09 août 2008

Ces gens qui plombent la gauche

Dans ma famille politique, des clowns ont un comportement dévastateur qui explique en partie l’échec du PS lors de certaines élections. La preuve en est que le PS arrive à gagner largement les élections locales… et que la dernière présidentielle était imperdable.

Prenez un clampin comme Eric Besson. Il bossait dans l’équipe de Ségolène Royal sur le programme économique… et fonce ensuite dans le camp de Nicolas Sarkozy. Comment voulez-vous que l’électorat s’y retrouve ? J’abuse un peu : Besson n’est pour rien dans la défaite de Ségolène Royal car il n’existe pas.

Prenez par contre, un type comme Bernard Kouchner qui, lui, existe vraiment. Il a passé une partie de sa vie à être une des hautes figures de la gauche socialiste… Ensuite, pour le seul plaisir d’être ministre, il entre dans le gouvernement qui casse toute la justice fiscale, la protection sociale et le droit du travail. Par sa simple présence au gouvernement, à lui, comme à Fadela Amara et d’autres gugusses, il cautionne la politique de Nicolas Sarkozy.

Non seulement, ils méritent largement un bannissement à vie de toute instance prétendument à gauche mais en plus, je me demande si on ne devrait pas les donner à manger aux cochons, les communistes n’étant plus assez nombreux pour digérer toutes les espèces de saligauds qui nous pourrissent la vie.

Prenez aussi Jack Lang, plus récemment, qui, en étant le SEUL député socialiste à voter pour la réforme des institutions a réussi à faire parler de lui plus que de la position du Parti Socialiste, c’est-à-dire celle de TOUS ses camarades. C’est pour ça que je continue à penser qu’il faut l’exclure, non pas parce qu’il n’a pas le droit d’avoir une idée différente des autres mais parce qu’il n’a pas le droit – en étant tout seul – d’occulter les choix de sa formation politique.

Dans cette liste, on peut rajouter des andouilles qui s’obstinent à vouloir pousser le Parti Socialiste vers la droite au prétexte que ça fait plus moderne. Ils sont toujours persuadés que l’aile gauche du PS mange les enfants pour aider les communistes et veut supprimer l’économie de marché.

Ces zigotos – Manuel Valls semble en être un des chefs de file – sont encouragés par des trolls divers qui souhaiteraient que la gauche française ressemble à ses homologues Européens qui restent, malgré tout, des bons adeptes du TINA (There Is No Alternative), cher à mes trolls à moi et autres commentateurs sympathiques mais, eux, ouvertement de droite. Une seule devise : « Nous sommes au bord du gouffre, faisons un grand pas ».

C’est grotesque. Il faudrait exclure ses andouilles qui en oublient toute arithmétique électorale. Si le PS va chercher des électeurs à droite, il en perd à gauche. Le PS doit donc avoir un discours cohérent bien à gauche, mais je laisse mes collègues left_blogueurs vous décrire les débats en préparation du congrès du Parti Socialiste.

Le travail mené est impressionnant ! J’ai lu quelques contributions et, surtout, tous les billets de mes potes (sauf en ce début du mois d’août à cause du poil qui me pousse dans le fond de la main et du soleil qui me pousse à aller faire la tournée des plages dans l’espoir de mater des adolescentes en maillot de bain). Chapeau !

Dans les blogs, malheureusement, on retrouve aussi ces espèces de couillons – pour ne pas dire connards – qui, au lieu de faire de jolis billets politiques dignes des antisarkozystes pavloviens que nous sommes, passent une partie de leur vie à casser des figures socialo, à mettre des commentaires déplaisants dans les blogs des copains ou à alimenter des polémiques suspectes sur les groupes de copains de gauche. Nous les appellerons les Tolédanistes et, pour ma part, j’appelle à être sans concession. Je ne suis pas membre du PS mais je suis un éminent (gros) membre de la blogosphère de gauche. Je peux donc leur dire prout et leur rappeler que ce prout est libre : je décide moi-même personnellement à l’issue d’une conférence de rédaction réunie tous les matins des billets que je rédige.

Ainsi, je suis béat d’admiration quand je vois le travail mené par les left_blogs dans la préparation de l’Université d’Eté du PS et du prochain Congrès. Si j’ai bien compris, ils vont faire du blogage en direct et mener un tas d’actions qui permettront à sous les sympathisants hexagonaux ou autres de suivre les travaux en direct. Ils m’ont proposé d’être des leurs. J’ai refusé. Mon poil dans la main est la principale raison de ce refus mais je dois aussi avouer que toute âme militante (au sens associatif du terme) m’a quitté subitement un jour d’août 1996. Je suis blogueur, pas membre du Parti Socialiste.

N’étant pas formé à ça et ayant une flemme incroyable, je ne participe pas à la préparation du Congrès autrement qu’en donnant mon avis sur quelques points isolés. Ca ne sert à rien de donner son avis sur les points centraux : on est tous d’accord ! Je vais donc donner mon avis à partager une nouvelle fois… Les gars, les filles, n’hésitez pas à virer tous ces connards boiteux une bonne fois pour toute. Depuis des lustres, ils arrivent à donner au Parti Socialiste une image de machin en pleine division alors que ce n’est qu’un parti politique en plein débat.

