07 mars 2018

La politique des petits insoumis

Ça faisait longtemps que je n'avais pas été sur le compte Twitter de mon abonné Mélenchon. Je dois reconnaitre qu'il en a un peu plus que moi. Mais la bassesse de ses tweets est impressionnante. Moi, j'ai l'excuse de tweeter du bistro. 

C'est vraiment un petit. Surtout qu'il cherche probablement la polémique pour le buzz. Il ravit ses fans mais fait fuir les autres andouilles. 


A propos de ma mère, elle s'est fait piraté son compte mail. Si vous recevez un mail de sa part lui demandant de l'aide, la seule réponse possible est de me faire un virement de quelques milliers d'euros selon vos moyens. 



13 commentaires:

  1. Méluche c'est comme son média, une chronique de faillite annoncée.

    RépondreSupprimer
  2. Bassesse c'est un joli mot pour le définir lui et sa secte...

    RépondreSupprimer
  3. Parce que tout d'un coup te voilà pris d'amour pour Mamère ?
    Décidément la critique systématique de melenchon mène à tout.
    Et m'en fous si tu jette mon commentaire à la poubelle
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nicolas connaît votre mère ?

      Supprimer
    2. Hélène, je ne jette pas tes commentaires (mais comme je suis souvent avec l'iPhone, il y en a souvent qui restent dans les tuyaux).

      Supprimer
  4. Méluche a répliqué aux propos de Mamère. On peut le regretter, comme moi, mais il n'y a pas grand chose de "bas".

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...