02 août 2012

Le retour des blogs Front de Gauche

Depuis les élections, on ne les entendait plus vraiment, à part Gauche de Combat. Nico, de La Rénovitude, est muet depuis un mois. Pensez Bibi continuait à bloguer mais peut-être « moins politique » qu’avant (je ne sais pas, je ne le lis pas avec assiduité). Des Pas Perdus a été muet tout le mois de juillet. Il est reparti hier et lance, ce matin, une attaque au vitriol : « il faut sauver l’ami socialiste. »

Et il recommence. Il tente de « nous » persuader, « preuves » à l’appui, que nous avons fait le mauvais choix. Que François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault ne sont pas à gauche. Vous savez, la vraie !

Il recommence. Dans la même veine de ce qui a fait se vautrer son candidat à la Présidentielle (ou qui a propulsé Marine Le Pen à 18%). Il n’a rien compris. Déjà, il n’a pas compris la démocratie. On peut avoir raison tout seul mais on ne peut pas mettre en avant une politique tout seul. Il faut aussi être élu et j’ai tout fait pour que le seul candidat pouvant battre Nicolas Sarkozy le fasse. Il l’a fait. Depuis, il applique globalement ce qu’il a promis de faire. Le gouvernement a publié hier un premier bilan, largement repris par les blogueurs politiques (proches du gouvernement), comme Yann, Sarkofrance et d’autres, dont moi.

Je n’ai à rougir de ce qui a été fait.

Surtout, je n’ai pas décidé de faire blogueur d’opposition. J’ai décidé de soutenir le Gouvernement tant il respectait « sa feuille de route », c'est-à-dire des engagements pris et une certaine vision que j’ai de ce que devrait faire un gouvernement. Je m’en étais expliqué, dans un billet, avec cette formule : « Je ne sais pas ce qu’est un «blogueur de gouvernement». Je fais partie de ces blogueurs qui suivent François Hollande depuis octobre 2010 et qui, progressivement, lui ont apporté un soutien total, ce que je vais continuer à faire tant qu’il ne rompt pas avec ses engagements sans une raison valable. »

Cette formule est reprise par Pensez Bibi (voir le lien vers le billet dans l’introduction) complétée par un commentaire ampoulé digne de lui : « «Sans une raison valable». C’est justement là où se situe(ra) le combat politique : sur la  justification qui sera donnée aux renoncements du Président. Et cette justification – juste ou injuste – ne sera pas unanime. Elle sera l’objet de conflits, de dissensus, de combats et d’enjeux politiques (à l’intérieur de la Gauche même).

Espérons que Hollande – qui bénéficia d’un «soutien total» du blogueur – ne  vienne justifier  les pertes d’emploi, l’Europe telle quelle, la soumission au Marché pour «des raisons valables». Des raisons valables déjà avalisées hélas par les socialistes espagnols, les socialistes grecs et les Monti de tous poils glorifiés en héros (par Sieur Attali). »

Le blogueur proche du Front de Gauche est toujours présent. Ca fait relativement plaisir : outre le fait que nous n’avons plus que l’UMP comme « cible », nous pouvons leur répondre. Ca nous occupera, dans les blogs, pendant cinq ans. Sauf si le Front de Gauche disparaît encore plus à l’occasion des élections locales à force de s’inscrire dans l’opposition pour favoriser ainsi l’adversaire.

Alors je vais répondre à Pensez Bibi.

«  «Sans une raison valable». C’est justement là où se situe(ra) le combat politique : sur la  justification qui sera donnée aux renoncements du Président. » C’est beau ! Déjà un procès d’intention. Je vais lui expliquer ce qu’est une raison valable : imaginons que la cirrhose du foie devienne contagieuse et que la moitié de la population d’Ile de France défunte bêtement. La crise du logement sera terminée voire inversée : on n’aura plus besoin d’avoir une politique du logement et de bloquer les loyers.

