29 septembre 2008

Comdamné à verser 2000 euros à Jean Sarkozy

Mohammed Bellouti n’a pas de chance. Il vient d’être condamné à verser 2000 euros d’amende à Jean Sarkozy.

« Jean Sarkozy était accusé par Mohammed Bellouti d'avoir endommagé sa BMW en l'emboutissant par l'arrière place de la Concorde le 14 octobre 2005. Jean Sarkozy n'a jamais été interrogé par la police malgré une plainte déposée en 2006. »

Bon. On ne commente pas une décision de justice.

Je vais donc vous réciter une petite poésie.

Non. Demain.

Je vais juste rappeler à Gaël qui nous a signalé l’information dans son Twitter que quand il dispose d’une information il peut en faire un billet « en urgence ». Ca ne sera pas mauvais pour son classement Wikio. Oui. N’oublions pas que le classement Wikio est après-demain. Même moi qui suis à moitié paranoïaque, j’avais oublié. L’âge, sans doute. Ou la lassitude. Et puis, comme je le signalais ce matin, la blogosphère se fatigue. L’actualité tourne en rond…

Alors quand le fils du Président gagne un procès : on fait un billet.

15 commentaires:

  1. Il a embouti une voiture avec une mobylette ou ça s'est passé autrement?

    RépondreSupprimer
  2. Gaël,

    Oui.

    lil,

    Faut pas me demander ça à moi. D'après la décision de justice : non.

    RépondreSupprimer
  3. Si, si, on peut commenter une décision de justice. On n'a juste pas le droit de dire que les juges sont vendus, ou aux ordres du président.

    En revanche, rien n'empêche de dire que c'est une décision de justice bizarre. Et qui tombe drôlement bien pour la réputation de M. fiston. Même s'il n'avait sûrement pas besoin de ces 2000 billets que le tribunal lui a royalement alloués...

    RépondreSupprimer
  4. Quelqu'un a critiqué Moubarack: il a pris deux mois de prison. Alors, on a encore de la marge...

    ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Les condamnations du demandeur pour procédure abusive sont rarissimes.
    En général il y a une "bonne" condamnation du demandeur à un Art 475-1 du code de procédure pénale.

    Je vais sur le siite de Me Eolas pour voir ce qu'il en dit...

    RépondreSupprimer
  6. c'est demain soir le wikio

    RépondreSupprimer
  7. Le fils de qui l'on sait a bien besoin de figurer au classement Wikio des blogs !
    :-)

    [Comment cette personne a-t-elle pu imaginer un instant que le fils de qui l'on sait aurait commis une telle faute ?].

    RépondreSupprimer
  8. Cela s'appelle de la victimisation publicitaire..

    RépondreSupprimer
  9. Mr Poireau vous voulez dire : le fils de "celui dont on ne doit pas prononcer le nom " ?

    RépondreSupprimer
  10. elmone : oui, celui-là même dont le nom doit être tu ! :-)

    [et dire qu'un jour on dira : vous savez, Nicolas, le père de Jean ! ]

    RépondreSupprimer
  11. Irène,

    Ce que j'aimerais, c'est qu'on fasse un procès aux andouilles qui ont incité M. Bellouti à entamer une procédure...

    Eric,

    S'il reste de la marge...

    Elmone,

    Tu nous feras un résumé (j'aime bien Eolas, mais ces billets sont longs... Malheureusement, ses billets sont parfaits, j'ai essayé d'en résumer un une fois, j'ai échoué).

    Marc,

    Oui, et ?

    Poireau,

    Comme je disais à Irène, il a probablement fort mal été conseillé ! Des avocats pourris ou d'autres andouilles ?

    Christie,

    De qui tu parles ? Tu crois que quelqu'un va se rappeler de M. Bellouti.

    (Bel outil ! disais la serveuse du bistro en regardant Tonnegrande).

    Poireau,

    Je n'ai pas d'enfant.

    RépondreSupprimer
  12. Le fils de Lui doit avoir une jolie et grosse mobylette, je suppose, et le pauvre Mr Bellouti aurait sans préféré un petit cabossage d'une petite bleue à 500frs

    RépondreSupprimer
  13. quelle honte cette histoire, plus c'est gros, plus ça passe...

    RépondreSupprimer
  14. Pour ma part , je trouve étonnant d'aller en justice pour la somme de 260,00 € lorsque l'on possède une BMW . De même la somme , sachant que le moindre frais sur une voiture va souvent bien au delà ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...