26 juillet 2017

Politique du logement


On parle beaucoup de cette histoire de 5 euros dans FB. A l'instant, un gazier disait que j'étais infréquentable. Pour lui donner raison, je l'ai bloqué. Un autre type me parlait de la prostitution estudiantine. Je lui demande : les cinq euros vont changer quoi. 

Maintenant, je demande à tous les insoumis d'opérette et autres gauchistes du même métal, sérieusement : vous feriez quoi pour le logement. Je dis bien sérieusement. 

Pour ma part, je propose d'une part d'arrêter en cinq ans toute aide au logement et toute incitation fiscale et d'autre part de consacrer le montant correspond à la construction de logements sociaux (ou pour étudiants). Je propose aussi d'empêcher l'interruption des baux pour des motifs n'ayant aucun lien avec des retards de paiements excessifs et de rendre obligatoire le transfert de propriété aux types qui louent le même logement depuis 15 ou vingt ans. 

Et arrêtez de me les gonfler avec vos pleurnichement dans les réseaux sociaux. 

Et mon transfert de propriété n'est qu'une mesure palliative. Je suis contre la propriété des logements et favorable à un droit à l'usage. Donc contre l'héritage pour ces types qui se seront fait offrir un logement. 

Avec mes mesures, on va torpiller le marché. Hop ! 

13 commentaires:

  1. La logique de boutiquier qui a conduit à réduire de 5 euros l'APL est d'autant plus étonnante qu'on ne sait pas avec certitude quelle sera la "facture finale" annuelle : dépenses obligatoires dont le montant reste par csqt pour une part imprévisible.
    D'où la bonne et vraie question que tu poses : quelle politique pour le "mal logement"( néologisme) sachant que derrière cela il y a la question du BTP et du marché qui ne sont pas neutres économiquement . Vaste débat.
    P.Castor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allé au bistro pour essayer de la résoudre.

      Supprimer
  2. Et dans les projets de construction arrêter de faire pousser ces ignobles cages à lapins que tu nous mets en photos.
    Pourri écologiquement, désastreux pour la convivialité, bruyant pour le repos....
    En un mot, invivable.

    RépondreSupprimer
  3. Je partage l'avis de l'ami Pierrot : ta photo est laide Je préfère celle avec ton copain de couleur à chemise rose.

    Sinon sur le fond je suis de ceux qui pensent que l'effort doit être aussi fait ceux qui reçoivent et que la solidarité ne peut pas marcher que dans un sens. Donc pas choqué par la,baisse de certaines aides.

    RépondreSupprimer
  4. Si supprimer l'APL, ou simplement la réduire, a pour conséquence d'augmenter le nombre d'étudiantes tapineuses à mi-temps, alors c'est à l'évidence une bonne mesure : il est bon que les jeunes filles se frottent aussi tôt que possible au marché du travail.

    RépondreSupprimer
  5. Cinq balles, ça fait même pas le prix d'une pipe...

    RépondreSupprimer
  6. La seule façon de faire baisser le prix des logements ( à acheter ou à louer, les deux marchent de pair ) dans les villes où il est très élevé parce qu'il y a une forte demande, comme à Paris, c'est d'augmenter massivement l'offre, en construisant des tours d' habitation, qui peuvent être très belles ( voir au Brésil).

    Évidemment, l'idéal, ce serait d'avoir, à Paris, un grand pavillon individuel avec un grand jardin et une piscine, dans un quartier piétonnier bien desservi par les transports en commun, et à cinq minutes à pied de son boulot... mais ça risque de ne pas faire baisser les prix.

    Philippulus

    RépondreSupprimer
  7. (suite et fin)

    Alfred Sauvy, créateur de l' INED, faisait déjà remarquer avant-guerre que :


    -si on demandait aux gens s'ils préféraient habiter dans un immeuble ou dans un pavillon, ce dernier l'emportait largement,

    -mais si on se rapprochait de la vie réelle, et qu' on leur demandait s'ils préféraient vivre dans un immeuble à dix minutes de leur travail ou dans un pavillon à deux heures de leur travail, c'est l'immeuble qui l'emportait.

    Philippulus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce monsieur mérite au moins un ministère du logement au moinsse !

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.