11 décembre 2016

Macron : Le travail rend libre

Ce gars a des slogans étranges. Cela étant, l'horizon se dessine. Il devrait avoir ma voix si Montebourg ou Valls gagnent la primaire de la BAP. Ou Peillon. Reste Hamon. Ce qu'il y a de rigolo, c'est que le comptoir est d'accord avec moi. 

Le travail rend libre. 


Macron a des slogans grotesques et ses fins de meeting ressemblent à ceux de Ségolène Royal en 2007. Ne nous laissons pas griser. 

Le comptoir avec Hamon ! 

7 commentaires:

  1. Ses hurlements de fin de meeting me font penser à quelqu'un d'autre....

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas Jegou je pige que dalle à ton billet ...

    Tu ne veux pas de Valls, de Montebourg ou de Peillon, mais tu veux bien de Hamon et si il ne passe pas tu votes Macron ?
    En quelque sorte c'est ce que tu dis ?

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je vais te dire ce que je pense te connaissant à travers tes écrits :

      C'est Macron qui devrait empocher ton bulletin parce que c'est celui qui paraît le plus proche de ta ligne politique.
      Valls aurait fait l'affaire si il n'avait pas poussé François par dessus bord.
      Macron n'est pas plus loyal, mais il a le mérite de ne pas l'avoir caché, de plus je pense qu'il a la bénédiction de Ségolène.

      Quant à Hamon, si il pouvait éventuellement répondre à mes attentes, je ne vois pas en quoi il se rapproche de prés ou de loin des tiennes.

      Hélène dici

      Supprimer
  3. A quel moment dit il cela ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.