22 juillet 2017

Vive l'élevage de masse des masses laborieuses

La ministre dont au sujet de laquelle je ne me risquerai pas à écrire son nom dans mon blog (parce que je suis attaché à l'orthographe des noms propres, n'y voyez pas d'autre vice) a dit des conneries avec cette histoire de "Valorisation des Acquis d'Experience" pour donner un CAP "petite enfance" aux parents élevé des momes. Certes. 

Notons néanmoins que les professionnels de la profession de la petite enfance sont largement plus cons quand ils s'y opposent. 


Moi même, malgré tous mes défauts abominables dont une tendance notoire à la pedophilie à cause de mon éducation catholique, j'ai toutes les compétences requises pour m'occuper de gamins. Néanmoins, le risque qu'ils finissent obèses et pochetrons n'est pas nul. 



Ce n'est quand même pas un boulot qui mérite une formation spécifique ou une VAE. Tout le monde raconte des conneries. 

Ne voyez pas dans mes propos un dénigrement des gens qui s'occupent des chiares des abrutis divers. Il faut de la patience, de la résistance,... C'est un boulot qui peut difficilement se tenir au bistro. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.