12 avril 2018

L'art de le réforme (mais pas de la contestation)


Je me contrepignole de la réforme de la SNCF mais j'ai horreur des déclarations militantes à l'emporte pièce (sauf des miennes). Voir l'illustration. Ce tweet a plein de like et de RT. Ces braves gens ne se rendent pas compte que si des bureaux de Poste ferment, ce n'est pas à cause de la réforme de cette honorable maison mais parce que les gens ne les fréquentent plus vu qu'ils n'envoient plus de courrier ! 

Par contre, il a fallu que La Poste s'adapte à une évolution des usages. Et maintenant, elle va bien. Après beaucoup de changements mais aucune privatisation. 

En outre, les types qui gueulent ne savent pas ce que c'est de gérer une entreprise de cette taille ! Faites comme moi, bossez dans les services centraux d'une entreprise gigantesque et vous verrez. Pas besoin d'être patron ou DRH. Il suffit d'être un petit cadre (moi, je ne suis pas petit mais gros) dans un service du siège.

Mais la réforme de La Poste a été mieux gérée que la dernière réforme de la SNCF, d'autant qu'elle a déjà eu les réformes nécessaires au cours du précédent quinquennat, d'ailleurs. 

Ce qui prouve que la droite est incapable de faire les réformes nécessaires d'inspiration libérale alors que les socialistes le font très bien. C'est pour ça que je voté pour eux.

C'est à mourir de rire. Militants en peau de fesses.

2 commentaires:

  1. C'est là que l'on voit que ...
    "La critique est aisée et l'art est difficile"
    bonne journée
    vincent

    RépondreSupprimer
  2. "Twitter est une grande mare de foutre où rien ne pousse" Captainhaka, 2018.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.