29 mars 2017

Que penser de Valls ?

Tout d'abord, notons que je ne peux pas le blairer depuis qu'il est devenu ministre de l'intérieur et, si je l'ai soutenu quand il était PM, c'est en tant que soutient d'Hollande. Je l'ai même soutenu devant tous les crétins qui le pensaient de droite.  Donc je m'en fous et mon avis est totalement objectif. Au moins autant que celui des autres. 

Mais j'ai vu 37842 personnes donner leurs avis dans Facebook au sujet de son ralliement à Macron. Mon avis est que je m'en fous autant que de la première fois où la porte de l'ascenseur s'est ouverte alors que j'avais un doigt dans le nez. À ce sujet, la blogosphère manque d'avis sur ce qu'on doit faire quand le résidu d'un curetage de nez que l'on souhaite éliminer discrètement se coince dans une dent creuse. 

C'était mon avis sur la question. Mais je vais ajouter un point. 

Avant la primaire de la BAP, j'ai écrit dans mon blog que je refusais de voter parce que cela m'obligeait à soutenir le vainqueur. A l'époque, on était persuadé que ça serait Montebourg ou Valls. Je ne voulais pas avoir à les défendre. Je n'ai pas voté mais j'ai poussé mes proches qui m'interrogeaient à voter Hamon, non seulement pour éliminer les deux autres mais aussi parce que les propos de Benoît sur le travail, le RU me paraissaient intéressant. Depuis, il a foiré et j'ai laissé tomber. Votez Macron !

Ce midi, à un collègue qui m'interrogeait, j'ai répondu que j'allais voter pour Mélenchon mais uniquement pour rigoler s'il arrive devant Fillon. Votez Mélenchon !

Toujours est-il que je n'ai pas voté à la primaire pour ne pas être engagé moralement par le résultat. Alors, vous comprendrez aisément que je n'éprouve que du mépris pour un candidat qui ne se sent pas engagé par le résultat. 

Manuel Valls n'a aucun honneur. 

Basta. 

J'ai dit en introduction. : "Je l'ai même soutenu devant tous les crétins qui le pensaient de droite." Je vais ajouter ici que tous les crétins qui décident péremptoirement que ceux qui disent dans les réseaux sociaux que ceux qui ne votent pas pour Mélenchon ou Hamon ne sont pas à gauche méritent des baffes. S'ils pensent avoir le monopole de la gauche alors qu'ils représentent moins de 25% de l'électorat, ils peuvent se la mettre dans le cul pour la fumer plus tard. 

Je ne sais pas s'ils ont plus d'honneur que Valls.

Pour ma part, j'ai fait des billets de blog pour dire que j'étais contre la propriété privée (ce qui est vrai : je suis propriétaire de mon appartement mais ce qui m'importe, c'est d'être logé, le fait que je sois propriétaire n'est qu'un avantage qui me permet de dépenser l'équivalent d'un loyer dans les bistros). Eux, non. 

Je n'ai donc aucune leçon de gauchitude à recevoir de ceux qui chient sur Valls. Je chie pour des raisons objectives. 

Parfois un peu mou, mais c'est à cause du loyer mal employé. 

6 commentaires:

  1. Koltchak9112029 mars, 2017 20:01

    Étrange concept que celui d'honneur en politique. S'il y a bien un domaine où il n'a rien à faire, c'est bien celui-ci. Relisez Machiavel, Naudé, et meme Sun Tzu car guerre et politique sont proches. Ce qui compte, c'est d'arriver au but qu'on s'est fixé, le moyen pour y arriver importe peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez une vision étriquée de la politique et de l'honneur. Il y a un tas de gens bien.

      Supprimer
    2. Relisez la liste des candidats !

      Supprimer
  2. À lire ce billet, on a un peu l'impression d'essayer de suivre un canard décapité qui continue de zigzaguer dans la cour de la ferme…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais. Il aurait dû s'arrêter au "basta" avec le texte que j'avais préparé dans ma tête mais je me suis laisser aller.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.