26 novembre 2017

Pourquoi le mot "racisé" pose problème à certains ?

Telle est la question que j'ai lue dans Facebook. Le prénom du lascar me laisse penser qu'il n'est pas d'origine chrétienne. Il ne s'appelle pas Mamadou ou Nicolas comme toi et moi. Je réponds pour rendre service :


Je me dévoue pour répondre. 
1. Si les races n'existent pas, elle n'existent pas. Point barre. 
2. Ce mot "racisé" n'est pas français. 
3. Il est là pour exprimer une différence alors que je ne vois pas les différences et ceux qui l'utilisent sont focalisés sur les différences. Des racistes qui méritent des baffes. 
4. Ceux qui l'utilisent ou, du moins, le revendiquent, font porter un danger sur notre République laïque. Ils font revivre un communautarisme qui nous fera crever. Ils ont même oublie que les instances de représentation des minorités ont été créées par la droite Sarko. Ce qui a fait plonger une partie de la gauche dans une espèce de folie collective. 

Je lisais un truc, aujourd'hui, sur France Culture, une espèce d'officine gauchiste payée par nos impôts (mais qui serait fermée si les gens qu'ils défendent arrivent au pouvoir). Je ne sais pas depuis quand je lis la radio, moi. Ils parlaient du racisme d'Etat. C est à gerber qu'un service public oublie le principe de neutralité. 

Les gars qui sont racisés sont victimes du contrôle au faciès. C'est mal. Mais si la police ne contrôle que des types comme moi,  gros opulents et un peu rouge à force de boire des trucs peu favorisés par la faculté de médecine, elle finira par perdre son temps. 

Ce n'est pas du racisme, mes propos. Bien au contraire. Je ne fais que constater qu'une majorité d'andouille obligée de sombrer dans la délinquance et l'absence de papier pour des raisons sociales est un tantinet racisée. 

Et pour lutter contre, il faudrait arrêter de noter les différences au nom de l'égalitarisme.

6 commentaires:

  1. Je signale que Mamadou n'est pas d'origine chrétienne car il dérive de Mohamed, ou Mohammadou, depuis l'arrivée des missionèwes musultrucs en Afrique. J'ajoute pour les ignorants et pour mousser ma savanterie que ces derniers sont arrivés bien avant les chrétiens bien que la chronologie semble dire le contraire. Seulement les musulmachins eux, étaient plus futés, ils avaient jugé que les sujets de peau noire avaient un âme, donc enrôlables. Mais je peux me tromper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait exact : les Arabes ont commencé à faire leur marché aux esclaves en Afrique plusieurs siècles avant nous z'autres. Mais je crois qu'il ne faut pas trop le dire, sinon ça fait de la peine dans les cités où fermente la France de demain.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.