13 décembre 2016

L'absence de femme dans les bistros

La télé a diffusé un reportage avec un patron de bistro qui refuse de servir des femmes. Il a tort. Comment pourrais-je baiser si les femmes ne picolaient pas ? 

Le sujet tourne en boucle dans les réseaux machins. On a même un type qui a fait un billet de blog pour défendre ce type qui pratique des discriminations au titre d'une religion (le bistro était en banlieue parisienne, je me demande si les musulmans ne sont stigmatisés dans cette histoire) au pretexte que c'est pareil à la campagne. Avant, j'avais une haute opinion du Bondy blog mais peu importe. 

Évidemment, des tas de gens ont réagi en disant que c'est un scandale, que partout en France les femmes fréquentent les bistros y compris les PMU. 

J'interviens. Je suis un spécialiste de tout sauf des courses de chevaux. Je suis un campagnard (je viens d'une bourgade de Centre Bretagne où je retourne fréquemment) qui habite en banlieue parisienne. Il m'arrive d'aller au bistro. Y compris dans des PMU. Et j'arrive à avoir un brin d'objectivité pour éviter de favoriser une thèse. Je suis social démocrate. 

Prenez un PMU où qu'il soit pendant la journée sauf si c'est un "bar de jeune". Quasiment JAMAIS on y voit une femme y prendre une consommation si elle n'est pas accompagné par son époux légitime. C'est un fait. C'est un truc culturel. 

Le type du blog, visiblement musulmaniste, a raison. Mais avec les mauvais arguments : JAMAIS un patron de bistro qui n'est pas musulman ne refuse de servir une femme sous pretexte que c'est une femme. 

Amen. 

1 commentaire:

  1. Font chier ces cnnards ! au début y veulent plus des meuf, après ça t'installe la chariatruc pour bien t'enculeR;

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.