17 mai 2017

Oh le joli gouvernement ! Critiqué.

Chaque annonce de remaniement génère toujours des commentaires dans les réseaux sociaux. Cette fois, ce sont mes copains de gauche qui semblent surpris et mécontents. Vous vous rendez-compte que les deux ministères « financiers » sont tenus par des LR. C’est rigolo parce que Roger Karoutchi gueule : « Sur 22 ministres vous avez deux Les Républicains, concentrés sur le secteur Bercy, alors qu'on parlait de cinq ou six. » Et le chef de LR insiste sur ce faible nombre, dans un communiqué de presse, pour expliquer que l’opération débauchage a échoué. Le FN lui trouve « Le nombre important de ministres issus des rangs des Républicains. »

Faudrait savoir ! Et que la gauche de la gauche sorte encore une fois le même argument que le FN est à pisser de rire.

Le cas de Gérald Darmanin, parmi les deux en question, est intéressant. Ce type est forcément sympathique : il a subi les foudres de Gauche de Combat qui le qualifie d’extrême droite. Comme GDC se trompe toujours… Toujours est-il que mes camarades gauchistes sont énervés. Le lascar serait un homophobe notoire. Il est vrai qu’il a combattu le mariage pour tous mais c’est aussi le type qui a réussi à virer Vanneste.

Toujours est-il que nos amis de gauche pensent gagner les élections législatives en disant aux électeurs « Attention, faites gaffe, il y a deux types de droite au gouvernement dont un homophobe ».  La gauche a du boulot avant de se refaire une santé…

Toujours est-il qu’Emmanuel Macron a fait ce qu’il avait promis. Il y a deux types de droite, trois du Modem, six de gauche (certes, Le Drian et Collomb ne sont pas des trotskistes forcenés) et un paquet de ce qu’on appelle bêtement la société civile.

Gérard Collomb est ministre de l’intérieur. Le premier qui me parle de coloscopie a une baffe.

Nicolas Hulot est ministre de la transition écologique et solidaire. C’est bien, ils arrivent à trouver des titres de ministères aussi risibles que ceux du début d’Hollande. Les écolos officiels sont a priori contents (mais comme d’habitude, je ne comprends pas tout ce qu’ils disent). Ils lui souhaitent bonne chance. J’ai toujours eu horreur des ministres issus des grandes gueules de la société civile machin truc. Et en plus, il est opposé à NDDL. Il va finir à plaire à tout le monde sauf à moi.

François Bayrou est ministre de la justice. Pendant qu’il fait ça, il n’est pas au bistro.

Sylvie Goulard est ministre des armées. Ce ministère reprend enfin un nom normal, qu’il n’avait pas eu depuis 1958. Héhé.

Jean-Yves Le Drian est ministre de l’Europe et des affaires étrangères (et de la Bretagne). Quand je vous parlais des intitulés des ministères…

Les gens de gauche critiquent beaucoup le nouveau ministre de l’Education nationale. Je ne sais pas pourquoi (et m’en fous). J’ai regardé son CV sur internet. Il a l’air d’avoir toutes les compétences requises. C’est sans doute pour ça que les gens gueulent.

Pour le reste, z’avez qu’à juger vous-même. Il n’y a pas de ministère de la mer (ni de la montagne), de l’industrie. Ils vont sans doute rajouter une demi-douzaine de lascars après le second tour. Ca nous permettra de faire des plaisanteries idiotes.

Et ils gueulent beaucoup parce qu’ils n’y a pas de ministre des droits des femmes mais seulement une secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes. Je ne vois pas trop la différence (du moins, je ne vois pas l’intérêt de nommer quelqu’un ministre s’il n’a pas d’administration derrière). Un commissaire du gouvernement aurait largement suffit. Je propose de renommer ce poste « Assistante de direction chargée des droits des femmes » pour avoir la paix.


Maintenant, braves gens, au boulot !

18 commentaires:

  1. Bonjour
    Et Blanquer, n°2 de l'éducation nationale durant les pires années Sarkozy ?
    Avec Macron, on ne change pas une idéologie qui perd !
    Cdt
    Pierre

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison au boulot

    (Sinon les avis de la vraie gauche sur les gens, franchement...)

    RépondreSupprimer
  3. Tout était cousu de fil blanc...
    Je parle des commentateurs politiques dans rézosocio.
    Pour parler plus particulièrement de ceux de mon environnement politique : qu'ils se prennent une belle gamelle !

    RépondreSupprimer
  4. Justement, tu parles d'Accoyer. Il a dit que les lr qui avaient accepté n'étaient plus des lr.
    Alors le successeur de l'homophobe lui a répondu : je préfère mon pays à mon parti.
    Au moins c'est clair.
    De toutes façons, on va voir vite la suite.

    RépondreSupprimer
  5. Comme tu l'as résumé à la fin de ton billet, nous jugerons sur pièce. Je suis sidéré de tous ces jugements qui interviennent sur ces ministres alors qu'ils n'ont pas encore bougé le petit doigt. Pour l'instant, je regarde tout cela avec beaucoup de bienveillance eu égard à la grande efficacité de leurs prédécesseurs qui ont permis à la France d'aller tellement mieux !

    RépondreSupprimer
  6. Comme moi il ne connaisse pas Marlène Schiappa . Pas Ministre mais ..
    De mémoire sur Europe 1
    - C'est moi qui ai demandé d'avoir une fonction bien déterminé sans aucune attache avec un Ministre .
    - Cela fait plus d'un an que je travaille avec EM sur ces questions .
    - Je serai directement rattaché à lui par l'intermédiaire du Premier Ministre .
    Des convictions ,une belle gueule ...
    Qu'on les laisse bosser M.... !!! .
    vincent

    RépondreSupprimer
  7. La ministère de la recherche est occupé par une universitaire (F. Vidal) avec un vrai parcours de chercheur. plutôt une très bonne idée...

    RépondreSupprimer
  8. Gérald Darmanin a « combattu » le « mariage pour tous » ? Je ne l'ai pas retenu comme camarade de lutte. Voter contre, ce n'est pas combattre. Attention, dans un article que j'ai lu Collomb était classé dans la même catégorie « homophobe » que Darmanin, pour d'obscures raisons.

    RépondreSupprimer
  9. La bonne nouvelle est que Jean-Vincent Placé n’est ni placé ni gagnant !

    RépondreSupprimer
  10. Un gouvernement qui réussit à faire piailler à la fois les abrutis de gauchistes, les vieilles ruines de la droite et les crypto-mélenchonistes de l'extrême droite, ce gouvernement a droit a priori à toute ma bienveillance.

    Vive le président Macron ! Longue vie à lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre, si Le Maire n'est pas élu, il sera viré du gouvernement. Vous savez ce qu'il vous reste à faire...

      Supprimer
    2. Je l'ai déjà dit : il est hors de question que je vote pour ce troud.c ! Je serais ravi qu'il se fasse éjecter mais, hélas, je crois qu'il n'aura pas besoin de ma voix pour se faire réélire ici.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.