10 novembre 2006

Projet UMP - Ca commence bien

Une dépêche Reuters de ce matin nous apprend que l'UMP devrait publier son projet lundi.

Deux éléments ont déjà été annoncés.

Le premier : Le contrat unique de travail à durée indéterminée

Ca ressemble un peu à un CNE élargi. Ca promet.

Et en plus, pour un gouvernement qui veut encore faire un projet de loi sur la négociation des évolutions du code du travail entre les partenaires sociaux, ça fait un peu tâche dans le projet.

Le deuxième : l'exonération de toute charge et impôts sur les heures supplémentaires

C'est la mesure la plus inique que l'on peut imaginer.

Côté patronat :

Les employeurs auront intérêt à privilégier les heures supplémentaires par rapport à l'embauche. Par exemple, si une petite boite emploie 10 salariés, mais que son activité augmente de 10%, le patron aura intérêt (et il ne sera pas blamable s'il le fait) à demander à chacun de ses gugusses de faire 4 heures de plus plutôt que d'embaucher une personne complémentaire. C'est une mesure complêtement contre-productive pour le chômage.

En outre, ça permettra aux patrons de verser des revenus supplémentaires à ses cadres sans devoir payer des charges supplémentaires. Vachement équitable comme mesure.

Côté salariat :

La moindre notion de justice sociale et de solidarité voudrait que les impôts, voire même les charges, soient progressifs... Là c'est exactement le contraire qui sera proposé. Mesure totalement injuste, qui, en plus, encore une fois profitera aux salariés les plus aisés (un type qui gagne 4000 € par mois est dans une tranche à plus de 40%... si son patron le paye en heures supp, il va gagner gros).

Mais laissons tomber la théorie... Si un gugusse travaille dans un secteur qui marche bien, il pourra travailler plus (c'est bien) mais en plus il ne paiera pas de charges et d'implôts sur le complément de salaire. Alors qu'un type qui travaille dans un secteur en difficulté aura plus de mal à gagner sa vie, et sera donc fortement désavantagé par la loi.

Scandaleux.

Le projet de l'UMP prévoit une autre mesure : "le contrat d'autonomie pour les jeunes de 16-25 ans cherchant un emploi". Comme je ne sais pas ce que ça veut dire, je vais m'abstenir de tout commentaire.

Mais admettez déjà que sur trois mesures annoncées, ça fait déjà au moins deux qui ne sont pas recommandables et contraires à toute notion de justice sociale, de solidarité, d'égalité des chances, ...

Ca commence bien.

19 commentaires:

  1. Et encore, t'as pas vu le volet sécuritaire du projet.

    Bon je plaisante. Mais, pour une fois je vais me montrer moins critique.
    Je dirais que ce projet, tel qu'il se dessine (et on peut lire (ou on aurait dû lire, comme je l'ai fait, sans trop de déplaisir) l'itv de Sarko dans les échos lundi) semble cohérent. Il vise à flexibiliser tout ça, à fluidifier les rouages. Donc, c'est cohérent. C'est au moins une chose qu'on peut mettre à son crédit: la cohérence, alors que dans le projet PS, la cohérence on la cherche.

    Mais, bien sûr, il faudra regerder cela d'un oeil plus attentif. Si c'est possible. En effet, quand on voit comment des gens qui sont censer promouvoir le débat constructif s'ingénient, d'un autre côté à alimenter le débat par des arguments foireux...

    RépondreSupprimer
  2. Une note intéressante. Cela confirme ce que je pense depuis des semaines.

    http://carignano.blog.20minutes.fr/archive/2006/11/07/revue-de-blogs-chiraquiens.html

    Intéressant aussi cette information (à confirlmer):

    http://delais.blog.20minutes.fr/archive/2006/11/10/le-retour-du-chi.html

    Bref, c'est le bordel à gauche et à droite.

    RépondreSupprimer
  3. http://carignano.blog.20minutes.fr/
    archive/2006/11/07/revue-de-blogs-
    chiraquiens.html


    http://delais.blog.20minutes.fr/
    archive/2006/11/10/
    le-retour-du-chi.html

    Les liens en morceaux.

    RépondreSupprimer
  4. Dans l'avion, hier, j'ai lu les Echos, le projet y est présenté.

    Cohérent, sûrement. Mais peu plaisant.

    RépondreSupprimer
  5. Mais en le lisant, j'ai compris pourquoi des gens comme ton copain de droite peuvent être tentés par NS. Quant on n'a pas de boulot et qu'on comprend qu'on ne pourra rien trouver d'intéressant vu le blocage de la société, tout ce qu'on demande c'est d'attaquer les avantages de ceux qui sont dans le sytème. Donc onest d'accord pour précariser un peu plus le monde du travail, entre autres.

    Et, je le répète, le discours socialiste n'est pas clair. S'il ne se clarifie pas et qu'il n'apporte pas de solutions pour les couches populaires, ce sera non seulement l'échec mais la dissolution, l'éclatement du PS. Historiquement ça n'aurait rien d'incongru d'ailleurs, car le PS n'a jamais représenté qu'une partie de la gauche.

    RépondreSupprimer
  6. Le discours n'est pas clair, mais le programme est diffusé depuis longtemps...

    Laissons passer le Beaujolais Nouveau (date choisi par le PS pour ses primaires) et voyons ce qui va en sortir.

    Au moins, le programme du PS n'est pas contreproductif et ne déchire pas la solidarité nationale.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, l'important, c'est de bien marquer la différence droite gauche, car certains ont intérêt à brouiller cette différence (la droite populaiste et l'udf).

