28 avril 2017

Des cons !

Mélenchon est rejoint par NDA. C'est rigolo. Il y a un tas d'abrutis qui continuent à nous donner des leçons d'histoire. 



Il y en a qui nous mettent au défit de défendre le programme de Macron. Je m'en fous. L'histoire les jugera. Je suis libéral de gauche et j'assume. Les types de gauche qui tapent sur Macron en disant combattre Le Pen dans une élection démocratique sont bien des fascistes de gauche, non ? 

C'est rigolo. Sous prétexte de nous faire éviter Le Pen en 2022, ils vont nous la refiler en 2017. Le plus drôle est que dès le 8 mai au soir, si elle est élue, ils vont accuser les types qui ont voté Macron d'avoir fait gagner son adversaire d'extrême droite. 

On peut appeler ça des cons. 

Le plus drôle vient de ceux qui pensent que Macron aurait dû modifier son projet après le résultat du premier tour pour se rapprocher soit de celui de Mélenchon (l'assurance que tous les types de droite votent MLP) et (oui hein !, les deux à la fois) soit de celui de Fillon (l'assurance que tous les types de gauche aillent à la pêche). 

On doit appeler ça des cons. 

Ils nous disent qu'insulter les gens qui vont s'abstenir est contre productif. Je m'en fous. Je me contente d'insulter des connards qui font tout pour que Maâme Le Pen prenne le pouvoir. 

Des cons, je vous dis. 

Ils nous expliquent que 76% des gens n'ont pas voté pour Macron au premier tour et que patati patata. Je leur rappelle qu'ils étaient 73% à ne pas voter pour Hollande. Vil socdem qui avait déclaré que son adversaire est la finance pour les faire voter pour lui ce qui a marché. Mais à l'époque, on ne voulait virer que Sarkozy et Hollande a gagné de peu. Cette fois, ils refusent d'éliminer Le Pen. 

Ils sont cons. 

Ils nous expliquent que "nos" politiques n'ont jamais réussi à faire baisser le score du FN, au contraire. C'est vrai. Le seul à avoir fait baisser le score du FN est Sarkozy en 2007. Il n'était pas encore élu. Après, il a explosé. Ils ont explosé, d'ailleurs (Sarkozy et le score du FN). Mais ils n'ont pas réussi à se faire élire. Leurs idées ne convainquent pas une majorité de Français et ils nous expliquent que Mélenchon est plus majoritaire que Macron si on ajoute les voix de Le Pen qui sont d'accord avec les idées de Mélenchon. Le tout sans rire ni bouger les oreilles. 

Très cons. 

Mais ils ne comprennent pas qu'il y a le feu au lac. A force de répéter que Macron sera élu quelle que soit leur action, ils ne se rendent pas compte que ce n'est pas vrai. Marine Le Pen peut être élue. Mais le plus drôle est qu'ils disent que leur action est inutile. On se demande pourquoi ils la mènent alors ! C'est pour le concours de celui qui aura la plus grosse bite dans la lutte contre le libéralisme. 

Infiniment cons. 

Je me rappelle d'un type qui disait que le libéralisme est une valeur de gauche. C'était Macron mais je ne sais pas s'il était déjà candidat. Mais je suis d'accord avec lui. Et des protectionnistes nationalistes vont me dire qu'il a tort. Peu importe, j'ai fait assez de billets pour défendre mon point de vue dans mon blog. Marine Le Pen tient un discours de gauche. D'ailleurs, les milieux réactionnaires diffusent des infographies montrant que les programmes de Mélenchon et de mémère sont proches. Pourtant, on sait bien, nous à gauche, hein !, qu'elle est plus proche des familles fortunées que nous, que son orientation politique est favorable au capitalisme par ailleurs mondialisé. Mais on nous dit que la politique de Macron est le mal. 

Cons. Simplement.

Les débats dans les s'resraix sociaux ne servant à rien, je vais continuer à insulter sans vergogne. 

