01 novembre 2006

Ca chauffe (2)

Dans mon billet précédent, je parlais du réchauffement climatique.

Arrivé chez ma mère pour le week-end (je commence de bonne heure), je découvre le numéro du novembre de Sciences et Avenir.

Malheureusement, des raisons bassement commerciales font qu’ils ne mettent pas le dernier numéro en ligne. Vous pouvez l’acheter, ça vous apprendra. C’est 3,80 €, soit exactement 20 centimes de moins que le prix de deux demis à la Comète.

Ils font deux pages avec un point sur le réchauffement climatique. TOUS les scientifiques sont unanimes sur ce réchauffement, par ce simple fait : « la température moyenne globale serait actuellement la plus chaude depuis 12000 ans et frôlerait le record du dernier million d’années ».

Je ne sais pas comment ils ont mesuré la température glacière il y a 12000 ans. Mais ce sont eux les scientifiques, pas moi.

L’article ne parle pas des impacts de l’activité humaine sur ce bazar mais conclut néanmoins qu’il est urgent de réduire les émissions de CO2 avant de devoir opter pour des procédés farfelus pour réduire la températeur. Un gugusse préconise : « d’injecter des aérosols dans l’atmosphère pour réfléchir les rayons de solaires » !

Je pense qu’effectivement, il faut réfléchir. L’article conclut à juste titre « Faute de pouvoir mesurer leur impacts, de telles idées font surtout froid… dans le dos ». Posted by Picasa

28 commentaires:

  1. tu persistes et signe ! tu le fais exprès ou quoi...
    Tu es en train de me dire qu'alors que les cientifiques raisonne à l'échelle de 12.000ans voire de millions d'années, on pourrait nous, à échelle humaine tirer des conclusions sur 50 années !!! n'importe quoi...
    je me demande comment les médias et la population sont arrivés à un tel niveau de connerie. (mais j'ai une idée).
    t'as pas appris à l'école les ères glaciaires et tout ça...

    je te le redis : si on demande à un scientifique de nous prouver rationnellement la BAISSE des températures sur le globe depuis 30ans, il y arrivera...mais là, on leur a demandé d'expliquer la hausse, il y arrive aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Loïc,

    Je t'invite à lire l'article de Sciences et Avenir avant de dire n'importe quoi.

    Tu peux, toi Loïc, de Camors, dire que tous les scientifiques ont faux, et qu'il y a une manipulation à l'échelle mondiale pour nous dire que le réchauffement est relativement important !

    A ce niveau d'insistance, ca relève de la médecine...

    Continue à vénérer l'administration Bush.

    RépondreSupprimer
  3. Voilà que tu me traites de pro-Bush (après m'avoir traité de communiste). je n'aime pas Bush tu le sais bien (bien que je le préfère et de loin aux communistes)...
    je suis un esprit libre et indépendant. personne ne m'influence. J'ai quelques idées de base autour desquelles se greffent toutes mes analyses. je doute beaucoup, je m'interpelle, je ne suis sûr de rien...mais concernant le 'réchauffement', rien ne m'enlèvera l'idée que nous sommes victimes d'une société qui veut se passer responsable de toutes les erreurs du passé et d'aujourd'hui même pour ce qui semble naturel (Nouvelle Orléans - canicule). On ne supporte plus en France en particulier et dans le monde moderne en général d'être soumis aux aléas climatiques alors on se proclame responsables avec l'aval de quelques scientifiques influents. on se masturbe là-dessus, plus l'homme est responsable, plus c'est bon...

    en octobre, il a fait relativement doux. Conclusion des médias : preuve du réchauffement ! sauf que dans le même temps il y a eu une vague de froid dans le centre des Etats-Unis (ça arrive tous les 10ans à cette période) mais on n'en a pas parlé évidemment..ça ne colle pas dans le 'scénario'. Il faut prendre ponctuellement et au cas par cas tout ce qui va dans le sens du réchauffement, pas les autres événements.
    je suis pour une écologie réaliste, pragmatique, pas une écologie du ressenti.
    mais des chiffres me rassurent : les verts en France plafonnent à 3% dans les sondages, preuve qu'il ne faut pas prendre les français que pour des cons.
    dans 200ans, les livres d'histoire rigoleront de ce début de XXIème siècle : 'à cetté époque, l'idée courait qu'il y avait réchauffement climatique et l'on avança des chiffres etc..ce n'est qu'à partir de 2050 que l'on commença à douter...'

