17 janvier 2017

Tuer le match, la primaire, le PS ? Ou sauver la gauche ?

Ils sont mignons, ces anciens jeunes du PS, Hamon, Montebourg, Peillon et Valls. Je dois reconnaître que la chronique du jour de BRP m'a bien fait rigoler. Et m'inspire. Alors, revenons sur mon cas personnel, pour situer le décor. Un paragraphe. Un peu long mais seul, juré. 

En 1981, j'avais 15 ans. Mitterrand a été élu. C'est, depuis, le premier à faire à gauche. Sans être idolâtre, j'ai une certaine vénération. En 1990, j'étais déjà un partisan de Jospin. J'ai commencé à aimer Hollande (sans être fan avant 2010 et 2011) après 2003 ou 2004, quand le PS a débuté des conquêtes importantes  aux élections locales. Avant cela, j'avais aimé Rocard, dès 1988, mais sans jamais être fan. Je n'étais pas supporter de Royal en 2007 et 2008. J'ai commencé à l'apprécier après la primaire de 2011. Il y a d'autres types que j'ai apprécié pendant ces 36 ans. 1981-2017. Je ne sais pas pourquoi j'ai parlé de Rocard. J'ai parlé des quatre autres car ils ont été nos candidats à la présidentielle. Je n'ai jamais rien compris aux querelles internes au PS quand elles ont été menées par des petits.

Hamon, Montebourg, Peillon et Valls sont des petits. Mélenchon aussi. Ils n'ont jamais su mêler leurs ambitions personnelles (légitimes), leur vision de la France, ce qu'il fallait pour gagner. Ils n'ont jamais pris la hauteur car ils sont petits. A la limite, ce n'était pas compliqué. Il suffisait de regarder Hollande entre le référendum de 2005, le congrès de 2008 et 2012. 

J'observe tous les imbéciles qui le critiquent, Pépère. Ils ont oublié un detail. Il a réussi à se faire élire, en mettant derrière lui le peuple grâce à un habile discours (une vieille histoire d'adversaire, de finance,...). Ces imbéciles me rétorquent deux choses.  La première est qu'il a été élu pour battre Sarkozy. Il a réussi. Mais je le dis depuis bientôt 5 ans dans mon blog (et qu'il toujours défendu à peu près la même ligne). Il a réussi à virer une droite dure. La deuxième : être élu pourquoi faire ? Je vais répondre : éviter une politique de droite dure dans un monde libéral et tout ça. C'est toujours facile de lutter contre la mondialisation avec un smartphone construit en Chine. 

Il y a une grande partie de la gauche qui a oublié qu'elle ne pouvait gouverner toute seule. À chaque élection, la gauche fait, en cumulé, au maximum 45%. Tant pis. 

Le candidat du PS, Hamon, Montebourg, Peillon ou Valls, fera un score ridicule au premier tour. Il sera cinquième. Même si un sondage donne Montebourg personnalité préférée des Français... le quatrième sera l'autre, Mélenchon. Ses supporters sont sûrs d'eux ! Il sera en tête des candidats qui peuvent officiellement se revendiquer à gauche. Et alors ? 

Je précise que je ne soutiens pas encore Macron. J'attends. 

Par contre, apres la primaire, Royal et Hollande vont soutenir ce lascar. C'est presque une évidence. 

Ils vont tuer le PS des petits, pour defendre notre PS, celui qui est le parti du progrès. 

Et c'est bien rigolo. Ils vont tuer ce PS de gagne petit, de complotistes, de manipulateurs incompétents. Les cinq ont chié sur eux, sur l'histoire récente de la gauche en France. Adieu. 

C'est bien rigolo. 

19 commentaires:

  1. Pour une fois je ne suis pas d'accord. Il faut bien que ça arrive deux ou trois fois par an. Tu reproduis à tort ou à raison ce qu'annonce les médias depuis des semaines. Seulement ils se trompent tout le temps. Qu'est ce qu'il va se passer ? Les courbes des anti systèmes descendront au fur et à mesure que l'échéance approchera. Pour un électeur l'aventure est alléchante quand onlàvoit de loin. Je crains que la blonde ne fasse plus partie des anti systèmes au contraire des Macron et Mélenchon. Le candidat du PS va progresser fortement après les primaires.
    Tout ce que je viens d'écrire était vrai avant....maintenant je ne sais plus...c'était mieux avant
    Finalement vaut mieux s'en mêler que s'emmêler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te trompes. Le candidat PS remontera peut être mais n'aura pas la possibilité de gagner. Le PS aura une déroute aux législatives, pire que 93, et les autres couillons ne pourront pas remonter.