18 commentaires:

  1. Bouuuhhh que t' es sectaire !!!
    Finalement c'est pas plus mal que tous ces "cons" ne votent pas pour Macron, ça ferait baisser le niveau intellectuel de son électorat 🙂

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui quand même, une chose que je voulais dire et que je trouve intelligente de la part de Macron :
    Même si il n'y a pas vraiment de programme, il a joué cartes sur table et les gens qui votent pour ou contre le font en connaissance de cause.

    Ceux qui seront desservis par sa politique sont prévenus d'avance et ne se feront aucune illusion (contrairement à tous les précédents qui ont menti comme des arracheurs de dents).

    Voilà pourquoi, il est normal qu'une partie importante des électeurs ne vote pas en sa faveur, mais je ne vois pas ce qui empêcherait qu'il soit élu, même si ça n'est pas un plébiscite.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'on ne vote pas en sa faveur ou que l'on aille à la " pêche " et on risque demain d'avoir la droite extrême pour 5 ans " belle perspective " !!!
      .... Et quand nicolas les traites de cons il ne fait que dire tout haut ce que beaucoup pense; dont moi même bien sur .
      vincent

      Supprimer
  3. La HONTE. La preuve nous est donnée qu'en 2002 on nous a baladé.
    Ce qu' on ne nous a pas dit c'est le calcul politicien derrière le vote Chirac:
    " de toute façon les blocs gauche droite se reconstitueront aux législatives la soupe sera encore là " Mais là aie aie aie
    "Et si Macron réussissait?!on serait tous morts"
    Ainsi on banalise le FN et l'indigent programme de Mme Le Pen. Quelle honte!
    Si demain on se réveille en FN cratie
    votre responsabilité sera lourde mesdames et messieurs les politiques! Entre celui qui fait des chichis parce qu'il aura peut être une place dans un gouvernement FN, celle qui va à la messe et qui veut donner une leçon à ceux qui n'y vont pas, celui qui défend un programme gaulliste ( vous savez le mec qu' est parti à Londres)et qui vous dit droit dans les yeux que le FN n'est pas un parti d'extrême droite, celle qui sous prétexte de gauche bien pensante ne peut pas appeler à voter Macron pour se dédier le lendemain mais le mal est fait.. Je dis" mon Dieu sauvez la France, faites élire Macron et virez les. TOUS!!!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut voter Macron, mais si il mène la même politique de Hollande pendant 5 ans, alors le FN a de grandes chances de passer en 2022.

      Supprimer
  4. Tant que vous n'admettrez pas l'évidence historique, à savoir que la (social-)démocratie a toujours été et reste le principal et pire ennemi des communistes (au sens large, qui inclut Mélenchon), vous continuerez à ne pas comprendre ce refus d'appel de vote du second tour, alors qu'il est parfaitement logique dans cette perspective.

    L'ennemi à abattre, pour les communistes allemands des années 20, c'était la République de Weimar et non le nazisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'admets.

      Ils (nos cocos) sont en train de rappeler les années 30 en disant qu'il a abouti au Front Populaire. Ils ont oublié la suite.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Mélenchon n'a jamais appelé à voter pour le Front National.

      Supprimer
    2. Il n'appelle pas à voter FN, mais encourage les siens à la laisser prendre l’Élysée... ce qui revient un peu au même, faut arrêter de se pignoler, hein !

      Supprimer
  6. Pas de surprise avec les cons, ils se surpassent toujours dans la bêtise humaine, pour cela pas besoin de les booster ou de les federer!

    RépondreSupprimer
  7. Ton billet répond à celui que j'ai écrit hier soir, où je me désolais du militantisme par l'insulte de l'autre. Je me,demande comment on peut convaincre quand on traite celui qui ne pense comme soit'de con ou de salaud...

    Enfin c'est peut être la bonne manière de faire... mais ça m'attriste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien. On ne s'adresse pas au Commun des mortels mais à des gens qui se croient plus intelligents.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.