    RépondreSupprimer
  4. Il ne s'agit pas de virer écolo à fond et d'arrêter toute l'économie parce qu'on a un doute.

    Il s'agit de changer progressivement nos modes de consommation et de production pour produire moins de saloperies et attérir en douceur sur l'après pétrole. Ce changement ne se fera pas contre la croissance (ça doit bien rapporter des sous de produire vert !).

    Car on est sûr que le pétrole va s'arrêter (ça peut prêter à rire dans la mesure où les scientifiques disaient dans les années 70 que les réserves feraient 30 ou 40 ans).

    Ton entêtement à nier le réchauffement de la planète est affligeant. Je me répète, le seul truc dont on peut douter c'est que l'activité humaine participe "un peu" à ce truc, qui, de toute manière, fait parti d'un cycle naturel. Mais de moins en moins de personnes sensées nient l'impact de l'actité humaine sur l'effet de serre, qui lui-même a un impact sur le réchauffement de la planête.

    Le simple fait que le nombre de terriens augmente (il faut bien qu'ils bouffent... et les vaches pêtes !) a un impact. Et les petites rivières faisant les grands fleuves, il faut qu'on arrive à juguler ce qui est jugulable.

    Par ailleurs, ton truc sur le "lobby" des scientifiques est ridicule (ce sont des gens qui, au contraire, ont tendance à se tirer la bourre pour avoir le plus de notoriété et de budget).

    Le seul lobby qui existe probablement est celui des "industriels pollueurs" qui continuent à s'agiter au tour de l'administration Bush pour lui dire "tout va bien".

    Et là, je n'invente pas.

    D'où mon allusion à Bush.

    Et ton truc sur les livres d'histoire, j'espère que tu as raison. Que ça ne sera pas marqué dans 300 ans, plutôt : "nos cons d'ancêtres du 21ème siècle n'ont pas pris en compte les alertes des scientifiques, ce qui explique la merde dans laquelle on est !".

    Par ailleurs, cette lutte contre la pollution (comme tu le rappelais à juste titre dans un commentaire) n'est pas qu'un truc à long terme.

    Il faut aussi qu'on arrête d'avoir des voitures polluantes dans Paris, qui nous obligent à avoir des bureaux où on ne peut pas ourir les fenêtres, ce qui oblige à mettre la clim en permanence polluant encore plus et propageant les microbes en circuit fermé !

    Et tout un tas de truc comme ça.

    RépondreSupprimer
  5. Il ne s'agit pas de virer écolo à fond et d'arrêter toute l'économie parce qu'on a un doute.

    Il s'agit de changer progressivement nos modes de consommation et de production pour produire moins de saloperies et attérir en douceur sur l'après pétrole. Ce changement ne se fera pas contre la croissance (ça doit bien rapporter des sous de produire vert !).

    Car on est sûr que le pétrole va s'arrêter (ça peut prêter à rire dans la mesure où les scientifiques disaient dans les années 70 que les réserves feraient 30 ou 40 ans).

    Ton entêtement à nier le réchauffement de la planète est affligeant. Je me répète, le seul truc dont on peut douter c'est que l'activité humaine participe "un peu" à ce truc, qui, de toute manière, fait parti d'un cycle naturel. Mais de moins en moins de personnes sensées nient l'impact de l'actité humaine sur l'effet de serre, qui lui-même a un impact sur le réchauffement de la planête.

    Le simple fait que le nombre de terriens augmente (il faut bien qu'ils bouffent... et les vaches pêtes !) a un impact. Et les petites rivières faisant les grands fleuves, il faut qu'on arrive à juguler ce qui est jugulable.

    Par ailleurs, ton truc sur le "lobby" des scientifiques est ridicule (ce sont des gens qui, au contraire, ont tendance à se tirer la bourre pour avoir le plus de notoriété et de budget).

    Le seul lobby qui existe probablement est celui des "industriels pollueurs" qui continuent à s'agiter au tour de l'administration Bush pour lui dire "tout va bien".

