15 janvier 2017

Vive les alcooliques et les illettrés

Quand Macron dira que les chômeurs se suicident plus que les autres, ses opposants politiques diront que c'est de sa faute à lui. 

Emmanuel Macron a sorti un truc à l'occasion d'une visite dans le Nord, ce ramassis notoire de pédophiles, qui scandalise les politiciens et autres militants. Il a osé dire que les chômeurs désespérés finissaient alcooliques. 

Mépris de classe, nous dit-on ! Ou encore : il insulte le peuple et ne sait pas parler aux gens. Ou : ah ah s'il espère avoir des clients en leur parlant comme ça. 

C'est vrai, ça. Il avait traité les femmes de Gad d'illettrés. Du coup, il s'est mis tous les ouvriers à dos (comme si tous étaient illettrés) (certes, ils puent un peu la sueur, mais ça n'a rien à voir). Et il ne fait pas figure de troisième homme dans ce scrutin. Comme le seul type pas droite (et peut-être pas gauche, mais on s'en fout) à pouvoir figurer au second tour. 

N'allez pas croire que je suis d'accord avec ses idées (je suis plus en phase avec Hamon). Il n'empêche qu'il parle aux gens. Il sait le faire. 

Un alcoolique et un illettré savent qu'ils le sont. Ils en souffrent. Mais les militants l'oublient. Ils veulent défendre les "tarés" qui ne souhaitent que quitter leur "tare" et revenir dans la vraie vie. Le cas des illettrés est pire : en ne sachant pas écrire, ils ne peuvent pas entrer dans le monde des puissants car ils n'en ont pas le langage. 

Mais le militant Lepeniste, Mélenchoniste ou Montebourgeois crie à l'insulte ! 

En parlant de Macron, ils parlent d'une bulle. Ils discutent entre, souvent dans Twitter (c'est là que je les croise). Ils feraient mieux d'aller discuter au bistro plutôt que de conchier le peuple au pretexte de le defendre. 

Ils y verront des alcooliques. Parfaitement lucides sur leur situation. Au moins. Mais quand tu es de gauche, de la vraie gauche, tu dois defendre le peuple, en oubliant ce qu'il est. 

16 commentaires:

  1. Voilà qui est dit et bien dit. Ça s'arrose, d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  2. Dire le réel est loin d'être un exercice facile. Trouver des solutions est encore beaucoup plus compliqué. Pour l'instant, Macron lâche quelques éléments de son programme, attendant que la primaire de la Belle Alliance Populaire désigne son candidat. C'est bien qu'il soit allé à Hénin-Beaumont. On est là très loin de la campagne de Mélenchon de 2012.

    RépondreSupprimer
  3. Complètement d' accord avec toi, l'illettrisme et l'alcoolisme font souffrir, il faut ne pas avoir peur d'en parler!Et pointer du doigt ces situations est salvateur!

    RépondreSupprimer
  4. Bien vu. Je suis pas Macron non plus, mais pour la bulle elle est bien partie pour crever le plafond.,.

    RépondreSupprimer
  5. Excellente mise au point !
    Le sectarisme politique m'a toujours "défrisée" si j'ose dire...
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. Rien ne me choque, Macron a été franc sur le coup.

    RépondreSupprimer
  7. ....Et encore il n'a pas encore dit du moins aussi explicitement "Retroussons nos manches " !!!!
    Ah quel salaud !!!!
    vincent

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.