05 février 2017

La gueule des réactionnaires (et des gauchistes)

C'est Le Figaro qui le dit : Juppé pourrait très bien remplacer Fillon. 


Beau lien...

Il y a quelques semaines les gauchistes appelaient à voter Juppé pour éliminer Sarkozy puis Fillon. Les réacs se réjouissaient de la victoire de Fillon à la primaire de la droite. La vraie droite. 

Depuis 10 jours, Fillon a quelques problèmes et depuis deux ou trois jours, les réactionnaires se battent pour le soutenir ce qui est très rigolo. Quand un type est grillé, il est grillé. 

Avec cette histoire, à gauche, on rigole. On pensait enfin qu'un type qui ne sera pas de la droite pourrait gagner l'élection. 

Mais Juppé revient (probablement). Il est à priori le mieux placé pour gagner (en d'autres termes pour arriver second au premier tour). Les réactionnaires vont être désespérés. Les gauchistes aussi mais eux, ils avaient appelé à voter pour lui au premier tour de la primaire. 

Ca leur apprendra. D'autant qu'ils ont repris du poil de la bête en quelques jours. 

Je vais résumer ma pensée :


7 commentaires:

  1. C'est un peu hors sujet - mais je pense pour ma part qu'on peut s'attendre à de nouveaux rebondissements.
    Après tout on ne donnait pas cher de la peau de Fillon à un mois de la "primaire de la droite et du centre". Macron a connu une ascension fulgurante, ou presque. D'autres personnalités peuvent émerger (je veux dire d'autres que Le Pen, Macron, Mélenchon et Hamon - tiens, encore quelqu'un qui a été propulsé au premier plan contre toute attente, ou presque).
    Non, Juppé appartient à une autre époque. (Si on soustrait le vote utile, c'est-à-dire les électeurs de gauche qui ont voté Juppé pour faire barrage à la réaction, Juppé n'aurait rallié que 20 % des suffrages au second tour de la "primaire". C'est dire s'il n'est plus dans le vent.) Parmi les candidats qui obtiendront les cinq cents signatures, il y en aura peut-être un qui fera une percée et sera la coqueluche du moment (si ce moment dure jusqu'à l'échéance électorale...) Étant donnée la versatilité de l'opinion, on peut raisonnablement le penser.

    RépondreSupprimer
  2. Le 1° février, les députés ont voté une loi obligeant les candidats aux élections à avoir un casier judiciaire vierge.
    Ne serait-ce pas un handicap pour Juppé qui vient encore de refuser d'être candidat ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La loi n'est pas encore passée. Elle doit faire un tour par le Sénat qui votera contre et le temps que tout le monde se mette d'accord, les élections seront passées.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.