    Et là, je n'invente pas.

    D'où mon allusion à Bush.

    Et ton truc sur les livres d'histoire, j'espère que tu as raison. Que ça ne sera pas marqué dans 300 ans, plutôt : "nos cons d'ancêtres du 21ème siècle n'ont pas pris en compte les alertes des scientifiques, ce qui explique la merde dans laquelle on est !".

    Par ailleurs, cette lutte contre la pollution (comme tu le rappelais à juste titre dans un commentaire) n'est pas qu'un truc à long terme.

    Il faut aussi qu'on arrête d'avoir des voitures polluantes dans Paris, qui nous obligent à avoir des bureaux où on ne peut pas ourir les fenêtres, ce qui oblige à mettre la clim en permanence polluant encore plus et propageant les microbes en circuit fermé !

    Et tout un tas de truc comme ça.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas,

    Tu mélanges tout : réchauffement climatique, tarissement des soruces de pétrole, pollution des villes...
    On parle de réchauffement climatique non ? et je ne suis pas obstiné à le nier, je fais même preuve d'une grande ouverture mais au bout de mes pensées complexes et contradictoires et après moultes discussioons un peu partout, je n'arrive même pas à entrevoir le début d'un chouïa de quelque chose qui pourrait me faire penser qu'il y a un réchauffement dû à l'activité humaine (maintenant, s'il y a un réchauffement naturel cmmence il y a 12.000ans, pourquoi pas, mais on s'en fout). et je ne défends aucun lobby (qu'est ce que j'en ai à foutre de l'administration Bush, franchement)
    L'acivité humaine participe 'un peu' au réchauffement ? dans quelle proportion ? 0.01%, 1%, 10%
    en même temps, tu sous-entends qu'il y a surtout un réchauffement naturel ? il y aurait donc deux causes au réchauffement, l'un majeure et l'autre mineure ? si effectivement, il y a un réchauffement naturel et étant donné la force des éléments, la masse du globe, la grandeur des océans, tu imagines que le facteur humain est infiniment petit...d'ailleurs, il y aune règle de la nature qui dit qu'il n'y a qu'une cause à tout événement naturel).
    tu es sous influence Nicolas, il faut ouvrir les yeux et interroger te propre intelligence. Arrête de dire bêtement 'les scientifiques ont dit, Anne a dit'. tu veux mieux que ça.

    RépondreSupprimer
  7. je te pose une question Nicolas, et j'aimerais que tu y répondes s'il te plait..après on arrête avec ce débat stérile. Il y a quand même des problèmes plus importants à règler que cette masacarade

    question : quel intérêt j'aurais moi à nier le réchauffement ? Crois-tu que je le nie pour me différencier de l'opinion commune à ce sujet ? crois-tu que je le nie par provocation ? que je le nie malhonnètement ?et pourquoi le nierais-je malhonnètement ?

    RépondreSupprimer
  8. Je ne mélange rien. On a un réchauffement climatique lié, pour partie, à l'émission de CO2 (et autres saloperies), pour partie liée à l'activité humaine.

    1. Le réchauffement climatique n'est pas la seule raison que nous ayons de lutter contre les saloperies que nous émettons.

    2. Quelle que soit l'impact que les activités humaines ait sur le réchauffement, essayons de les corriger.

    C'est toi qui dit que le facteur humain est extrêmement petit. Et, désolé de te le dire, mais j'ai infiniment plus confiance dans les scientifique qu'en ton jugement.

    C'est facile de dire "tu es sous-influence" mais, désolé, c'est n'importe quoi.

    Sais tu que 5 + 7 = 12 ? Oui ! Mais tu es sous influence de dangeureux scientifiques qui essaient de te manipuler.

    Et il n'y a pas que les scientifiques, il y a aussi maintenant une majorité de politiques...

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de voir ta question.

    L'aveuglement ?

    RépondreSupprimer
  10. un peu court comme réponse. l'aveuglement par qui, par quoi ?

