26 juillet 2017

Misère, misère !


Cette dame est en train de fouiller le cendrier de la Comète dans l'espoir de récupérer quelques grammes de tabac...

Je lui ai immédiatement offert une cartouche de cigarettes par bonté. Non, je deconne. 

Tous ces types qui débattent des cinq euros n'ont aucune idée de la misère humaine. Sans compter de la difficulté de certains clients de comptoir à immortaliser une scène discrètement avec leur iPhone. 

Il y a quand même beaucoup d'insoumis payés des milliers d'euros par mois qui donnent leur avis. Et à pleurer pour les autres. Moi, je m'en fous. Je demande un droit au logement pour tous (pas opposable, c'est de la connerie pour juristes). Pas cinq euros par jour. 

Pas opposable ? Si une nation comme la France n'est pas capable d'héberger tout le monde, il n'est pas interdit de se poser des questions. Et ne pas exiger un financement de l'Etat et un volontarisme populaire. Ca fait pourtant très joli. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...