Car au PS, il y a des débats. Pas des distributions de tongs sur les plages.

32 commentaires:

  1. Quoi ????? Ils ont supprimé la distribution de tongs ????? Mais comment voulez-vous gagner, avec une politique aussi contre-productive ?????

    (Mettez les points d'interrogation de côté pour Balmeyer, quand il rentrera.)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si Balmeyer lira tous les commentaires de tous les billets écrits par les copains pendant les vacances. Je pense que ces points d'exclamation sont gaspillés.

    RépondreSupprimer
  3. @Nicolas,

    J'adore "les tolédanistes": ne vois-tu pas quelle faveur tu me fais ?

    Allez, je vais te dire la même chose qu'à Dagrouik: oublie-moi, je ne suis qu'un blogueur parmi d'autres...

    RépondreSupprimer
  4. +1

    J'ai un truc sur Valls et les bloggueurs PS dits modernes que je publierai le 12. Même accabit.

    Dans un autre style on a aussi J.Séguéla. Plus ou moins figure médiatique du Mitterandisme qui se vautre allèfrement, aujourd'hui dans le Sarkozysme à breloque.

    (voir pour Séguéla)
    http://piratages.wordpress.com/2008/07/20/distinction-nationale-pour-un-philosophe-de-la-reclame/

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme, (heu...)

    Je veux bien t'oublier, mais c'est toi qui est venu commenter négativement sur mon blog hier.

    Par ailleurs, j'adore ta rapidité à commenter un billet sur un blog qui ne t'intéresse pas.

    Alors, oublie moi...


    Vogelsong,

    Merci !

    Ségéla est différent (au moins pour moi) : il profite de la politique pour se faire de la pub...

    RépondreSupprimer
  6. as usual billet sympathique et dynamisant.

    RépondreSupprimer
  7. Romain, merci ! En fait, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas un peu laché...

    RépondreSupprimer
  8. Y'a des débats mais y'a t-il des idées et surtout des idées réalisables ???

    RépondreSupprimer
  9. Quand on a plus qu'une idée à droite, enrichir ses copains en pourrissant la vie du plus grand nombre, c'est pas la peine de la ramener avec des questions de troll!

    RépondreSupprimer
  10. Finalement, il y a une chose que j'aime bien sur ton blog, ce sont les photos ou dessins d'animaux ou de bimbos...Cela montre que tu es resté un grand enfant, amateur de BD. J'imagine que tu dois adorer les enfants, être le moniteur idéal pour un colo en Bretagne...

    JT

    RépondreSupprimer
  11. Seb,

    Tu devrais lire les contributions.

    Superpado,

    Rassure-toi ! Il est moins con que les trolls de gauche.

    JT,

    L'illustration représente un canard boiteux.

    Sur mon blog, les illustatrions sont sympathiques. Elles ne représentent pas des étrons comme chez certains.

    RépondreSupprimer
  12. Au fond, c'est génial, la distribution de tongs par l'UMP aux vacanciers : comme ça, on peut marcher sur le logo de leur parti avec leur bénédiction !

    En plus, c'est juste ce qu'il faut pour écraser les méduses.

    RépondreSupprimer
  13. Ah oui, je représente des étrons ?
    Si tu te donnes la peine de regarder toutes les illustrations présentes sur mon blog; il y a également un grand nombre de photographies de jolies femmes, choisies à dessein (pas forcément vulgaires, avec des fesses rebondies,blondes décolorées sur une plage paradisiaque, comme j'ai pu en voir sur l'un de tes blogs ou sous-blogs).Bref, tu ne sors pas d'une certaine imagerie "routière", qu'on peut voir sur les aires d'autoroute.

    Je dis cela mais...tu utilises beaucoup les autoroutes, donc...

    RépondreSupprimer
  14. @ Nicolas: C'est chose faite pour certaines. Je n'ai pas de temps à perdre a tout lire.

    RépondreSupprimer
  15. @superpafo. je trolle si je le souhaite, pour le reste, belle analyse politique qui démontre un certain talent pour ce genre de chose.

    RépondreSupprimer
  16. Ce billet s'appelle "ces gens qui plombent la gauche". Et JT me critique car j'utilise les autoroutes...

    Il voulait manifestement illustrer mes propos !

    RépondreSupprimer
  17. Toi Nicolas, tu vas finir par adhérer ! Et bientôt en plus !

    RépondreSupprimer
  18. seb, merci d'avoir pris le temps de me lire, je savais qu'on allait bien s'entendre!

    RépondreSupprimer
  19. Superpado et Seb,

    Sur mon blog, c'est moi qui m'engueule avec les gens. Quand ce sont les autres, ça m'échappe.

    Eric,

    Tu souce qui ?