    RépondreSupprimer
  11. il y avait ce soir un excellent 'c dans l'air' sur la vie extra-terrestre..on sait pas grand chose, peut être bien que oui, peut être ben que non...
    mais il y a quand même une possibilité qu'il y en ait une..et s'il y a une, que cette vie soit plus développée que la notre, et que ces 'gens ' soient belliqueux et qu'ils ont repérés la Terre il y a un but de temps et qu'ils vont peut être l'attaquer et que cette attaque pourrait pourquoi pas avoir lieu demain jeudi 2 novembre...
    ça fait bcp de si je sais mais il y a un risque, il est infirme ok mais il existe (de l'ordre de 1/10000000000000000000000000000)..
    je pose la question : sommes-nous préparés à cette attaque ? par principe de précaution, ne faudrait-il pas dépenser des milliers de milliards de dollars pour faire face à cette éventualité, aussi peu plausible soit-elle...

    c'est pareil avec le réchauffement. devant le risque infime, on est prêt à dépenser des milliards. N'importe quoi

    RépondreSupprimer
  12. La probabilité n'est pas exactement la même...

    Le réchauffement climatique est SUR.

    Le fait fait que l'activité humaine y soit pour partie pour quelque chose est PRESQUE SUR.

    Si arrêter des conneries peut éviter 0,5 °sur un échauffement de 2° en 150 ans, ce n'est pas mal.

    Et, entre nous, nous sommes préparés à suffisamment d'attaque comme ça, avec une surmilitarisation à outrance permettant de faire vivre l'économie (et de rapporter des sous dans la poche de types comme Lagardère). Alors le pognon, il vaudrait mieux le dépenser utilement.

    RépondreSupprimer
  13. 'La probabilité n'est pas exactement la même...' ah, pas 'exactement' mais un peu quand même alors. tu es sûr de choses que même les scientifiques n'ont jamais prouvés à savoir l'impact de l'activité humaine sur le réchauffement..as-tu d'autres sources ?

    RépondreSupprimer
  14. Si on subit demain à 11h15 une attaque extra-terrestre nucléaire instantanément dans différents points du globe, tu penses qu'on aura le temps de réagir ? on aura même pas le temps de dire 'merde'.
    Auusi militarisés soit-on (bien que moins que pendant la guerre froide), on n'est pas près à une attaque subite..
    par principe de précaution et parce qu'on ne sait jamais, parce qu'on n'est jamais sûr de rien, je demande à ce que toutes les bases militaires soient mis en alterte dès cette nuit afin d'abattre dès leur arrivée dans l'atmosphère les vaisseaux extraterrestres..

    RépondreSupprimer
  15. Loïc,

    Plutôt que de perdre ton temps à raconter des bêtises, lis donc mon poste, je ne dis pas que je suis sûr, mais qu'on en est presque sûr...

    Mon billet a été rédigé suite à la lecture d'un article de Sciences et Avenir, qui me parait une source plus fiable d'information que le tas de conneries que tu peux écrires sur le web.

    Continue à jouer avec extraterrestre.

    RépondreSupprimer
  16. sympa...
    cest toi qui disait avant que tu écrivais des bêtises sur ton blog...et maintenant, tu voudrais jouer au sérieux ? comment séparer le bon grain de l'ivraie dans tes notes ? un jour, tu dis que tu es candidat à la présidence de la république et un autre qu'il est presque sûr que le soi-disant réchauffement est du aux hommes...

    faut trier..

    RépondreSupprimer
  17. enfin, soit on est sûr, soit on n'est pas sûr...si on est sûr, on dit qu'on est sûr, si on ne l'est pas, on ne dit rien du tout..le doute profite à l'accusé non ? (en l'occurence, l'accusé ici, ce sont les gens qui osent ne pas croire encore à la cause du réchauffement, dont moi )

    moi, je suis sûr que le réchauffement est naturel, que c'est une évolution sur des dizaines de milliers d'année. mais cette certitude , je ne l'ai pas eu sans peine..

    RépondreSupprimer
  18. Il n'y a pas d'accusé !

    D'une part il s'agit du "principe de précautions" (pas celui haï par les libéraux acharnés qui empêche d'inover, celui du bon sens, qui ne coute pas grand chose) : si ce matin, tu vas te promener dans la foret de Camors avec tes filles et qu'il fait un ciel magnifique, ça ne t'empêche pas de prendre un ciré dans ta basace, au cas où...