      Supprimer
  2. Blah blah blah ...

    Vous êtes bien manipulable...

    Royal, c'est Hollande qui l'a cramée en 2007, c'est pour cela qu'il lui a vite offert un poste ensuite (outre que c'est aussi la mère de ses enfants, il ne voulait pas qu'elle raconte comment il l'a lui-même torpillée en 2007 pour aider Darkozy).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est moi qui suis manipulable ? Parlons cru : Hollande voulait être candidat. La mère de ses gamins s'est présentée avant lui. Il est parti baiser ailleurs.

      Pauvre con.

      Supprimer
    2. D'accord avec la dernière affirmation.

      Supprimer
  3. Cela n'a rien a voir, quoique ...
    Ce matin je me disais :
    Melenchon veut donner aux citoyens le droit de révoquer un élu fusse le premier d'entre eux alors qu'ils en ignorent les contraintes de la charge .
    Hamon lui veut instituer le 49.3 citoyen qui permet à 1 % des inscrits !! de «proposer à référendum un projet de loi» et «suspendre la mise à exécution de loi ... et ralentir les institutions.
    Mais c'est deux "farfelus" refusent au travailleurs d'une entreprise la possibilité de choisir leur destin .
    Deux candidats pour un remaque du Diner de cons .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh zut j'ai oublié de signer le mail de Anonyme 10:02
      vincent

      Supprimer
  4. Tu as raison : Fillon est un homme de la droite dure qui, pour ma part, m'inquiète beaucoup plus que Sarkozy. Et j'avoue que c'est la 1ère fois depuis 1982 que je vais faire un choix de 2e dès le 1er. Je ne veux pas me retrouver dans la situation où, comme en 2012, je suis condamné à voter blanc.

    RépondreSupprimer
  5. Hollande a baissé son froc devant Merkel sur le 6 pack, et pis c'est tout, s'ensuit aucune amélioration sensible et il est viré pour être remplacé par probablement aussi nul, voire pire que lui, vive les français :

    "Les Français comptent toujours, pour se sauver, en un pouvoir qu'ils détestent, mais se sauver par eux-mêmes est la dernière chose à laquelle ils pensent."

    Tocqueville

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voila. Les électeurs sont des cons. Sujet suivant.

      Supprimer
    2. Ainsi que leurs élus.

      Supprimer
  6. Tu as mis du JL Mélenchon dans ton billet, et tu récupères des trolls.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai beaucoup d'admiration pour Ségolène ROYAL, c'est une femme féminine, intelligente qui a su mener avec brio sa carrière et d'un rôle de mère de quatre enfants! Elle forte et a su encaissés les coups!J'ai soutenu sa candidature et sa campagne avec fierté! Il y a avait de la modernité et du progrès une émancipation face aux conservatisme des éléphants! Elle a été seule contre tous! Les leaders du parti n'étaient pas ces cotés et ceux presents pour la forme affichaient sans complexes leur dédain! Elle avait été légitimé par les sondages, les militants, les sympathisants de la gauche! Nous avons été bien naïfs de croire la solidarité allait être plus fort que la misogynie en politique! Je ne regrettes pas de l'avoir soutenu ce fut un honneur! C'est qui elle qui m'a amené à voter à gauche, une grande dame avec beaucoup de courage et de classe selon moi! J'ai soutenu malgré tout HOLLANDE en gardant mon esprit critique et mon libre arbitre plus pae devoir que par convictions profondes! Aujourd'hui je suis trop écœurée de ces bassesses internes, je n'y prendrais pas part! Je suis les campagnes dans l'espoir de trouver un sens à mon vote et trouver quelqu'un qui le mérite! Nous verrons bien, mais aucuns candidats m'inspire pour l'instant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas que des bassesses internes. Il ne faut pas voir tout blanc ou tout noir, chacun a sa dose de responsabilité.

      Supprimer
  8. Merci, j'espère très franchement que vous avez raison. Et qu'il n'y aura pas de plan de récupération pour les ex-PS.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.