Soyons sérieux (je parle pour moi…). Dans un procès d’intention, on ne peut pas préparer une défense. J’ai déjà montré qu’il pouvait m’arriver de m’opposer au gouvernement, par exemple quand une ministre avait évoqué la possibilité d’étendre la redevance aux écrans d’ordinateurs, et, plus récemment, il ne me semble pas avoir fait preuve de beaucoup d’indulgence avec le plan de relance de l’automobile.

Ainsi, le procès d’intention fait par les blogueurs du Front de Gauche ne concerne pas uniquement les membres du Gouvernement et François Hollande mais aussi les blogueurs. Quand je dis « sans raison valable », c’est forcément moi, et moi seul, qui suis capable de juger des raisons qui pourraient me pousser à ne plus soutenir le gouvernement.

Il faut revenir sur terre.

Petit 1 : j’ai choisi un candidat par ce que j’étais persuadé qu’il pouvait gagner et parce que j’étais convaincu par tout son projet politique (sauf ce qui concerne le logement, mais c’est une autre histoire). 28% des Français au premier tour et 52% au second ont choisi comme moi. Nous n’allons pas changer d’avis comme de vulgaires serpillières au bout de trois mois.

Petit 2 : nous avons décidé, il y a vingt ans, de tenter l’aventure de cette monnaie unique qu’est l’Euro. On nous a peut-être raconté des conneries à l’époque, mais le fait est là : c’est un choix démocratique. Depuis, les accords ont évolué et nous sommes liés à nos voisins Européens. Je ne me rappelle pas avoir vu Mélenchon crier, pendant ses meetings, qu’il fallait sortir de l’Euro, seule solution pour rompre ses rapport. Mais s’il l’a fait, je ne l’ai pas vu dire comment on ferait d’ailleurs. Par contre, je me rappelle avoir fait un billet pour expliquer la démarche…

On est d’accord sur le fait que le dernier traité, celui de Lisbonne, n’a pas été mis en œuvre démocratiquement. Les copains du Front de Gauche n’ont pas à me faire la leçon sur le sujet : j’ai gueulé aussi. J’ai également gueulé quand Nicolas Sarkozy a signé le dernier machin, celui qui « imposerait » la règle d’or. Il n’empêche que c’est ainsi que fonctionne la démocratie.

Ca change d’avis une serpillière, au fait, j’y pense ?

En outre, je ne suis pas le dernier à dire qu’il faut faire marcher la planche à billet, ou, plus précisément, qu’il faut autoriser la Banque Centrale à prêter aux états membres.

Petit 3 : les gars, n’oubliez pas que vous avez perdu une élection. Nous, on a gagné. Vous devriez analyser les raisons plutôt que nous donner des leçons. Prenez exemple sur Gauche de Combat, par exemple, qui reste objectif et se contente d’observer la politique : quand il n’est pas d’accord avec le gouvernement, il le dit, quand il est d’accord aussi.

Vous aurez l’air un tantinet moins bête.

Car continuer une posture qui vous a conduit droit dans le mur ne me semble pas très fin. Et si nous pouvions avoir la paix pendant quelques temps, ça serait aussi bien.

Edit : le premier commentateur - anonyme - ironise sur la phrase : "les gars, n’oubliez pas que vous avez perdu une élection." et me dit : "on n'est pas au PMU [...] On parle de personnes à qui on a confié la conduite de politiques publiques [...]". Il n'a rien compris. La bêtise même. Il s'agit de gagner une élection, donc de convaincre les électeurs. C'est donc bien lui qui compare les élections au PMU. Bravo mon gars... Tu illustres parfaitement mes propos.

39 commentaires:

  1. "les gars, n’oubliez pas que vous avez perdu une élection. Nous, on a gagné"
    là, ça craint vraiment ce billet ...
    on n'est pas au PMU ou au match de foot!