    D'autre part le réchauffement est probablement en majorité naturel... et en minorité pas.

    Je t'invite à venir à Paris un jour, et à arriver en voiture, par l'A6, un jour de soleil où il n'y a pas de vent. Tu veras un immense truc entre le gris et le rose qui recouvre Paris. Tu seras impressionné par sa taille et par sa densité. Bien sûr, à l'échelle du monde Paris est petit. Mais cette pollution correspond à 1 ou 2 jours ! Or il y en a 365 jours par an, et des dizaines de mégapoles dans le monde...

    Tout cette "fumée" est balayée à terme par le vent et fini dans l'atmosphère. Ca a forcément un impact.

    A propos de l'humour et des bêtises dans les blogs : tu disais l'autre jour que tu avais du mal. Moi j'y arrive très bien (selon les dispositions de l'esprit). Par exemple le présent billet, je traite un sujet sérieux avec de l'humour.

    Par contre, dans les commentaires c'est très difficile. Soit on fait de l'humour et ça risque d'être mal pris (comme quand je t'ai traité de communiste l'autre jour) soit on pose le commentaire à chaud pour réagir à un truc, et c'est impossible de faire de l'humour...

    RépondreSupprimer
  19. Eh bien, c'est beaucoup plus "chaud" ici, les explications !! C'est le cas de le dire, ça tombe bien...c'est moi qui vous gène pour vous étriper chez Loïc ? C'est vrai que je suis timide et sans argument...:-) votre violence verbale me ferait peur ! Ah ces mecs !
    Bonne soirée

    Anne

    RépondreSupprimer
  20. .."qui vous gêne", bien sûr : pour une fois que je te rends visite, nicolas, excuse !

    Anne

    RépondreSupprimer
  21. Euh… Je dérange ?

    Nan, mais le réchauffement c'est grave mais de toute façon, comme c'est anti-libéral de dire que c'est l'activité humaine qui bousille tout et la célèbre croissance…
    On ne dit rien !
    :-)
    (sérieux j'ai pas tout lu de votre échange…) :-)

    RépondreSupprimer
  22. Anne,

    Tu es bien sûr la bienvenue. Je ne sais pas pourquoi le débat a éclaté ici et pas chez Loïc comme d'hab.

    Remarque, blogger marche bien aujourd'hui, alors que son truc était en rideau en fin d'après midi !

    Filaplomb,

    Je comprends...

    RépondreSupprimer
  23. Merci pour la bienvenue Nicolas ; c'est vrai que certains jours sont trés calmes sur la blogosphère. Concernant le sujet, nous nous sommes déjà tout dit chez Loïc..nous ne sommes pas d'accord, comme souvent : tant mieux, quel ennui autrement !


    J'en profite pour laisser un mot à mon copain Loïc :

    Loïc
    Tu es gonflé de dire à Eric sur ton blog que c'est Nicolas qui t'a donné des liens prouvant que tous les scientifiques n'étaient pas d'accord sur les causes du réchauffement : c'est moi qui t'ai donné le lien vers l'Institut Molinari !! Sans rancune ; j'espère que tu vas mieux. :-)

    Bonne fin de soirée.
    Anne

    RépondreSupprimer
  24. Anne,

    Ca nous prouve surtout que Loïc n'a pas lu tous les liens.

    (Je lui en ai fait suivre une série par mail : son blog était HS hier en fin d'AM)

    RépondreSupprimer
  25. pour essayer de mieux comprendre les modifications climatiques programmées, je vous invite sur GOOGLE avec la requête :

    HAARP GRIP

    coeurs sensibles s'abstenir

    RépondreSupprimer
  26. Nicolas : ton lien après «Faute de pouvoir mesurer leur impacts, de telles idées font surtout froid… dans le dos» ne fonctionne pas !
    :-)

    RépondreSupprimer
  27. Filaplomb,

    Ce n'est pas vraiment un lien, c'est de la pub pour PICASA, logiciel de Google qui m'a permis de diffuser facilement la photo stockée sur mon PC sur le blog.

    Si ça t'intéresse, tu peux aller chez google, et cliquer où il faut !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.