22 janvier 2018

Café crème ou café noisette ?

L'autre jour, en Bretagne, on était au bistro à boire de la bière en discutant avec l'a serveuse accorte quand un client lui a demandé : une noisette. Une copine ne connaissant pas ce vocable un peu parisien lui a demandé : cékoissa ? Elle a répondu mais je n'étais pas d'accord avec sa réponse. On a interrogé le patron. J'ai consulté Google. Il n'y a pas deux andouilles avec la même définition. Dédouanons la serveuse qui ne fait que respecter les consignes. 

Il est temps que ce blog aborde des sujets importants. 

A l'origine, le café crème est un café avec de la crème de lait. Le café noisette est un café dans lequel on verse du lait jusqu'à ce qu'il est la couleur de la noisette. Maintenant, les deux correspondent à un vulgaire café au lait. 

Pour ma part, quand je commande mon petit déjeuner au bistro, je commande "un café avec un peu de lait froid". Chez moi, j'ai arrête de prendre du lait avec le café (j'en mets tellement peu que ça ne sert à rien que j'en achète : c'est périssable et je suis un social-démocrate pragmatique). Chez ma mère, il y a du lait au frigo. 

Et j'insiste pour que le lait soit froid. C'est à peu près la seule manie que j'ai avec le café, contrairement à un tas d'imbéciles, dont toi, probablement. C'est complètement con de mettre du lait chaud dans du café et d'attendre que le "café au lait" refroidisse pour pouvoir le boire. Admettez... Je connais un tas de gens qui ont des manies. Genre mettre du sucre avec le premier café du matin et pas les autres. Notons d'ailleurs que c'est comptent con de se prétendre amateur de café et de foutre du lait ou du sucre dedans. Au bureau, on a une machine dans laquelle on met des capsules. J'ai des collègues qui achètent plusieurs types de capsules car ils en prennent des différentes selon l'heure de la journée. Je rappelle que dans le temps, on faisait du café et on le maintenait au coin du fourneau et que maintenant on en fait quand on en a envie et on le réchauffe au micro-onde. 

En plus, parmi leurs capsules, il y en a qui sont du genre "café fort" ou "café léger". C'est con. Ils feraient mieux de jouer sur la quantité d'eau. Comme au bistro. Serré, normal ou allongé. 

Revenons à notre crème et à notre noisette. 
- le crème est maintenant du café dans lequel on met du café chauffé à fond jusqu'à ce qu'il devienne mousseux avec les machines à vapeur du bistro. Il est d'usage que le serveur mette le lait ainsi chauffé directement dans la tasse. 
- le noisette est un café avec du lait chaud "normal". Il est d'usage de servir le lait chaud dans un petit pot à côté. 

Mais tout cela est de la connerie. Je vais aller faire un billet politique dans mon blog bistro. 

17 commentaires:

  1. Pareil.
    Café au "lait froid"
    Noisette "lait froid"
    Poil au doigt.
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien de traiter des vrais sujets que le complot cache : Merci Nicolas ☺️

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement, je trouve que les ceusses qui mettent du lait dans le café devraient être immédiatement passés par les armes. Et sans l'autorisation de commander le feu eux-mêmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a pire : ceux qui mettent du sucre.

      Supprimer
    2. Il y en a qui mettent les deux, paraît-il : ceux-là seront damnés jusqu'à la septième génération (minimum).

      Supprimer
  4. C'est fou ce que chacun de nous peut avoir ses manies ...
    Moi pour le café c'est très serré avec un demi sucre ; quant aux haricots verts c'est toujours froid !!! Pourquoi je dis cela ? ah oui, la manie .
    vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les haricots verts doivent être mis chaud dans le café.

      Supprimer
    2. Les haricots verts sont tout justes bons à être balancés aux poules. Et encore, je ne suis même pas sûr qu'elles en veuillent.

      Supprimer
    3. Nicolas !
      Pourquoi tu réponds "heu" à mon commentaire et pas à çuila 😡
      Hélène dici

      Supprimer
    4. Parce que j'ai trouvé une connerie à dire.

      Supprimer
  5. En Suisse, au bistrot, on te sert systématiquement le café avec une dosette de crème à café. La question du café crème ne se pose donc pas: le client reçoit la crème d'office, et en fait ce qu'il veut.

    Toutes les explications se trouvent au point 15 de l'article de blog suivant: https://www.yapaslefeuaulac.ch/17-differences-entre-la-suisse-et-la-france/

    RépondreSupprimer
  6. C'est marrant, moi c'est à Marseille que j'ai entendu "noisette" pour la 1ere fois.
    Comme "gommé" d'ailleurs. Un demi avec du sirop de citron.
    Jérôme.

    RépondreSupprimer
  7. Et deupuis quand le vocable est parisien ? dis plutôt que la ddonzelle à corte est plutot du genre cruchette. (je reviens pas sur le soulignage à la con d u corecteur à l mords moi...j'ai bu du blanc tt à lheure etça tabasse un peu)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.