04 avril 2017

Mastodon et ses instances

Je parlais de Mastondon dans mon dernier billet, un nouveau réseau social proche de Twitter, qui a connu une folle croissance en quelques jours. La principale différence avec son grand-père est que, chez ce dernier, c’est lui qui gère les comptes des abonnés. Pas Mastodon (sauf les premiers utilisateurs mais ils ont fermé les vannes, aujourd’hui, à cause du succès).

Avec Mastodon, ce n’est plus le cas. Les geeks parlent d’instances mais en français ça veut dire des hébergements ou des serveurs différents. Par exemple, si je savais le faire je pourrais créer une instance associée sur un serveur jegoun.fr (je suis propriétaire du nom de domaine mais il n’y a rien au bout). Je pourrais donc utiliser un pseudo du genre @jegoun@jegoun.fr qui pourrait être vu par les gens qui sont sur d’autres instances. Ce compte viendrait en plus du compte @jegoun@mastodon.social, le compte que j’utilise actuellement et qui est vu comme « @jegoun » par les autres braves gens qui ont un compte chez mastodon.social. Dans les autres instances, il y aurait bien deux jegoun :  @jegoun@jegoun.fr et @jegoun@mastodon.social.

Cela n’a évidemment aucun intérêt mais une entreprise pourrait y retrouver ses petits. Prenons un site de presse (les journalistes sont très actifs sur twitter) ou un site institutionnel. Tiens ! Moquons nous du Parti Socialiste. Ou pourrait avoir @benoithamon@partisocialiste.fr, @martineaubry@partisocialiste.fr et @manuelvalls@partisocialiste.fr (je ne sais pas si c’est un bon exemple). Cela règlerait le problème de la certification des comptes (il y a déjà un paquet de fakes dans Mastodonte…).

Il faut simplement qu’on oublie les simples @machin de Twitter, sauf au sein d’une instance, donc une entreprise ou une institution… Je suppose qu’on va voir un tas d’instances se créer. Par exemple, on pourrait en faire une @leftblogs.info (c’est un exemple, hein !). Les gens pourraient contacter @elc95@leftblogs.info, @detoutderien@leftblogs.info, @jegoun@leftblogs.info. Des instances dédiées à des centres d’intérêts pourraient se multiplier. On aurait par exemple @jeff_APPR@grosnichons.fr ou @jegoun@biere.com ou @styven@obsede.com.

Voila vous savez tout ou presque. Tout d’abord, le code est ouvert. Les institutions, entreprises et autres machins, pourront donc personnaliser totalement leurs trucs, voire créer de nouvelles fonctionnalités (sur la base d’une « standardisation » puisqu’il faut bien que les instances causent entre elles).

Dans Mastodon, on a actuellement 4 colonnes. La première est pour envoyer des « pouets » (l’équivalent des tweets), la deuxième est pour sa TL (on y voit les pouets des gens à qui on est abonnés), la troisième est pour les mentions (les « RT » de ses pouets, les mentions, les nouveaux abonnés,…). La quatrième est à géométrie variable. On a le « fil local » qui permet de voir tous les pouet de son instance et les « fil global » qui permet de voir l’intégralité des pouets (je suppose que cela sera prochainement inutilisable, quand il y aura vraiment beaucoup de monde).
Et si votre instance a du mal à récupérer les pouets des autres instances, ces derniers s’afficheront en retard (j’ai constaté jusqu’à 45 minutes).


Ca répond à ta question ?

5 commentaires:

  1. Je suis d'accord sur l'intérêt de ce genre de machin en entreprise. Chez nous j'ai mis en place un Mattermost (clone de Slack déployable sur serveur privé) qui va finir par devenir le moyen de communication interne n°1 à la place du mail ou des newsletters que personne ne lit. Mastodon me paraît complémentaire pour son ouverture vers l'extérieur, attendons de voir si un écosystème d'apps et d'extensions se développe à l'image de Twitter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Attendons.

      Putain la faute dans le titre.

      Supprimer
  2. Ça donne envie, du coup j'y suis allée plusieurs fois, mais les grilles sont fermées.🤔
    Attendons.
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  3. Il y a des dizaines d'instances lancées quotidiennement. La démarche est rapide avec un peu d'huile de coude. Par exemple https://mastodonfrance.com

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.