avouer que sur le tard je me prend de sympathie pour les vins de Loire de chez Leclerc ou inter. (Ne privilégions pas une seule grande surface) Ça me rassure. Il existe donc encore des gens de gauche. Pas caviar dans mon cas. Plus foie gras :.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez inter je vous recommanderai le Verrière, un rouge bénéficiant d'un excellent rapport qualité-prix.
      Sur l'étiquette figure un grand V argenté sur lequel est posé un oiseau...

      Supprimer
  2. C'est bien le Beaujolais nouveau.

    Après si des blogueurs de gôche qui peuvent écrire sans rire que le Beaujolais c'est dégueulasse, c'est qu'ils n'y connaissent rien non plus en vin. Mais le net et la liberté d'expression autorisent d'écrire n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas, non plus, un grand vin... Mais peu importe, ce qui compte est le côté festif. Je parlais de bobos dans un autre commentaire. Ces crétins viennent prendre du beaujolais le 3ème jeudi du mois au comptoir pour faire peuple mais, finalement, ils ne boivent pas de beaujolais et font fuir les ivrognes qui vont se bourrer la gueule chez eux.

      Ce qui n'est pas un mal, j'aime bien avoir la paix au comptoir. Mais je ne brame pas des slogans politiques pour attirer un peuple que je ne connais pas.

      Supprimer
    2. C'est un très bon vin, très honorable et qui n'a rien à envier à d'autres. Je parle des Beaujolais (en grand cru y a des bombes)

      Après oui sur le côté festif. A Lyon c'est genial. Et puis boire c'est bien (avec modération tout ca mais bon...)

      Supprimer
  3. Sans compter les islamo-machins qui vont venir gueuler que le beaujolpif est encore un élément d'exclusion des musulmuches intégrules qui vont se sentir stigmatisés et vont obliger Edwouille Plénâche à sortir les défendre avec ses stachmouilles. Font chier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merde ! D'un autre côté, les seuls musulmans que je connaisse sont des pochetrons.

      Supprimer
  4. Moi, je n'achète que des pinards hors de prix, mais c'est uniquement parce que je suis un gros enculé d'extrême droite.

    (Et aussi parce que je n'y connais rien.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous buvez du blanc et je pense que le problème n'est pas le même. A développer...

      Supprimer
  5. Ce qui porte le plus tort à la gauche c’est ses militants qui répètent sans réfléchir des slogans primaires. Cet effet de masse est sa force mais aussi sa faiblesse ridicule, quand elle s’en prend à des trucs comme le beaujolpif. Certains ont décidé de critiquer le produit soi-disant obtenu pour servir à contenir les desseins des peuplades alcoolisées… Quand même n’oublions pas que les Pieds Nickelés furent les premiers supporters proches du populo et ambassadeurs de cette contre culture…
    Bref… je bois plus de pinard et je le regrette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord ! Cette histoire de Beaujolais illustre parfaitement la rupture de la gauche avec le peuple. C'est la boboisation largement visible dans les bistros (notamment dans mon quartier, en petite couronne, très à gauche par tradition mais les petits bistros sont morts). Il faudrait que j'en fasse un billet, le sujet est fantastique...

      Supprimer
  6. Ce que je préfère dans le Beaujolais Nouveau, c'est le saucisson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le saucisson de bistro n'est souvent pas au top. C'est encore une fois un vrai sujet.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.