16 novembre 2006

Inégalité 2.0


Pas le temps de faire de faire un joli billet aujourd’hui. Pourtant l’actualité est riche, avec le Beaujolais Nouveau, l’élection au PS, le conseil de je ne sais quoi à l’UMP où il y a eu une belle escarmouche entre Michèle Alliot-Marie et Nicolas Sarkozy.

Je vais juste utiliser des informations récupérées sur des blogs pour me moquer gentiment des types qui pensent que l’UMP est un parti moderne et que la politique du gouvernement est bonne.

Versac nous invite à visiter le futur site du PS. Directement issu du web 2.0 comme j'aime, bien qu’un peu lent à mon avis. C’est ça quand les éléphants se mettent en marche. Ca me rappelle de vous encourager à Netvibes, ce que j'avais déjà fait, à une époque, sur un autre blog (ou je me moquais déjà de l'UMP...), où j'aime bien, s'ailleurs, parler du web 2.0.

Moins sympathique l’autre nouvelle. Eric nous apprend que le Réseau d’Alerte sur les Inégalités a publié un nouveau rapport qui montre que la pauvreté augmente toujours en France.

Je ne peux d’ailleurs par m’empêcher de diffuser la courbe que nous invite à consulter Eric, quitte à lui couper un peu l’herbe sous le pied, mais ça ne vous empêche pas d’aller lire l’analyse qu’il en fait.

Et hop ! Encore un billet avec trop de liens...

17 commentaires:

  1. Je ne t'en veux pas d'avoir pompé mon billet puisque tu fais un lien vers mon blog!
    Je plaisante. Je trouve que ta présentation (mettre la courbe en tête de la note) est très percutante. Et c'est très clair.

    La droite a creusé les inégalités, c'est même à ça qu'on la reconnaît.

    RépondreSupprimer
  2. Tu as formulé une conclusion qui n'engage que toi...

    Je plaisante aussi.

    RépondreSupprimer
  3. il y a une différence entre les inégalités et la pauvreté...C'est pas du tout pareil même. dans les sociétés communistes, il y avait peu d'inégalité mais il y avait bcp de pauvreté.
    je suis contre l'égalitarisme. Réduire les inégalités n'st pas une fin en soi. il faut juste réduire les extrêmes (extrême pauvreté et extrême richesse).
    ça ne me dérange pas que les inégalités se creusent si en même temps les pauvres vivent mieux (ce qui est le cas depuis une dizaine d'années en France).
    Si on me dit 'Loïc, on se propose d'augmenter de 15% ton pouvoir d'achat mais sache qu'en même temps, les plus riches seront encore plus riches'...je réponds 'ok, je prends'.

    moi je ne plaisante pas.

    RépondreSupprimer
  4. @Loïc,

    "ça ne me dérange pas que les inégalités se creusent si en même temps les pauvres vivent mieux (ce qui est le cas depuis une dizaine d'années en France)."

    Des preuves.

    RépondreSupprimer
  5. des preuves, non, je laisse Nicolas les trouver (il adore les rapports) mais il y a quelques jours, une étude faisait état d'une réduction des inégalités en Frane depuis 10 ans.

    sinon, perso, je me considère comme faisant partie de ceux qui galèrent, de ceux pour qui la vie devient difficile à partir du 20 du mois, de ceux qui en novembre se demandent par quel tour de passe-passe ils vont arrivés à acheter des cadeaux pour leurs enfants pour noël, de ceux qui ne pourraient pas aller en vacances sans les chèques de comités d'entreprise.
    Je sais ce que c'est que la pauvreté (oui je sais que je la ramène souvent comme si j'en était fier...mais le fait est).
    bon, je note quand même qu'il vaut mieux être pauvre en 2006 qu'en 1990 car le pouvoir d'achat a augmenté constamment et qu'en plus les pauvres ont eu à faire face à de nouvelles 'dépenses' qui sont souvent des dépenses par forcément indispensables.
    Tous les politiques depuis 30 ans n'ont eu qu'un but, diminuer la pauvreté et les inégalités. TOUTES ! même les gens de droite n'ont aucun intérêt à ne satisfaire que les riches puisque par définition ces derniers ne sont pas majoritaires et donc ne font pas le poids électoralement.

    RépondreSupprimer
  6. @Loïc,

    Moi, ça me dérange... La pauvreté est définie par rapport à un seuil défini par un revenu médian (pas moyen).

