18 avril 2017

Triqueville vote Macron !

Vous ne connaissez pas Triqueville ? Peu importe. Moi non plus. Un copain en parlait dans Facebook. Le nom m'a évidemment amusé et je me suis mis à imaginer une bourgade de 300 habitants, paisible. Comme partout, le scrutin de dimanche est le principal sujet de discussion entre les âmes locales. J'imagine qu'ils n'ont plus de bistro pour discuter politique. Ils n'ont plus de commerce. Ils n'ont plus de service public. 

Ils sont la France périphérique ou périurbaine, celle qui doit voter FN. Ils sont dragués par des politiciens péripatéticiens voire péripathétiques. 


Ils s'en foutent. La vie continue. Ils ont raison. 

Moi, hier, j'ai fait un billet pour dire que, finalement, j'allais voter Macron. Qu'est-ce que j'ai pris dans la gueule ! C'est à plier de rire. Mon dieu ! On m'accuse de ne pas être de gauche tout en critiquant le fait que je prétends l'être. Je ne peux même pas dire que je m'en fous : ça m'énerve. Nous avons tant d'andouilles dabs les réseaux sociaux qui ne connaissent pas Triqueville. 

Sans compter les andouilles préparées avec des poireaux. 

Je viens d'assister à une engueulade entre deux copains dans Facebook dans les commentaires d'un de mes billets. J'ai donné raison à un. A raison. En plus, il serait bien à Triqueville. Smiley. 

À chaque élection importante, on s'engueule dans les réseaux sociaux. Mais autant j'ai le sang chaud, jamais je me fâche avec des amis dans les réseaux sociaux ou ailleurs pour des raisons électorales. Je pourrais habiter Triqueville. S'il y avait un bistro dans ce patelin, je m'égueulerais un soir et repasserai le lendemain pour mettre une tournée générale. Et on serait tous à nouveau copain. 

Pas dans les réseaux sociaux. Je me demande si les utilisateurs ne confondent pas avec la vie réelle. Un désaccord politique et c'est le drame. Et les rancœurs s'accumulent. Tant pis. À Triqueville, on s'engueule en restant potes parce que tout le monde a besoin de tout le monde. 

Triqueville va voter Macron parce que tout le monde s'aime et qu'on se fout de toutes vos conneries. 

10 ans (non, 11 et 3 mois) que je tiens un blog politique. Mon billet d'hier, où je dis que je vais voter Macron, est celui qui a eu le plus de visiteurs dans les 24 heures (d'autres en ont eu bien plus à cause de mots clés du temps où je buzzais mais jamais en si peu de temps sauf un, avec la vidéo d'un type qui se prétendait journaliste au Parisien - ce qui était faux - et insultait le barman). 

Triqueville va voter Macron parce qu'on a besoin de sérénité. On a besoin d'oublier des clivages obsolètes. On a besoin de paix. On a besoin de voir l'avenir. 

Vive Triqueville !


14 commentaires:

  1. Triqueville, cela doit être vraiment bien! Paix et sérénité, c'est bon pour le moral, j'emménage!Moi, je m'embrouille aussi avec des potes mais on s'apprécie alors on se pardonne, c'est cela les gens sincères!

    RépondreSupprimer
  2. Alors en vrai, pour toi Trinquevilain de cœur, voter Macron c'est choisir la sérénité ?
    ... à ton avis la période s'étendrait du 15 juillet au 15 août ? 😉
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  3. Finie l'époque où tu faisais du chiffre avec ce petit con de J. Bieber à moitié à poil en couverture...

    Les gogochistes de facebook et twitter sont des rebelles de canapé... ils voteront Macron au 2nd tour de toute façon et passeront le quinquennat à se branlouiller devant la 6ème république en string.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Mais ne les provoquons pas inutilement à l'heure de la fermeture des bistros.

      Supprimer
  4. Triqueville votera sans doute Macron parce que par défaut le Normand est centriste (ni oui ni non) mais dans ces bourgs reculés, et notamment celui-ci que j'ai visité, il ne m'étonnerait pas que Le Pen fasse un gros score (je surveillerai le vote de ce bourge de près).
    Il n'y pas pas un commerce à Triqueville et d'ailleurs, je ne sais pas où vivent les 300 habitants parce qu'en dehors de l'église, du cimetière et de son célèbre if qui a 1500 ans, de 3 chaumières, il n'y a rien sauf une pauvre cabine téléphonique rutilante.
    Pourtant, tout est prêt pour les élections. En guise de panneaux d'affichage, on a installé contre un grange à foin 11 contreplaqués usagés rongés par l'humidité. Il va de soit qu'ils sont tous vides et qu'ils le resteront. Le bureau de vote le plus près se situe à 40kms.

    RépondreSupprimer
  5. Le Normand n'est pas centriste. Il est de droite. Morin et Maurey ont beau être à l'UDI; ce sont les soutiens de Fillon. Et, dans l'Eure, le FN fait un carton !

    Denis
    Maire d'un petite commune rurale normande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, c'est plus vers le Cotentin qu'on est centriste. Au temps pour moi.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.