    Tiens, pour se distrire:

    José Bové : "Je pense qu’imposer Buffet mènerait à une impasse"

    C'est vrai: mettre un buffet dans l'entrée ça bloque le passage.

    RépondreSupprimer
  8. Le Projet UMP est tout à fait cohérent avec son électorat.
    Ce qui est toujours incompréhensible, c'est pourquoi un type qui galère à 1200 euros par mois peut se dire : chouette, je vais voter Sarko, il va ameliorer ma vie…
    Mystère des électeurs…

    Bien la blague sur Buffet, bien bin…
    :-))

    RépondreSupprimer
  9. Filaplomb,

    Perso je gagne 1000€/mois et je vais voter Sarkozy...pas parce que je suis aveuglé par son discours ou par son bagou...nan nan, on ne devient pas sarkozyste comme ça. ¨
    devenir sarkozyste, c'est avant tout se dire que tout ce qui brille n'est pas or, c'est aussi la conséquence de réflexions intenses et souvent laborieuses...
    ah biensûr, les candidats sont socialistes ont des programmes plus 'sexy' mais il faut se méfier des apparences...
    Si un socialité gagne, la cohésion nationale est menacée, gravement parce qu'ils n'ont aucun programme pour asurer la continuité de notre modèle sociale...au contraire même, ils veulent mettre à sac la retraite par répartition en supprimant la loi Fillon.

    les smicard avec Sarkozy !

    RépondreSupprimer
  10. Avec les deux éléments du projet que je cite dans mon mail, c'est déjà tout le modèle sociale qui est foutu en l'air...

    Plus de CDI, plus de progressivité dans l'impôt.

    Bravo.
    Continue à soutenir.

    RépondreSupprimer
  11. La Politique de Sarkozy profitera aux classes supérieures, c'est évident.
    Qu'il réussisse à convaincre des gens qui sont dans la précarité et touchent le SMIC, ça prouve:

    1) la force de sa communication
    2) le désespoir dans lequel sont ces gens.

    RépondreSupprimer
  12. "ça prouve: 2) le désespoir dans lequel sont ces gens. "

    Désespoir : oui, mais pas dans le sens de détresse. Dans le sens de ne plus avoir l'espoir de bâtir ou sauvegarder une société collectivement.

    Privilégier l'intérêt individuel au détriment de la collectivité en espérant toucher des miettes, car ils n'ont plus l'espoir dans la société...

    RépondreSupprimer
  13. Je ne sis pas désespéré..au contraire, je me trouve très heureux ! je me bats, c'est pas facile tous les jours mais celui qui n'en veuty arrive toujours.
    je ne ferais ans doute pas de politique si je n'avais pas deux gamines et il y a deschances que je voterais socialiste...
    mais là, non. impossible.
    Mon côté trop altruiste, généreux et idéaliste me tuera...

    RépondreSupprimer
  14. et quelle arrogance vous pouvez avoir de considérer que seuls les socialistes oeuvrent pour une société plus juste !!!
    ou alors, vous dîtes ça pour m'énerver...
    Nicolas, tu comences à me connaître un peu pour savoir qe je ne suis pas un désespéré..ni un fataliste..mais au contraire, quelqu'un de très optimiste.
    Globalement, tout va bien. Mais ça peu encore aller mieux !

    RépondreSupprimer
  15. Loïc,

    Tu dis "Nicolas, tu comences à me connaître un peu pour savoir qe je ne suis pas un désespéré..ni un fataliste..mais au contraire, quelqu'un de très optimiste."

    C'est pour ça qu'un peu au dessus, je nuance les propos d'Eric sur le désespoir...

    Mais, c'est aussi pour ça que je crois que tu te plantes.

    Ton Sarko, il enrichit les riches. Bien. Garde ton optimisme, mais étudie le programme.

    RépondreSupprimer
  16. J’ai entendu à la télévision un dirigeant de l’UMP, ou un membre du gouvernement (je ne sais plus), à moins que cela soit Sarkozy ou Villepin eux même, dire qu’il était pour le contrat de travail unique. Avec le contrat unique on passe sans transition d’un extrème à l’autre. C’est peut-être ça la rupture tranquille, le slogan de Sarkozy.
    Nous avons actuellement une vingtaine de contrats de travail différents. En créant à chaque fois un petit frère aux contrats de travail existant, il s’agissait pour les gouvernements de droite et de gauche qui se sont succédés de montrer qu’ils luttaient contre le chômage. Sans succès. Et pour cause, le contrat de travail ne crée pas de boulot là où il n’y en a pas. Le contrat de travail est un instrument juridique qui vient couronner une relation de travail existant entre l’employeur et l’employé. Pour qu’il y ait contrat il faut qu’il y ait au préalable activité ou présomption d’activité. On me suit ? Bien !
    Le contrat de travail unique multi-facettes équivaut concrètement à pas de contrat du tout. Le silence sur cette question des patrons du CAC 40 ne me surprend pas. Mais ils ont tort. Le contrat est le ciment social. Et pas de ciment: Tout s’écroule.
    http://pourlafranceetgroslay.over-blog.com

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir Alain,

    je ne sais pas comment vous êtes arrivé chez moi... Mais c'est quelques mois après la bataille.

    Votre contrat me semble dépassé... Les blogs se suivent au jour le jour. Je suis le seul à lire votre commentaire.

    Merci d'être venu.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.