    Et en plus, le truc ne mesure pas les inégalités, mais la pauvreté, je t'invite à consulter les liens fournis par Loïc.

    Simon, le clochard de Bicêtre touche moins que Bernard Arnaud : on s'en fout.

    Ton truc sur les pauvres qui vivent mieux en France, c'est de la connerie (excuse ma grossièreté, ce soir c'était Beaujolais nouveau). Ce n'est pas vrai. Ce n'est pas vrai. Ce n'est pas vrai.

    Les pauvres vivent un peu mieux en France depuis la création du RMI, mais tu me prenais à témoin sur ton blog l'autre jour sur ma capacité à vivre avec le SMIC, essayons de voir maintenant avec le RMI.

    Et sans le RMI.

    Tiens, je dis comme Eric : des preuves.

    A la limite, si tu as une once de raison, si les pauvres peuvent vivre mieux, c'est surtout grace à la CMU et au RMI.

    Mais je n'ai pas envie de vivre avec la CMU et le RMI. Et si le nombre de pauvres augmente en France, c'est grace à une certaine politique.

    RépondreSupprimer
  7. Loïc,

    Nos billets se croisent...

    Tu parles d'une étude, merci de nous citer la source, ou un lien...

    Tu dis que j'adore les rapports... Oui ! J'aime bien les informations exactes, et pour ce qui concerne les rapport parlementaires, par des trucs votés par l'assemblée... Ca évite les rumeurs, les faux trucs,...

    Je suis à peu près d'accord avec ton long paragraphe du commentaire sauf la fin.

    Tiens ! Sarkozy est un grand copain de Largardère, grand patron de presse. Lagardère peut faire élire Sarko. Il s'agit d'une manière de présenter l'actualité.

    Dans l'électorat, il y a une majorité d'employés de très petites entreprises, de patron de petites boites (j'ai envers tous un immense respect, mon commentaire n'est pas une critique) qui ont tous un intérêt immédiat dans une politique de droite.

    Ce n'est pas satisfaire les riches... mais faire espérer ceux qui croient le devenir...

    RépondreSupprimer
  8. «ça ne me dérange pas que les inégalités se creusent si en même temps les pauvres vivent mieux (ce qui est le cas depuis une dizaine d'années en France).»
    C'est pour ça que je ne suis pas de droite, contrairement à Loïc. Je ne pense pas qu'on puisse être pauvre et vivre mieux.
    C'est pas la pauvreté comme un accessoire dont on se serait entiché. C'est tout simplement pas les moyens de vivre.
    Ni mieux ni moins bien.
    C'est juste pas assez pour vivre.
    "les pauvres vivent mieux", ça m'énerve de lire ça !

    RépondreSupprimer
  9. Je suis contre l'égalitarisme. cela signifie systématiquement un nivellement par le bas. nous ne voulons pas d'une société de smicards
    nous sommes pour un nivellement par le haut.

    vendredi dernier, je bossais avec un type qui me dit 'mon conrat se termine ce soir'. je lui ai dit 'qu vas-tu faire maintenant ?'. il m'arépondu 'rien, j'ai le droit au chômage'...
    quell mentalité...en France il n'y a pas vraiment de problème de chômage, il y a 'juste' les mentalités à changer...mentalités issus de mai68 et de mai81...
    Nous combattrons tout ça...pour le bonheur des travailleurs, des chômeurs et de ceux qui souffrent.

    RépondreSupprimer
  10. Mai 68 et mai 81 ont été balayés hier soir...

    Lutter contre les inégalités justement empêche le nivellement par le bas. Ca veut dire lutter contre la pauvreté.

    Il y a effectivement des chômeurs fainéants mais arrêtons de dire que c'est une majorité. Et n'oublions pas que l'assurance, c'est avant tout une assurance pour laquelle nous cotisons tous...

    Ca me rappelle les collègues de boulot qui changent tous les ans de paire de lunettes sous prétexte que la mutuelle y donne droit ! Je réponds généralement que c'est aussi moi qui paye la mutuelle.

    Trève de plaisanterie...

    Il y a un article dans le Parisien ce matin qui indique les bénéfices semestriels des 10 plus grandes sociétés du CAC 40. Le total est de l'ordre de 40 Milliards. Qui vont dans les poches des plus riches...

