07 mars 2020

Faut-il reporter les élections municipales ?

Je suis actuellement en week-end en Bretagne, à Loudéac, où ma mère est en maison de retraite mais cette dernière est "confinée" : je n'ai pas pu la voir, à part au travers de la porte vitrée (ils devraient mettre des parloirs, vu que lors de mon avant-dernier séjour, il y avait une épidémie de gastro et les visites étaient interdites).

En discutant au téléphone, ce soir, elle me disait qu'elle ne pourrait pas sans doute pas aller voter (tout était planifié, il était prévu que ma soeur vienne et l'amène au bureau de vote mais ma mère n'aura pas le droit de sortir).

Vous me direz qu'elle aurait pu faire procuration mais une procuration ne s'improvise pas ! C'est fait pour quand l'absence est programmée. Là, elle ne va pas appeler tous ses potes pour leur demander un service, d'autant que les derniers vivants ne sont pas tous étanches à 100%).

Il faut donc reporter l'élection. Evidemment, quelques peine-à-jouir vont crier à la manipulation politique de la part de la majorité mais on se demande bien qu'un intérêt elle en tirerait. Une déculottée est annoncée, peu importe si elle est reportée d'un mois !

Ils vont évidemment crier au déni de démocratie ce qui est une belle connerie : quand les électeurs ne peuvent pas aller voter, c'est au contraire très démocrate de reporter l'élection.

En plus, on ne va pas passer au gel hydroalcoolique les isoloirs, le stylo pour signer, les bulletins de vote qui seront manipulés pour le dépouillement...

La réponse à la question que je pose dans le titre est : oui, évidemment.

9 commentaires:

  1. Je partage votre point de vue : ces élections doivent être reportées car les risques de contamination sont réelles.

    RépondreSupprimer
  2. Rappelons que, pour l'instant, COVd-19 :100 morts, grippe saisonnière annuelle : environ 8 000 morts.
    Donc : chaque année, toutes les élections atomno-hiverno-printanières doivent être reportées ( toutes au 15 août ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les grippes normales la population n’est pas confinée (ce qui est peut être un problème, mais un autre).

      Supprimer
    2. Le problème des grippes saisonnières et des EPHAD et maisons de retraite est que 15 à 20 % du personnel y travaillant ne se vaccine pas et y apporte les virus à des vieux à la réaction d'immunisation amoindrie.

      Supprimer
    3. Je ne connais pas le sujet mais à mon avis ça mérite un licenciement immédiat. Mais je maintiens mes propos sur le confinement.

      Supprimer
    4. Sauf que le comportement épidémiologique du Corona n'a rien à voir avec un virus de grippe saisonnière. Apparemment ça vous a échappé, c'est embêtant pour un médecin.

      Supprimer
    5. Il n'y a pas encore de vaccin, je suis au courant, merci.

      Supprimer
    6. @ Nicolas
      Difficile de prouver que quelqu'un n'est pas vacciné (faux certificats de médecins anti-vaccins, et je ne crois pas qu'il soit légal d'imposer au personnel une prise de sang pour doser ses anticorps.

      Supprimer
  3. Tragique, mais drôle...

    https://www.lci.fr/international/coronavirus-un-hotel-reconverti-en-lieu-de-quarantaine-s-effondre-au-moins-10-morts-2147392.html

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.