25 août 2012

En direct de La Rochelle

L'an dernier, j'étais venu un peu en touriste, pour sentir le vent dans la dernière ligne droite des primaires. Cette année, j'ai assisté à quelques ateliers : ma démarche est plus studieuse. Celle est intervenants aussi d'ailleurs. Il ne s'agit plus de choisir un candidat et le projet qu'il  défendra pour "nous" représenter aux prochaines, pour redresser la France, cassée écononiquement, socialement et moralement par dix années de droite dont cinq de Sarkozysme.

Dès 9h30, j'étais sur le pont, ce matin, pour assister à un atelier sur la web campagne, animé par Luc Carvounas (que je ne connaissais pas mais qui est le Secrétaire National pour ce bazar et Sénateur de mon département : il viendra en voisin à un prochain Kremlin des Blogs, j'espère) avec notamment Vincent Feltesse (patron de la campagne "numérique" de François Hollande) et Versac, un de mes illustres prédécesseur comme number ouane du bazar. 

Ensuite, j'ai assisté à un atelier "reconquérir les classes populaires" avec notamment Manuel Valls et Benoît Hamon. Hier, j'étais à "le modèle Allemand : une voie à suivre" avec Gérard Filoche. J'espère avoir l'occasion de faire des billets sur ces trois sujets, notamment parce que j'ai été très impressionné par Gérard Filoche et ses propos et, plus surprenant, par Manuel Valls. 

Ça sera l'occasion de donner quelques taloches à tous ces blogueurs et twitter qui s'imaginent représenter la gauche à eux seuls. Je suis bien content de soutenir un parti qui arrive à réunir toutes ces  compétences. Et paf. 

Pour le reste, on a un peu comme préoccupation la succession de Martine Aubry. Enfin, je m'en fous un peu, je ne suis pas membre du PS... Toujours est-il qu'il serait bien que Martine Aubry reste là pour eviter les deux autres (si j'en crois les bruits entendus et l'impossibilité pour le troisième candidat déclaré). 

Côtés festif, maintenant...

Hier soir, il y avait un apéro de l'équipe de choc de la campagne numérique de FH2012 ! Je suis malheureusement parti de bonne heure (quitte à se faire héberger par la famille, autant les voir un petit peu. Ma nièce de 7 ans, était ravie de recevoir une écharpe FH2012, François me l'ayant confiée personnellement pour elle. Il faut convertir maintenant les plus jeunes). 

Ce midi, déjeuner sur le port avec Megaconnard et Seb. 

Actuellement, les différentes salles de réunion sont pleines compte tenu de la notoriété des intervenants. Nous sommes donc en salle de presse avec Romain à faire des billets de blogs, et à attendre le Premier Ministre et l'apéro pour les geeks. 

31 commentaires:

  1. Filoche est très bien ! (quoique un petit peu yakafôkon !) et je pense qu'il ne faut pas jeter M. Valls trop rapidement à la poubelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gérard est super... Si tu veux lui faire plaisir, offre lui un verre de bon blanc... avec des grillons charentais.

      Supprimer
  2. Et les bières, ça va mieux?
    On suit le ravitaillement?
    l'écharpe, ça fait un peu culte de la personnalité, non? Quoi que c'est mieux et moins cher que les fameux tee-shirt Balladur...
    Bonne fin de virée politique:-)

    RépondreSupprimer
  3. Bon Week à vous.

    Dire à R_Pigenel que j’attends toujours mon écharpe_Geek_ FH2012
    (Sinon j'intègre le club des amis de Sarko!, Merde!)

    RépondreSupprimer
  4. Deux remarques sur ce billet :
    Tu avais ironiser il me semble ici sur "les classes populaires". Qui sont-elles et toussa.
    Plus légèrement, tu écris "salles de réunion sont pleines". Des ivrognes.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Nicolas pour ce compte-rendu... Qu'est-ce que j'aurais aimé être là, merde alors!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ph purée, moi aussi j'aurais adoooooré être là !

      Supprimer
    2. Allez, Didier, on se lance un défi : on y va ensemble l'an prochain avec des écharpes "J'aime Hollande" (d'ici là elles seront bradées!)

      Supprimer
    3. Ben oui. On prépare 2017. Celles de 2012 sont périmées.

      Supprimer
  6. Ouais d'accord... Si j'avais pu j'AURAIS venue hein!

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis pas a la Rochelle mais sur Public sénat il y a de bons direct d'ailleurs je viens d'y voir en direct le Premier Ministre avec les jeunes du Ps et les autres et tout à l' heure Moscovici.

    RépondreSupprimer
  8. merci pour ce compte rendu, car je n'y vais plus après plusieurs années de suite, pour laisser la place à d'autres... Et la TNT est là.

    Il ya dans ce billet une phrase qui n'est pas politique du tout :
    "(si j'en crois les bruits entendus et l'impossibilité pour le troisième candidat déclaré)." Justement c'est ce 3e qu'il faut soutenir pour éviter les deux autres !" C'est à quoi sert le vote...

    Car en principe le PS est démocratique, et je ne veux pas donner raison à l'AFP qui raconte :
    "Martine Aubry veut pouvoir coopter son successeur même si cela semble contradictoire avec sa volonté de rénover les pratiques." Et oui, c'est contradictoire ! :-)

    RépondreSupprimer
  9. La radicale différence entre l'ambiance de l'année dernière et celle de cette année, ça doit faire un peu drôle, non ?
    Tu dis que Valls t'a impressionné, j'en suis contente : c'est ce qui a été dit à son propos lors de son discours à Collobrière.
    Et surtout ça relativise les propos qui sont tenus sur lui et ceux qui le soutiennent, carrément traités de nazis à propos des roms !
    C'est peut-être un des enseignements de cette après-victoire : apprendre à ne pas vaciller quand les coups les plus rudes viennent de là où on ne les attend pas. Et fourbir les armes du discours, plutôt que de l'insulte.
    Et vive les gauchistes républicains qui ont les yeux en face des trous ! Avant de boire, bien sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui vive eux ! Et il faut laisser tomber les crétins dans les blogs et voir Hamin et Valls qui se complètent.

      Supprimer
  10. J'aurais aimé être là tiens, ça a l'air sympa.

    RépondreSupprimer
  11. Oui et non. Ce qu'il faut, c'est venir en bande...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je m'en doute un peu.

      Supprimer
    2. Oui. Seb et moi nous nous sentions parfois un peu seuls...

      Supprimer
  12. Juste une petite remarque. toutes ces dernières années,j'ai toujours vu des salles de réunions pleines à l’Université d'été même si les intervenants n'avaient pas encore la notoriété d'aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  13. Bref, si je lis bien le “sous-texte” de tout cela, tout le monde s'est fait chier à cent sous de l'heure mais personne n'ose l'avouer ni se l'avouer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout ! D'ailleurs je viens de faire un nouveau billet.

      Mais je dois reconnaitre que pour moi, c'était beaucoup moins festif que l'an dernier.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.