    C'est du même ordre d'idée que le trou annuel (et pas semestriel) du budget de l'état... Qui est alimenté par la dette, que nous payons ou payerons tous.

    Parmis ces grosses sociétés, il y en a en plus une série qui vivent principalement sur des missions de service public... Donc c'est les impots qui alimentent, donc le peuple...

    C'est contre ça qu'il faut lutter, des types qui s'enrichissent honteusement sur le dos de quidams tels que nous.

    Ce n'est pas le système économique qu'on veut remettre en cause, mais les modalités de redistribution des richesses...

    Les fortunes privées ont augmenté de 6% par an entre 2000 et 2005, pendant que la dette se creusait et que le nombre de pauvres augmente.

    Il faut arrêter de dire qu'enrichir les plus riches permettra de limiter la pauvreté.

    RépondreSupprimer
  11. Il ne faut pas arrêter de le dire puisque c'est vrai, c'est en tout cas ce que je pense.
    toi, tu considères que les 40 milliards de bénef sont de l'argent définitivement perdu alors que c'est FAUX (en tout c'est ridicule et démontre des lacunes de ta part en matière de sciences économiques et sociales que de comparer ces milliards là avec le trou de la sécu - Besancenot peut se permettre de dire ce genre d'aneries...mais toi non)
    L'accumulation de capital est un facteur de justice sociale...même Milton Friedman le disait.

    Le mec dont je te parlais qui arrête de bosser quelques semaines tous les 6 mois est loin d'être un cas isolé ! c'est une large majorité même ! en tout cas, pour ceux qui font des cdd et de l'intérim...ils fonctionnent tous sur ce principe : je bosse et après j'ai le droit au chômage, j'ai plus le droit au chômage, je rebosse...combien de fois j'ai vu ça !!!
    il faut un contrôle sévère de tout ça en revoyant les conditions d'attrib des assedic. il y va de la préservation de notre modèle social.
    idem pour les fonctionnaires, je ne suis pas du tout d'accord avec Anne qui disait qu'il fallait revoir les statuts mais seulement des nouveaux entrants...pas d'accord, il faut revoir les contrats en cours. Il y va de la sauvegarde de notre modèle social.
    Nicolas Sarkozy a la volonté de faire bouger les choses. ces choses dont je vous parle car il est auss attaché à notre modèle social.

    RépondreSupprimer
  12. Je n'ai pas dit que les 40 milliards étaient perdus, il y en a une partie qui sont réinvesties.

    Je dis simplement qu'ils vont enrichir certaines personnes alors que la pauvreté en général augmente.

    Mes lacunes en sciences économiques tu peux te les mettre où je pense et éviter de te montrer, à ton habitude insultant...

    Je ne compare pas n'importe quoi. Par exemple, dans ces 10 premiers, il y a EDF qui appartenait à l'état à 100% il y a quelques temps et ça rapportait à la collectivité qui récupérait le bénéfice à 100%. Autant de perdu avec une mesure de droite qui alimente les 40 milliards de déficit.

    Perdus... et qui en plus provient de notre poche, puisqu'EDF assume une mission de service public.

    Tu veux un autre exemple : Suez est dans ces 10 premiers. Dans quelques temps Suez va raffler GDF... GDF qui a été introduit en bourse par le gouvernement et qui a augmenté de 25% le premier jour... et vaut maintenant beaucoup plus... Autant de spoliation des avoir collectifs des Français pour enrichir une minorité... Sans aucun apport à la collectivité (l'action grimpe, pas les investissements dans des trucs qui pourraient rapporter du travail aux salariés).

    Par ailleurs, la fin de ton billet est totalement incohérent. Tu veux sauvegarder le modèle social en le détruisant.

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas : tu es d'une patience que j'admire !!! :-)

    RépondreSupprimer
  14. 'Mes lacunes en sciences économiques tu peux te les mettre où je pense et éviter de te montrer, à ton habitude insultant...'

    tu sais bien Nicolas que je suis pas insultant d'habitude...mais ces derniers jours là, si...et je m'en excuse.
    C'est sûrement l'euphorie qui règne au sein du ps qui m'agace...et qui me fait peur...car Royal sera très difficile à battre, très difficile. J'étais aujourd'hui à une réunion avec les 'jeunes actifs ' et on en est tous conscient..

    RépondreSupprimer
  15. Tu es pardonné. Pour les insultes... pas pour tes idées politiques !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.