01 juin 2017

Stop à la moralisation de la vie politique !

En tant que catholique pratiquant, je trouve immoral que le Président de la République soit marié à une femme divorcée. En tant qu'obsédé sexuel, je trouve immoral qu'il ne profite pas de son âge et de sa fonction pour tirer plein de petites jeunettes. En tant que militant LGBT et féministe, je trouve immoral de parler de petites jeunettes et pas de petit-e-s jeun-ot-ette-s. En tant que réactionnaire patenté mais un peu quand même, je trouve immoral cette mode mettre des tirets dans les mots qu'on voudrait a-genrés. Par contre, je trouve parfaitement moral que l'on puisse avoir des ministres devenus riches sans rien commettre d'illégal. Je trouve particulièrement moral qu'un parlementaire emploie son fils parce qu'il a confiance en lui, si le fils travaille réellement. 

La morale est une chose à géométrie variable. "Vous" êtes en train de vous tromper complètement de sujet sans même savoir ce que vous voulez combattre. Les gouvernements successifs font des chartes de déontologie, des lois, des changements de Constitution. Et on est toujours dans les mêmes polémiques. 

Imaginez que je sois ministre des mœurs et que je dise que Tonnégrande a une petite bite. Il suffira que Tonnégrande porte plainte pour diffamation pour que je sois mis en examen. La justice devra en effet démontrer que je n'ai pas les moyens de connaître la taille du machin et donc me mettre en examen pour instruire le sujet. Mis en examen, je devrais démissionner ? Et le citoyen Tonnégrande sera débarrassé du ministre gênant. 

Avec "vos" histoires, un type qui roule avec une voiture non autorisée pendant un pic de pollution serait inéligible pendant dix ans. Et ne me dites pas que je caricature, c'est "vous" qui voulez fixer des limites selon des principes de votre morale. 

Un de ces jours, "vous" demanderez à ce qu'on contrôle les gamma GT des candidates. 

Et des blogueurs. 

19 commentaires:

  1. Mouais je ne sais pas. J'ai l'impression par contre qu'on a une exigence de la morale assez variable selon si la personne est de son obédience / sensibilité ou pas. Et en ce sens là tu as raison... (la preuve : le militant socialiste a accepté Cambadélis pour le représenter, et la France Insoumise est fière de son abject Melenchon).

    Peut être que j'aurais écrit ce billet si j'avais ta plume pendant que Fillon se faisait démonter. Peut être pas, car j'étais favorable à ce qu'on coupe la tige...
    (Un bon billet, mais qui interroge encore notre subjectivité et notre degré d'acceptation selon qui fait quoi).

    Pour les gammas GT par contre, je te confirme n'avoir plus aucune ambition politique personnelle... (^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cas Fillon est à part. C'est LR qui a merdé en le maintenant. Ce n'est plus une question de morale mais de stratégie électorale (donc d'organisation du parti, ce qui est valable aussi pour le PS).

      Supprimer
  2. Tonnegrande a une petite bite ? Par rapport à qui ? Je pose la question, et si personne ne répond, je peux porter plainte contre Tonnegrande pour discrimination et publicité mensongère

    RépondreSupprimer
  3. Si, vous caricaturez !
    Vous dîtes que les français s'en foutent ... Nous verrons. Je n'en sais rien. Mais j'attends de "mes" élus de gauche qu'ils soient meilleurs que Fillon et consort, ce qui doit pouvoir se faire ! Sinon, pourquoi voter pour eux ?
    Cdt
    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu réussis à avoir des élus de gauche. Tu es hors sujet.

      Supprimer
  4. Hors sujet ? Pas compris ... Mais laissez tomber : ce n'est pas avec trois mots dans un commentaire qu'on peut exprimer son point de vue. Je me suis toujours fais une haute idée de la gauche, et en particulier de celle "de gouvernement". Je trouve qu'elle a donné un spectacle pitoyable ces derniers temps, et pas qu'en terme de moralisation de la vie politique.
    Je fais partie de la "classe moyenne", je ne côtoie qu'elle en quelques sortes ... et je constate comme beaucoup un GROS désenchantement autour de moi. Un début de mandat inquiétant.
    Bonne soirée
    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas gros et tu vas arrêter de me casser les couilles.

      Supprimer
  5. André Comte Sponville ?01 juin, 2017 22:03

    Bah. Et la LÉGITIMITÉ alors ? Entre le droit et la morale, mais aussi entre le droit et la politique. Agit légitimement celui qui est dans son bon droit, ce qui suppose qu’un droit ne l’est pas toujours. La légitimité, c’est la conformité non seulement à la loi (légalité), mais aussi à la justice ou à un intérêt supérieur. Voler pour ne pas mourir de faim, comploter contre un tyran, désobéir à un pouvoir totalitaire, résister, les armes à la main, contre un occupant, voilà autant de comportements qui, pour être le plus souvent illégaux, n’en seront pas moins, sauf situation très particulière, parfaitement légitimes. On demandera qui en décide. Un tribunal le peut, s’il est assez fort et assez juste, mais toi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ? Je défends la séparation des pouvoirs.

      La légitimité des élus sort des urnes.

      Je ne vois pas l'utilité d'en débattre. Surtout dans les commentaires de mon blog.

      Supprimer
    2. Vous devriez virer ce débile, qui confond le pseudonyme avec l'usurpation d'identité.

      Supprimer
    3. Oui. Par contre votre commentaire était resté dans les tuyaux. Désolé.

      Supprimer
  6. Je viens de voir un truc rigolo te concernant. Si tu avais été ministre des mœurs au 16° siècle, tu aurais eu du travail avec notre très chère boutin.
    Il y est question d'un pape en place sexuellement actif et beaucoup plus intéressé par les hommes que par les femmes.
    Comme quoi tu as bien raison, à chaque époque sa morale et ses exigences.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel rapport avec le billet ? Et vous pensez vraiment que, dans toute l'histoire, il n'y a eu qu'un seul pape pédé ?

      Supprimer
    2. Il est papedéphobe, vous croyez ?

      Supprimer
    3. C'était à destination du Ministre des moeurs

      Supprimer
  7. Aucun des deux, les amis mais je constate (sans jeu de mots) que notre nouveau Ministre a un énorme chantier en cours. L'intimité de Tonnégrande.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.