21 mai 2006

Négation

C’est quoi cette histoire de loi sur la pénalisation de la négation du génocide arménien ?

J’aime bien Didier Migaud, bien qu’il soit fabiusien, mais on ne se refait pas. Allez ! Je diffuse ça photo. Il est sympathique et sa contribution aux débats à l’Assemblée Nationale indispensable. Et surtout, il ne manque pas d’humour. Brard et Migaud pour animer un débat budgétaire, c’est quelque chose. Et ils sont coiffés à l’identique.

Mais M. Migaud, dès fois, il y a des textes qu'il pourrait éviter !

Est-ce qu’on a besoin de ce débat là maintenant ? On a vu récemment des tentatives de réécriture de l’histoire par la loi (je résume à la hâte !) qui n’avancent pas à grande chose et qui aboutissent sur un bordel laid.

Pourquoi inscrire ça dans une niche parlementaire, en deuxième sujet ? Les députés de la majorité ont fait trainer le premier sujet (au fait ! de quoi s’agit-il ?) histoire de saborder le deuxième.

Bilan des courses : les arméniens font la gueule et les turcs font la gueule.

Ca a obligé certains à tenir des propos dégradants (je résume toujours…) sur la nécessité de respecter les turcs pour faire marcher le commerce et les autres a se mettre à dos un pays dont au sujet duquel (dirait Béru) l’entrée dans l’UE n’est plus une hypothèse d’école mais un débat proche.

Quelle est donc la volonté de M. Migaud ? Foutre la merde dans un ménage qui ne va déjà pas très bien, comme dirait mon ami mais néanmoins vieux Jacques ? Un coup politique pour faire dire des âneries à la droite ? Une machination pour que la gauche s’étripe entre le politiquement correct et le politiquement correct ?

Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Néanmoins, je vais donner mon avis sur le fond du dossier. Avis qui serait probablement partagé par 99% des français, s’il n’y avait pas, en France, une population d’origine turque ou arménienne !

Mon avis : je connais des sujets de débat plus importants que la pénalisation de la négation du génocide arménien, même si c’est sans doute une tragédie pitoyable que les turcs pourraient reconnaître comme les français ont reconnu une partie des saloperies qu’ils ont faites et enterrer la hache de guerre.

C’est vrai ça. Par exemple, est-ce que, quelqu’un, en France parle encore des bienfaits de la colonisation ?

2 commentaires:

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.