13 juillet 2017

Vive les vaccins !

Je viens de signer une pétition pour l'obligation des vaccins. Pourtant, dans la vraie vie, j'ai un doute : je crois que les méchantes bactéries et odieux virus mutent en fonction de nos progrès médicaux. Et en plus, je signe assez rarement des pétitions. 



Il y en a trop du genre : êtes vous contre la pauvreté ? Ou : pensez vous qu'un détraqué sexuel doive être soigné ou sodomisé ? Ce dernier exemple est d'ailleurs mal choisi. Les choix ne sont pas contraires. Trop de pétitions sont populistes. J'en ai vu une, récemment, à propos des migrants. Du genre : devons-nous leur offrir un hôtel 4 étoiles ou devons-nous les égorger ? Je suis sérieux. Les réactions au sujet de Colomb Gérard (il n'est plus Maire) et de ses propos sur les migrants sont grotesques. Que feriez-vous ?

Pour ma part, je ne vois qu'une seule réponse possible : tant que les migrants ne le font pas chier, je vais au bistro et je laisse les autorités gérer. Si c'est trop le bordel ou si ça me coûte trop cher, je favorise, par mon vote, le changement des autorités. 

Revenons aux vaccins avec la clairvoyance qui me caractérise malgré les doutes que j'exprimais en introduction. Il faudrait être complètement con pour affirmer que l'espérance de vie n'avait pas augmenté depuis quelques décennies et que les progrès de la médecine n'y ont pas contribué. Il faut être très dégénère pour penser que les vaccins n'y ont pas contribué. 

Comme tout le monde, j'espère, je pense que la vaccination contre la grippe pour les personnes en bonne santé est une connerie. Une aspirine et hop ! Sinon, les méchants virus vont se développer et et tout ça. Comme tout le monde, j'espère, je pense que la vaccination des personnes fragiles (les vieux, quoi ! Merde à la fin) est indispensable. 

Néanmoins force est de constater que la vaccination contre les maladies infantiles est utile. Ceux qui prétendent le contraire méritent d'être traités comme des patates de chez Mc Cain, à savoir une mort atroce sans la moindre sodomie avec un pieux auquel on aurait collé des tessons de verre. 

Et leurs arguments sont complètement cons. Disons-le ! Des types de gauche sont contre au nom de la lutte contre les lobbies alors qu'ils auraient été pour au nom de la santé publique s'ils avaient été dans la majorité. 

13 commentaires:

  1. Pour tous les médecins (la grande majorité, heureusement) qui sont favorables à la généralisation de la vaccination, la question est de savoir si l'obligation est une méthode efficace ou pas; voir le débat ici :

    http://www.atoute.org/n/article356.html

    Mauricette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le fous un peu des débats. Il faut que ça soit obligatoire pour les gamins.

      Supprimer
    2. Je tâche d'être plus claire : les gamins doivent être vaccinés, mais l'obligation est-elle le meilleur moyen d'y parvenir ?

      Mauricette

      Supprimer
  2. "méchantes bactéries et odieux virus mutent en fonction de nos progrès médicaux"

    A cause de la sur-utilisation des antibiotiques, et moins de vaccination accroîtrait l'utilisation des antibiotiques lors d'épidémies.

    RépondreSupprimer
  3. Si vous pensez sérieusement qu'on peut éviter ou soigner la grippe avec un comprimé d'aspirine, vous auriez intérêt – pour votre crédibilité personnelle – de pondre des billets à coloration médicale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas ce que j'ai dit ou, plutôt que j'ai voulu dire. La grippe ça se soigne et c'est surtout dangereux pour les personnes fragiles. Quand j'ai un vague état grippal, je prends de l'aspirine. Si ça dure ou n'est pas "vague", je vais consulter.

      Supprimer
    2. Vaut mieux prendre du Doliprane (Paracétamol), mais à faibles doses en cas d'intoxication alcoolique, même à la bière, car l'aspirine présente des risques hémorragiques.

      Mauricette

      Supprimer
    3. C'est ce que je prends et j'encule les hémorragiques, c'est rigolo.

      Supprimer
    4. La grippe c'est du virus, il faut laisser monter la température pour tuer le virus, alors que l'aspirine baisse la température, donc contre productif.

      Supprimer
    5. Aucun virus ne meurt à seulement 40 ° de température.

      Supprimer
    6. Avec ce que je picole, ils meurent avant.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.