02 septembre 2006

Libéralisme et connerie : même combat

Début juin, j'ai fait un billet sur les libéraux en expliquant que leurs principes étaient à vomir. C'était le 3 juin. Je vous invite à consulter mon historique.

(voilà un lien, mais je ne sais pas s'il marche : http://www.blogger.com/comment.g?blogID=20257894&postID=114932113730583366)

Ce matin ! Je prenais le café et le premier me tombe dessus. Je réponds gentiment. Et voilà deux autres qui me tombent dessus pour causer libéralisme.

Qu'ai je fait au bon dieu ? Qui n'existe pas ! Ce qui n'empêche pas de le critiquer.

Je ne fais pas de l'anticléricalisme primaire, mais un des libéraux me traite de chrétien. Allez voir sur le lien en question (je me répète, mais si le lien ne marche pas, c'était le 3 juin). Mes parents qui devaient avoir un fond d'intelligence, ce n'est pas sarkoprout qui me contredira ou alors ça va chier, ont fait en sorte que je ne sois pas Chrétien mais tolérant, ce qui est une autre religion.

Alors, mes copains, fidèles lecteurs, je vous invite à aller voir mon billet du 3 juin et à y déposer un commentaire : "les libéraux sont des cons". Ca ne fera pas avancer la pensée intellectuelle, mais ça me fera plaisir.

Maintenant, quelqu'un peut-il m'expliquer comment trois connards tombent-ils par hasard sur mon blog le même jour ?

Ou alors, j'ai un don !

20 commentaires:

  1. Je suis complètement d'accord avec toi, ces gens ne respectent rien ni personne et pronent la loi du plus fort de manière éhontée. Tu as bien raison de les traiter de con car ici tu es chez toi, tu es donc le plus fort!

    Au fait, c'est quand même un peu injuste que tu exerce une telle domination sur ce blog, non. Je touve qu'on devrait en réglementer le contenu et instaurer un quota de réponses négatives pour assurer la parfaite représentation des idées de chacun sur ce blog, et puis aussi développer un système de représentation des commentateurs par le biais d'un délégué élu à cet effet. Évidemment, tout celà occasionnera des frais qui seront bien entendu à ta charge...

    Mais bons, il faut bien protéger les plus faibles de la domination du plus fort, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
  2. Une nouvelle andouille ?

    Qui pour faire avancer son idéologie de chiottes mélange tous les sujets ?

    Sans réfléchir au problème de base !

    Finalement, un de ces jours, je vais activer la modération des commentaires.

    RépondreSupprimer
  3. Si je compte bien, on est à 5 visiteurs...

    RépondreSupprimer
  4. Après la haine de la liberté, voilà maintenant que tu témoignes d'un antichristianisme viscéral - c'est souvent lié, au demeurant. Tu es décidément bien de la graine de bolchévique.

    RépondreSupprimer
  5. Merci !

    Si la liberté doit être celle de Dieu, ...

    C'est un peu le problème des libéraux. A force de jouer avec les mots, il confondent athéisme et anticléricalisme.

    Quand on ne veut plus de loi de l'état et de démocratie, il faut celle de l'église.

    Vivement 1905.

    RépondreSupprimer
  6. Et ces gens-là voudraient nous apprendre la liberté !

    RépondreSupprimer
  7. Les libéraux ne réclament pas l'Eglise, ils lui laissent le droit d'exister en paix. A l'heure d'aujourd'hui, chacun peut s'affilier à la religion de son choix. On est libres de le faire ou pas. Pas besoin donc de cracher sur la religion, puisqu'il s'agit de choix individuels. Je suis moi-même agnostique et me fiche de l'Eglise comme d'une guigne. Que Ronniehayek adhère pour sa part à une Eglise ne m'affecte en rien et donc ne me dérange aucunement. Ses choix, et ceux des différentes Eglises, nem'affectent en rien.

    Tout le contraire de l'Etat, où on n'a pas le choix, on est enrôlés d'office, et on utilise la contrainte pour venir vous imposer les choix des gouvernants.

    Mais bon, ca vous échappe, car comme tout bon étatiste, votre vision de la liberté, c'est que tout le monde doit être libre de faire exactement ce que vous décidez, et rien d'autre.

    RépondreSupprimer
  8. "votre vision de la liberté, c'est que tout le monde doit être libre de faire exactement ce que vous décidez, et rien d'autre"

    C'est exactement le contraire. Je ne décide pas ce que j'ai le droit de faire.

    Vivant dans une collectivité (la France), je me plie à ses règles, décidées en commun par ses habitants.

    Quand on est antidémocrate, on a beau jeu de critiquer les abus du système sans se rendre compte de la nécessité de fixer des règles.

    Par exemple, il y a une règle de savoir vivre qui m'empêche d'aller chier sur la terrasse du voisin, alors que j'en ai une furieuse envie.

    Je ne dis pas ça par grossièreté. Je cherchais un exemple autour de moi, et je suis allé sur mon balcon en quête d'inspiration...

    RépondreSupprimer
  9. La liberté, en principe, je suis pour. Mais ça dépend avec qui...

    RépondreSupprimer
  10. C'est rigolo, les cons de libéraux qui se sont plongés sur mon blog ont disparu.

    Eric, qui me met un commentaire amicalement, me rappelle de faire un tour sur les blogs (quand un type poste un commentaire chez moi, je reçois un mail) : ils sont partis.

    Déjà Sarkoprout en a cassé un sur l'autre billet. Moi, j'ai du fatiguer les autres. Ils sont partis.

    Une trentaine de messages en deux jours, c'est quand même un métier de fédérer les cons.

    RépondreSupprimer
  11. Je te rassure tout de suite, moi, je suis encore là.
    Je t'ai quitté il y a deux jours dans l'ambiance "j'ai autre chose à faire que de penser", je te retrouve l'insulte à la bouche, mais toujours incapable de penser.
    Donc, voilà, selon toi on est des cons, mais comme dirait l'ineffable Sarkoprout : "C'est celui qui dit qui l'est !"

    RépondreSupprimer
  12. Vous ne vous arrangez pa avec l'âge; on peut constater cela de jour en jour.

    RépondreSupprimer
  13. Sisi, je m'arrange.

    Je deviens tolérant.

    RépondreSupprimer
  14. Pourquoi, ils viennet le même jour ? Moi je sais, ...

    RépondreSupprimer
  15. Sarkoprout, si tu peux m'expliquer pourquoi ils viennent le même jour. Je ne vois pas. Un type a du tomber chez moi pas hasard un jour et diffuser le mot à ses potes.

    Merci d'avance pour ton explication !

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  17. Merci pour l'explication qui has be removed by the author depuis.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.