26 mai 2006

Arriver à pied par la chine

"Faute d'emploi ou de perspectives de carrières intéressantes dans leur pays, de plus en plus de jeunes Français s'expatrient en Chine, malgré les obstacles à surmonter, attirés par la forte croissance de l'Empire du milieu." nous indique actu.voila.fr ce soir.

On ne pourrait pas leur envoyer Sarkozy, aux chinois, pour résoudre leurs problèmes d'immigration ?

5 commentaires:

  1. Y en a aussi qui reviennent.

    Ca dépend quel jour y mesurent.

    RépondreSupprimer
  2. au fait, on parle beaucoup de délocalisation etc mais savez-vous que la France est gagnante à ce jeu là et qu'il y a plus d'entreprises à délocaliser vers la France que le contraire.
    bon les médias font leur chou gras des exemples qui vont dans le mauvais sens mais il faut se méfier des apparences. La balance des capitaux est très largement en notre faveur.
    Je serais bien tenté aussi d'aller en Chine mais il y a quand même l'obstacle de la langue. Ceci dit, c'est clair que pour un jeune français qui en veut, il y a du pognon à se faire par là-bas. Je ne suis pas sûr que ma femme et mes deux enfants seraient prêts à me suivre mais je conseille aux jeunes ambitieux ayant le goût du risque de tenter l'aventure. c'est le nouvel eldorado !

    RépondreSupprimer
  3. Moi, j'habite à 500 m du quartier chinois...


    Plus sérieusement : pourquoi les entreprises étrangères viennent-elles s'installer en France ? Pourquoi jusqu'en 2002 était elle la terre provilégiée des investisseurs étrangers après la Chine ?

    RépondreSupprimer
  4. ah bon, jusqu'en 2002 ? et je suppose jusqu'en mai 2002...

    RépondreSupprimer
  5. Exactement 2002 !

    Tu ne crois pas si bien dire... Mais tu oublies les raisons.

    La seule "pensée" de la droite en 2002 était de casser les 35 heures, avec un slogan "il faut remettre les français au travail".

    Ce qui voulait dire dans le monde entier "les français sont des fainéants" !

    Il a fallu que le gouvernement emploie des cabinets de communication divers pour réparer ses conneries, pour que la France passe pour autre chose qu'un ramassis de fainéant.

    Tu remarqueras d'ailleurs que depuis fin 2002 les attaques contre les 35 heures sont relativement faibles.

    - Novelli fait un rapport parlementaire qui est vite enterré parce que truffé d'aneries et n'intérressant personne, même le MEDEF),
    - Sarkozy sort un beau slogan "travailler plus pour gagner plus"...

    Mais ça s'arrête là...

    Bref, la politique c'est aussi de la bonne gestion au quotidien, de la bonne communication, ...

    Comment voulez-vous qu'un investisseur étranger puisse avoir envie de venir en France, alors que les trois plus hautes personnalités de l'état sont mélées à une histoire judiciaire à laquelle je ne comprends d'ailleurs que dalle ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.