22 mai 2006

C'est bien ! On a un gouvernement avec des grands projets. Actu.voila.fr m'apprend que :

M. Breton souhaite ainsi que les prix à la pompe de l'ensemble des stations-service soient accessibles en temps réel sur internet et puissent être consultées par un consommateur qui voudrait déterminer la station la moins chère près de son domicile ou sur un parcours défini.

M. Breton pense donc que :
  • Tous les français ont internet,
  • Les français ne savent pas où trouver les produits moins chez à côté de chez eux.

Sur le reste de sa déclaration, il déclare "en gros" que s'il y a un problème de carburant en France, c'est que les citoyens ne savent pas conduire.

Ca avance... Ainsi M. Breton va modifier le permis de conduire pour ajouter une partie sur la conduite "économe" (pourquoi pas ?) et faire une loi pour obliger les compagnies pétrolières ajoutent sur les pompes à essence une banderole d'information comme on trouve sur les paquets de cigarette et les publicités sur l'alcool : "l'essence est une ressource rare, ne la gaspillez pas".

Ca va facher mes amis libéraux (j'en reparlerai, ne serait-ce qu'un peu plus bas). Et il bien connu que seuls les braves gens comme vous et moi sommes à l'origine de la dégradation continue de l'environnement et de l'approvisionnement en matières premières.

Je diversifie mes sources d'information et je regarde maintenant www.reuters.com qui m'apprend quant à lui :

Thierry Breton a souhaité un "accroissement de ce différentiel entre l'offre et la demande", car "c'est sans doute ce qu'il y a de plus efficace pour lutter contre les effets spéculatifs".
Cela peut être fait par une augmentation "sensible" des capacités de production et de raffinage, a-t-il expliqué.
"Il faut inciter les entreprises (du secteur) à réorienter une partie de leurs très importants profits" vers l'augmentation de leurs capacités de production, a-t-il souligné.

Je traduits : il veut que les compagnies pétrolières produisent et raffinent plus de pétrole pour que l'offre augmente, rattrape la demande pour que les prix baissent. Ca me rappelle "Obélix et compagnie " que je voulais citer, mais j'ai un trou de mémoire, c'était du type "Toi y en a vendre plus de menhir ça va faire chuter l'offre demandée dans la cours". Enfin : "Y en a rendre à César ce qui y en a appartenir à César", revenons aux bêtises de Breton. Ils sont fous ces Bretons.

Il veut maintenant que les compagnies pétrolières augmentent la production pour permettre une baisse des prix tout en reconstituant les stocks. C'est louable.

Les compagnies pétrolière vont sûrement accepter de baisser leurs tarifs pour gagner moins de sous.

Ca me rappelle un blog de libéraux où je traîne parfois histoire de les titiller légergement en osant leur demander s'ils ont la moindre once de moralité. Il y a une page de leur site web qui explique que "la loi du plus fort" ne fait pas partie du paysage libéral. M. Breton est ainsi un grand libéral : demander aux entreprises de diminuer leur bénéfice.

5 commentaires:

  1. Nicolas,

    Thierry Breton que l'on respecte beaucoup, nous les libéraux fait 'fausse route ' sur ce sujet puisque de toute façon à un chouya près les prix à la pompe sont à peu près partout les mêmes puisqu'ils sont tous fixés de la même façon et puisque la vente à perte est interdite.
    Je ne parle évidemment pas de la différence entre les prix des groupes pétroliers et ceux des groupes cmmerciaux mais les français savent cette différence donc pas besoin d'internet.

    RépondreSupprimer
  2. Il fait fausse route, c'est sûr.

    Mais le problème, à mon avis, n'est pas là, ou du moins, ce n'est pas le sens que j'ai voulu donner à mon truc.

    1. Il se fout de notre gueule, ce qui est le cas depuis longtemps avec ce gouvernement en faisant de "la com" avec des annonces bidons.

    2. Il fait une gaffe en disant aux français d'utiliser internet pour dépenser moins en carburant.

    3. Il confond le gouvernement avec une entreprise (il fait l'annonce juste après celle d'Edouard Leclerc de comparer les prix sur internet).

    RépondreSupprimer
  3. Et Ségolène, elle ne se fout pas des français en parlant de 'démocratie participative' alors que seuls ceux qui ont internet peuvent contribuer au débat sur son blog ?

    RépondreSupprimer
  4. Loïc, ça fait deux fois ce soir que je suis d'accord avec toi. La Ségolène elle ne m'intéresse que par hasard... Si elle peut faire gagner la gauche, tant mieux. Mais je n'attends, pour l'instant pas grand chose...

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.