12 avril 2017

Election déprimante

Je pensais profiter de ma semaine de vacances pour tenter de m'intéresser à l'élection qui devrait nous arriver assez prochainement. Je n'ai que ça à faire ou presque. C'est raté.

Chaque jour apporte pourtant sa nouvelle dose de rigolade. Aujourd'hui, nous avons les insoumis qui gueulent parce que l'on ose critiquer leur chef, l'illustre Mélenchon, qu'il devient la seul cible des médias qui ont laissé faire Le Pen devant les yeux ébahis d'un public de brebis et tout ça. J'ai oublié les termes exacts mais ils sont grotesques.

Ce qui me fait rire, c'est que la dernière fois que j'ai dit que j'allais voter pour quelqu'un, je crois bien avoir dit que j'allais choisir pour qu'il passe devant Fillon. A vue de nez, il n'aura pas besoin de mon vote pour cela. 

Je vais donc le laisser se débrouiller.

J'espère que Macron va gagner mais je ne voterai pas pour lui au premier tour. Tant pis. 

Mais c'est trop le bordel. Les militants des réseaux sociaux sont devenus fous et comme beaucoup sont des copains, je suis triste au point d'envisager de passer la soirée au bistro.

10 commentaires:

  1. Je partage l'ensemble de ton billet (enfin, pas tout car je ne souhaite pas la même victoire que toi... Mais quoique je me demande si cela changera vraiment les choses qui que soit le vainqueur...)

    Déprimant. Restons nous même par contre

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi c'est le Macron dès le premier tour.
    C'est vrai que Méluche recommence à trouver les sondages à son goût ! Le melon-chon !

    RépondreSupprimer
  3. Je me souviens de ta réponse aux test de proximité avec les candidats qui donnait de mémoire 40% Macron 30% Hamon à peu de chose prés ... écarter le vote Macron au premier tour alors qu'il n'y a rien de figer dans cette élection me parait dommageable . Peut être changeras tu d'avis dans une semaine .
    vincent

    RépondreSupprimer
  4. Je suis sidéré de toutes ces rumeurs colportés par ces nouveaux révolutionnaires en robe de chambre de la France soumise à Mélenchon qui font campagne dans les réseaux sociaux contre Macron. Ils tapent encore plus dur que sur Fillon. Qu'est-ce qu'on va se marrer lorsqu'ils appelleront tous à voter Macron au 2e tour en cas de face à face avec Fillon ou Le Pen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait déjà que Macron arrive au second tour… Personnellement, je le vois assez bien se barriser, ou se balladuriser, ou se juppéiser in extremis.

      Supprimer
    2. Ce matin, c'est rigolo. On a les hamonistes qui tapent contre Mélenchon...

      Supprimer
    3. C'est possible Didier... Tout est possible.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.