20 décembre 2017

De grauche et de doite

Dans mon Facebook, j'ai un pote insoumis qui a partagé un article de Boulevard Voltaire. Quelqu'un peut lui dire pourquoi c'est mal ? Toujours est-il que, intrigué, j'ai cliqué et lu. Ca parlait en gros de la réussite de Macron. Et j'étais d'accord avec eux. 

Je vous invite à le rechercher par vos propres moyens. Je parle de cette publication. En revanche, je vous donne à lire un billet de Melclalex sur le même thème mais pas le même angle :

Jeff est un opposant à Macron. Je n'aime pas la politique de ce dernier mais il faudrait que je me tortille drôlement pour démontrer mon opposition. Par contre, et je l'ai déjà dit, j'aime bien sa manière de faire de la politique. Et comme Bd V le souligne, de même qu'une grande partie de la presse : Macron est le premier président de la République a être repassé au dessus de 50% d'opinions positives après être passé en dessous. 

Le premier constat fait hurler mais nécessite du recul. Les lignes politiques de la France insoumise et du FN sont relativement proches (genre fuck l'Europe et le libéralisme) même s'il y a d'un côté les méchants avec du poil dans les oreilles et de l'autre les gentils antiracistes. De fait, les authentiques réacs ont déserté MLP. Et Boulevard machin tape dessus. 

Toujours est-il qu'Emmanuel Macron a torpillé durablement le PS et LR. Ils sont en état de siège à vendre ou vendu. J'ai assez de copains dans le premier pour souhaiter qu'ils s'en sortent mais aussi d'autres proches du second pour espérer qu'ils trouvent un point de chute. Tout comme mes copains réacs d'ailleurs. J'ai des copains de tous bords. Je ne sais pas si je dois avoir honte. 

Toujours est-il que je retiens de l'article de BV, c'est qu'ils tournent en ridicule ceux qui dise que "Macron, c'est que de la com". Et ils ont raison. Macron est sans doute le Président que les Français attendaient. On peut toujours débattre des raisons... Mais comme on ne sera pas d'accord, autant commencer par les insultes. C'est néanmoins visiblement un fait. Ta gueule. 

Je profite de la tribune qui m'est offerte dans mon propre blog pour donner quelques conseils à mes amis socialistes. Vous devriez analyser ce qui divise actuellement le centre gauche. Il y a par exemple, dans les thèmes qui me sont chers, les questions identitaires. Et le rapport au libéralisme. Je suis un libéral de gauche anticommunautariste. Faites avec. Et Macron "oublie" de parler de laïcité. Sais-tu pourquoi ? 

Par ailleurs, il faut arrêter de surfer sur l'actualité. Les électeurs non militants (une majorité, donc) n'ont rien à cirer de certains sujets. Tiens ! Doudou Fifi qui nous prend un Airbus à 350000 euros. C'est sûrement scandaleux mais j'ai du mal à croire qu'il ait pris la décision "comme ça". Et tout le monde s'en fout. Vous pouvez gueuler dans Twitter sur le coût à l'heure, le nombre de réduction d'APL, celui d'année de SMIC. Stradivarius ne vous remerciera pas. 

Edouard Philippe, le Premier machin de Macron, a pris une décision. C'est ce qu'on attend de lui. 

Il va falloir que les internautes (du moins ceux que je lis parce que, au fond, je m'en fiche autant que de la mémoire de JP2) changent de prismes ou de paradigmes (j'aime bien utiliser des mots que je ne comprends pas). Sinon, je vais continuer à être d'accord avec Boulevard Voltaire sur ces questions électoralistes. 

Ce qui est chagrinant. 

6 commentaires:

  1. Permets-moi de rectifier un peu : LR et PS ont été torpillés pour avoir choisi le mauvais bourrin. Fillon s'est bêtement obstiné et Hamon est parti seul avec une seule idée dans son sac.
    J'aimerais leur dire à tous ces esprits chagrins : pleurez ! Vous n'êtes bons qu'à ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah. À gauche il n'y avait aucun bon cheval.

      Supprimer
    2. Il y en avait un mais il l'ont torpillé dès les premières semaines.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.