    RépondreSupprimer
  20. Et je renchéri, virez les tous, ces nageurs en eaux troubles..
    Tous ces gens de gauche qui sont près à donner du lest pour leur gloire personnelle n'ont rien à faire au PS.
    je crois que les gens ont déjà du mal à s'y retrouver alors si l'on ne défini pas clairement une politique de gauche qui n'a rien à voir avec le communisme de no parents, les gens ne feront pas confiance. Et que ce la plaise ou non, le discours de Besancenot plus radical est meiux perçu même si l'on sait bien qu'il y a trop d'utopie encore. Mais c'est bien ce dont on a besoin.. Un peu d'espérance.. Et c'est ce qui manque aujourd'hui.. L'espérance!!
    Mais je me trompe peut-être !!

    RépondreSupprimer
  21. Tu ne te trompes pas ! Il faut de l'espérance ! C'est d'ailleurs comme ça que Sarkozy a été élu : en faisant croire aux gens qu'ils pourront toucher plus de pognon.

    RépondreSupprimer
  22. @nicolas,

    Je suis fier de plomber la gauche et je t'emmerde. Si tu me pètes au nez (c'est écrit dans ton article), j'implore mille pigeons de chier sur des carreaux et la carrosserie de ta bagnole, histoire de bien te faire chier...

    Réponse du berger à la bergère...

    RépondreSupprimer
  23. Parmi les andouilles, tu as oublié les radicaux de gauche...

    RépondreSupprimer
  24. JT (je suppose...),

    Le prout était une réponse à ton commentaire sur un de mes précédents billets où tu sous-entendais que je fais des billets sur n'importe quoi.

    Faut pas te fâcher, mon canard, jusqu'à présent, c'est toi qui m'agresse...

    Quant à la carosserie, de ma bagnole, le mal est déjà fait mais tu ne peux pas sa voir à quel point je m'en fous.

    Par contre, tu n'as pas répondu sur la finesse de ton allusion aux autoroutes, un peu plus haut dans les commentaires.


    Pas perdus,

    Visiblement, il y a assez d'andouilles aux PS pour oublier les groupuscules qui tournent autour.

    RépondreSupprimer
  25. nicolas et jt vous voulez qu'on appelle Sarkozy pour qu'il trouve une solution à votre conflit?

    RépondreSupprimer
  26. Superpado,

    Il n'y a pas de conflit juste un petit garçon qui m'a agressé il y a deux ou trois jours par commentaire et qui souhaite avoir le dernier mot. "Ouiiiinnnn". C'est à peut près tout.

    RépondreSupprimer
  27. Bon alors, si c'est pas grave tu peux toujours rencontrer Carla!

    RépondreSupprimer
  28. D'accord avec l'analyse, mais un petit bémol sur Kouchner...
    Dire : "Il a passé une partie de sa vie à être une des hautes figures de la gauche socialiste… Ensuite, pour le seul plaisir d’être ministre, il entre dans le gouvernement qui casse toute la justice fiscale, la protection sociale et le droit du travail" c'est passer un peu vite sur les dernières années de vie politique de Kouchner.
    "Un tiers mondiste, deux tiers mondain" était déjà au ban du PS depuis son rapport sur l'activité de Total en Birmanie ou il niait le recours au travail forcé avec l'aide de la junte birmane et ou il vantait "la qualité du programme socio-économique mené par Total"
    Depuis, Total indemnise les victimes du travail forcé et Kouchner n'avait plus aucun avenir politique au PS...

    C'est donc par opportunisme qu'il est aller à la soupe chez Sarkozy, pour un dernier tour de piste d'un mondain qui, comme une vieille cocotte ne peut pas se passer des sun light...
    Il fallait le rappeler...

    Quant à Lang, qu'il faut classer dans la même catégorie (les cocottes) ses motivations sont strictement les mêmes... Et cela fait tout de même plus d'un an qu'il envoie des signauxforts à notre OmniTimonier !

    Trop de temps dans les hauteurs de l'Etat pollue définitivement et il est temps que nous, socialistes, exigions avec détermination que nos dirigeants se plient à la règle du mandat unique avec un renouvellement maximum de deux mandats consécutifs...

    Kouchner et Lang sont deux excellents exemples de la déliquescence liée à la volonté de durer...

    RépondreSupprimer
  29. Alain,

    On est d'accord. Mais je ne sais pas si le truc du mandat renouvelable une seule fois est suffisant. Quand un type aura fait 10 ans députés, il fera 12 ans sénateur...

    RépondreSupprimer
  30. Tiens, moi j'aurais ajouté un petit truc sur Strauss Khan pour la peine !
    Mais le reste est juste...
    Kouchner n'a jamais été vraiment de gauche. Disons qu'il est opportuniste, pour le moins.
    Il faudrait distinguer les gauchisses des carrièristes, en fait !

    [Pour Seguela, rappelons que c'est un publicitaire et qu'il vend donc des idées à des clients. Rien à voir avec de la conviction !].

    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...