15 avril 2018

La genèse des rumeurs ?


J'arrive à l'Aéro. Karim me dit "tu sais que le gros Loic est mort ?"  Non. Ah merde. Il me dit que c'est Nicolas (un copain Russe, le "père" de Néon) qui lui a dit ça. Mon homonyme étant assez peu bavard (un vrai taiseux, comme dirait de moi Woland, ça doit être le  prénom), il ne comporte pas de rumeur. D'ailleurs, j'étais surpris qui ne me l'ai pas dit vu que je le vois tous les jours. 

Me voila attristé (comme on peut l'être pour la mort d'un copain de bistro - ancien héros de mon blog - qu'on fréquentait au quotidien mais qu'on n'a pas vu depuis cinq ou six ans vu qu'il est retourné dans sa région natale ; on se téléphonait deux fois par ans jusqu'à 2016, et puis le temps a fait son travail).  

On avait quand même passé de bonnes soirées à rigoler, hein ! Avec Sophie, Patrice, Djibril, Lelio, Tonnégrande, sans oublier Martine et Jean. Et les autres. Morts maintenant, "aussi", Jacques, Marcel, Henri... et Joël, mon vieux binôme, que m'avait présenté Loïc. 

Je vais pour appeler sa veuve mais, outre le fait que je me suis dégonflé vu la probabilité que la nouvelle soit fausse, j'abandonne. J'aurais eu l'air con. Je décide alors de l'appeler lui pour un prétexte bidon mais je me dis que je risque de tomber sur sa fille ou sa femme éplorées. 

Du coup, j'ai une autre idée. Je vérifie dans Google. Et je vois que sa mère est morte à la fin du mois dernier. Mes condoléances et tout ça. Mais je ne sais pas si lui est vivant. 

Dans le doute, je vais adresser ma compassion aux croque-mort vu que le lascar faisait 160 kilos (dont une trentaine pris en quelques années) ce qui rend sa mort crédible. 

On est peu de choses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.