06 avril 2018

Une crotte de nez, ça se roule entre les deux doigts

Beaucoup de morts, aujourd'hui ! Higelin semble avoir été le premier. Il ne nous reste plus que Bashung. Smiley. Ou pas. Je fais l'amalgame entre les deux pour des raisons étranges. 

Il y a Mme Coluche. Je l'appelle comme ça parce que l'appeler Véronique Colucci pourrait me faire faire une faute d'orthographe à son nom et ça ne change rien. Elle en a fait tellement qu'elle mérite mieux qu'être appelée par le nom de son homme. Mais le sujet n'est pas là. 

Et il y a Patrick Font. Et là, j'ai tendance à avouer une légère mauvaise humeur (mais pas de tristesse, ça fait trop longtemps qu'on ne l'entendait plus). Je l'ai vu en scène en 1987, de mémoire. Entre la mort du Coluche en question et celle de Desproges, en gros. Et il était très drôle, contrairement à son faire valoir, Philippe Val. 

Je vais faire un aparté. Ça m'a fait beaucoup rigoler quand les types de gauche vénéraient Val puis conspué. Je laisse tomber. 

Ce qui me fait mal maintenant c'est que j'ai considéré Font comme un des humoristes les plus drôles en France, surtout depuis la mort des deux andouilles et que des abrutis ont décrété qu'ils n'était plus drôle depuis qu'il a eu une histoire avec la justice pour une raison de pédophilie, ce qui est très grave mais je ne vois pas le rapport avec l'humour du lascar. 

En tant que type de gauche, considéré à droite par beaucoup de types qui se prétendent de gauche mais qui oublient quelques notions de base, je considère que Font était malade comme beaucoup de pédophiles et autres criminels. C'est le propre des gauchistes. Oublier la maladie et parler de morale. C'est un peu comme Thevenoud, dans un autre domaine. 

Et ça nous rappelle Cantat. 

Les gauchistes sont des cons, souvent. J'aimais Font et Cantat (rien à cirer de Thevenoud). Ils étaient des géants dans leurs jobs. 

Mon respect, mon admiration et tous ces trucs sont immenses. Pas autant que ma soif, néanmoins. 

Cantat n'est pas mort mais ça devrait arriver dans les quarante ou cinquante prochaines années.

Font l'est. Il a tout mon respect, toute mon admiration. Mes pensées à ses proches et tout ça.

A ceux d'Higelin et de Colucci aussi mais ils auront moins d'hommage. 

6 commentaires:

  1. D'accord.
    Pour ceux qui l'aiment :

    https://m.youtube.com/watch?v=hclnBAxfagU

    RépondreSupprimer
  2. Le mouvement libertaire des années 60 et 70 a répandu la permissivité dans la société et dans les familles.

    J'ai eu à coeur pendant ces années là, de défendre le respect des comportements dignes qui échappaient à mes amis (la plupart de gauche).

    Bien entendu dans la plupart des universités, ce modèle sociétal était majoritaire, et de là des abus de toutes sortes sont apparus.
    j'ai fréquenté deux ans la fac de Vincennes (expérimentale) et j'ai compris que beaucoup d'étudiants allaient y laisser des plumes à cause de dérives impardonnables, alors que l'enseignement y était au top.
    Beaucoup d'entre eux, en revanche, ont fini leur cursus et se sont rangés avec leur profession.

    Aujourd'hui il faut savoir reconnaître que les dérives comportementales de pas mal d'individus sont issues de ce laisser faire, porté au nues par les intellectuels.

    Notre génération et celle qui a suivi n'a pas fini de porter le fardeau de ces abus.

    Je termine en fustigeant les jugements à 2 vitesses, tout le monde s'accorde à rendre hommage à Trenet, personne n'ose dire un mot pour Patrick Font.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À propos de gauchisme, le Jégounisme est un confusionnisme.
      CQFDisme

      Hélène dici

      Supprimer
  3. Tu devrais tenter d'arrêter de fustiger les "gauchistes". ça généralise inutilement. Et je dois sans doute connaitre autant de "droitistes"" qui entrent dans les mêmes catégories que celles que tu dénonces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question n'est pas lâ. Je me foud des types de droite. Je voudrais que ceux de gauche soient crédibles.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.