11 octobre 2006

Une autre manière de résorber la dette ?

Un article du monde (j’ai de saines lectures à l’occasion) daté d’aujourd’hui est très instructif pour ceusses qui s’inquiètent régulièrement de la progression de la dette publique.

J’en reprends des points sans la moindre méchanceté.

En France, avec 3 100 milliards d'euros d'actifs gérés, le patrimoine des personnes privées représente 12,4 % du total du patrimoine en Europe. Il a augmenté de 6 % par an entre 2000 et 2005.

Rappelons que la dette publique est de l’ordre de 1100 milliards… et qu’elle n’augmente pas de 6% par an, même quand la droite est au gouvernement.

J’ai fait un billet sur le sujet récemment visant à relativiser la dette (sans compter ce que j’écris dans mon « programme »). Ceci est un nouvel exemple pour démontrer que ceux qui parlent de la dette sous la forme d’un héritage aux enfants ne font rien que dire des bêtises pour nous embêter.

Et manipuler l’hypocrisie ambiante. Diviser la dette de la France par le nombre d'habitant pour dire ce que dois chacun, je veux bien. Mais dans ce cas, divisons aussi ces 3100 milliards par le nombre de gugusses que nous sommes.

Ceci n'est pas un appel à la spoliation, juste un appel à l'interprétation correcte des chiffres !

En France, ils étaient 260 000 [les millionnaires], et parmi eux 200 titulaires d'un compte de plus de 50 millions d'euros. Paris se classe en 12e position des villes accueillant les millionnaires, derrière Londres, en quatrième position.

On nous dira encore que tout va mal. Surtout que Paris est beaucoup plus petit que Londres, faire ce genre de comparaison est osé. Ils auraient pu intégrer Neuilly et le Kremlin Bicêtre.

Sept millions de millionnaires ont 28 % de la richesse mondiale est le titre de l’article. Rappelons que ces sept millions représentent 0,12% de la population mondiale.

N.B. : sans compter que les 3100 milliards sont les actifs gérés, pas le patrimoine total, si j'ai bien compris, mais l'article est un peu vague à ce sujet. C'est bien dommage. Quelqu'un peut-il m'éclairer ?

11 commentaires:

  1. J'espère que ton statut de blog influent fera se répandre ce genre façon de voir.

    RépondreSupprimer
  2. Faut pas mettre mots dans les désordre le

    RépondreSupprimer
  3. tu es plus vieux que franssoit! en rapport au changement d'image de présentation! tu n'as plus besoin de lunettes et de rasoir
    c'est bien

    ça me fait marrer tes posts!

    olive

    RépondreSupprimer
  4. De plus Nicolas, tu ne parles que des actifs privés (3100 milliards) et pas l'actif de l'état et des collectivités locales. D'ailleurs, la droite souvent prompte à donner des leçons de gestion, se garde bien d'évaluer l'actif de l'état. Dès fois que ....

    RépondreSupprimer
  5. JLS,

    J'avais évoqué les actifs de l'état dans d'autres trucs. Une fois sérieusement et une fois en rigolant sur la valeur du patrimoine historique.

    Il faudra qu'un jour on fasse le bilan (au sens comptable du terme : actif - passif) !

    Sais tu par hasard ce que recouvre cette notion d'actifs gérés ?

    La question que je me posse c'est si ça contient tous les trucs comme les SCI qui doivent recouvrir une partie du patrimoine réel des français (riches...).

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, y a le gars Bilou qu'est passé par là.
    Il a beaucoup apprécié. Mais c'est parait-il remboursé par la Sécu.

    RépondreSupprimer
  7. Tu parles du Prozac ?

    Bon, je vous laisse, j'ai 450km à faire.

    RépondreSupprimer
  8. Un utilisateur anonyme a dit…
    tu es plus vieux que franssoit! en rapport au changement d'image de présentation! tu n'as plus besoin de lunettes et de rasoir
    c'est bien

    ça me fait marrer tes posts!

    olive

    11 octobre, 2006 20:17

    PAR RAPPORT A VOS PHOTOS BLOGGGER CI DESSUS

    le romain et le françois

    RépondreSupprimer
  9. J'avais compris... Mais seuls Franssoit et moi pouons comprendre ma réponse.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.