07 décembre 2016

Le couillon, c'est Peillon !

Je ne peux pas blairer ce type mais je ne sais plus du tout pourquoi. C'est ballot. Je vais donc soutenir sa candidature jusqu'à mon prochain changement d'avis. Je soutenais Hollande. Ce n'était pas toujours facile mais je l'aimais bien. Il me faut un nouveau défit. 

Ah ! Si ! Je sais parfaitement pourquoi mais admettez que je peux difficilement commencer mon soutien en citant des handicaps qui empêcheraient d'honorables citoyens de voter pour lui. 

Revenons à début 2011, avant que DSK soit accusé de libertinage. Il était déjà accusé de libéralisme. J'étais donc persuadé que François Hollande pouvait gagner la primaire du PS. Il serait arrivé second au premier tour et premier au second, toute l'aile gauche du PS se rangeant derrière lui (sauf Montebourg qui se range surtout en double file). 

C'est exactement ce qui pourrait arriver à Vincent Peillon. S'il arrive au second tour de la primaire face à un deux actuels favoris, il gagnera la primaire. Il va représenter le centre du PS. Cela veut dire qu'aux yeux des réactionnaires c'est un communiste qui mange les enfants et qu'aux yeux de l'aile gauche c'est un réactionnaire qui en plus lèche les os. 

On n'a pas fini de rigoler. 

15 commentaires:

  1. Alors là, si c'est ce dogmatique qui va à la présidentielle, vous risquez de terminer le deuxième tour derrière Dupont-Aignan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé ho ! J'ai dit dans ce billet que je ne voulais pas parler de ses handicaps.

      Cela étant, ne parlez pas de "dogmatisme" comme le premier militant venu...

      Supprimer
  2. Moi non plus je ne peux pas le,blairer ce mec. Et je me demande aussi pourquoi. Ce qui m'emmerde car tu me demandais souvent pourquoi je déteste ce type. Et je te répondais à l'époque. Je vieillis.

    Mais je pense que ce type d'apparatchik à toutes ses chances pour un congrès du PS (ou de la belle alliance populaire : faudra que vous fassiez un procès politique aux cons qui ont trouvé ce nom de merde quand même). Pour une présidentielle, il fera comme pour les élections où il s'est fait parachuter : il se fera fesser

    RépondreSupprimer
  3. C'est quoi cette primaire ?
    Une bataille navale ?
    Remarque moi je l'aimais bien Peillon, mais je ne sais pas quelle est sa sensibilité.

    Je ne sais même pas pourquoi Lieneman se présente, bien qu'elle soit la seule dont je comprends le langage.
    Qu'est ce que vient faire Gerard Filoche, et Hamon et Montebourg.
    Quatre personnes pour un même programme...
    Tu me diras que Vals et Macron et peut être d'autres que j'oublie ont aussi le même.

    Bon ben je crois qu'en avril et à ce rythme, les Français préféreront le jeu de massacre à la bataille navale.


    Finalement je vote pour toi. On a un point commun dans le programme, bien que propriétaire, je me fiche de ne plus l'être si on assure à vie un logement décent à tout le monde.... Au fait c'est pas un peu communiste ça ?


    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  4. Sa voix m'insupporte, c'est rédhibitoire.

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de lire que ça ne plait pas du tout aux reacs ...cette candidature est donc excellente. On va voir.
    Je n'arrivais pas à accéder à ton blog...misère.

    RépondreSupprimer
  6. Même constat ambigu pour Peillon, même sensibilité pour Hollande. Peillon bénéficie sans doute du fait de s'être mis au vert pendant un temps.

    RépondreSupprimer
  7. Dans le fond tous ces candidats vont se mesurer dans le cadre d'un système dogmatique en fonction de leur savoir nager dans des eaux troubles et partisanes, mais aucun d'eux ne viendra se présenter à nous pour ses qualités de brillant gestionnaire et de ses capacités à prendre à bras le corps la mission très technique de chef de l'Etat. Combien d'entre-eux savent ce que c'est des intérêts composés ?

    RépondreSupprimer
  8. Si Payons est poussé par Mennuchie, on n'est pas rendus ! Tout ça pour finir derrière Valls ! J'en pisserai de joie dans ma couche-culotte si j'étais un vieux kroum réac (de droite) !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.