    On parle de personnes à qui on a confié la conduite de politiques publiques, dans l'attente que ce soit les meilleures possibles (compte-tenu de pleins de facteurs bien-sûr) pour la France et les Français.

    RépondreSupprimer
  2. Suis pas sûr que Mélenchon se soit vautré aux Présidentielles, et insinuer qu'il serait responsable des 18 % de MLP me semble un peu tiré par les cheveux. Quand à dire que le FdG disparaîtra "encore plus" à l'occasion d'élections locales, c'est pour le moins curieux, vu que pour l'instant, il n'a fait que progresser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouvre les yeux : il a moins de député. Quand aux 18%, en es tu sur ? Le PC baisse le FN monte depuis 30 ans.

      Le FdG est déconnecté du peuple et continue à dire que le PS et l'UMP c'est pareil.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Bon j'espère ne pas me faire traiter de connard pour mon premier commentaire ici.
      FdG déconnecté du peuple, effectivement, vu la différence entre les pronostics et la réalité, ça veut bien dire que pas mal de gens ne se sont pas reconnus dans leurs idées.
      Ceci dis, dire que le PS et l'UMP le sont aussi c'est indépendant de ça? Les 3 peuvent l'être au final non? (bon pour le PS, effectivement à voir, ça fait que 2 mois).

      Supprimer
    3. Il a eu moins de députés, et plus de voix. Qu'en conclure ? Certainement pas qu'il est en voie de disparition.

      Le fait que le PC baisse depuis trente ans, et que le FN monte ne me semble pas imputable au PC, et encore moins au FdG. Certains de nos concitoyens ne se gênent pas trop d'ailleurs pour attribuer la montée du FN… au PS.

      Le FdG ne dit pas que le PS et l'UMP c'est pareil (mais certains sympathisants le disent, c'est vrai). C'est pour ça qu'il dit, une fois le premier tour terminé, que la priorité était de battre la droite, et qu'il a appelé à voter Hollande, et non à s'abstenir.

      Supprimer
    4. Dan,

      Si tu veux. Mais beaucoup moins. Prétendre le contraire est n'avoir aucun sens politique.

      Zap,

      Dans mon blog je parle bien des blogueurs. Pas des militants.

      Si le PC baisse, il ne peut s'an prendre qu'à lui ! Il a radicalement changé de discours dans les années 80. En 81, c'est bien le PC qui tapait sur les immigrés. Le discours du FN est à peu près celui du PC de l'époque. Le discours seulement, heureusement.

      Supprimer
    5. Zap,

      Et par rapport au nombre d'élus, c'est le PS qui va les sauver avec la suppression de la réforme territoriale.

      Supprimer
  3. Sur le blog de Jean-Lou Mélenchon, on appelle clairement à la désobéissance civile, une sorte de révolte silencieuse.
    Je pense que dans les 5 années à venir, nous allons tous travailler main dans la main, en bonne harmonie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains commentateurs dont les mots faisaient écho au billet de Jean-lou.

      Supprimer
  4. Bonsoir, je vous trouve un peu gonflé quant à votre analyse sur la victoire PS de Françoic Hollande, je ne me lasse pas de la défaite de l'autre, mais n'oubliez pas les presque 4millions de voix du FDG qui ont laaaargement contribuées à la victoire de F.Hollande et s'il n'y avait pas eu des manigouilles du PS pour contrer les candidats FDG, il y aurait plus de députés FDG !!!!!ne serai-ce que dans la circonscription de Hénin Beaumont!!!!Vous devriez avoir la victoire un peu plus modeste.....le principal est quand meme que le peuple ait mis l'autre et ses comparses dehors !!!!Bien à vous Nanougk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu es fou ! À Henin Beaumont un socialo a succédé à un socialo ! Méluche n'a même pas eu 12,5 des inscrits et personne ne sait s'il aurait gagné au second tour.

      Quant aux 4 millions de voix, elles n'appartiennent pas au parti. Je te rappelle que les électeurs sont libres. En l'occurrence, Bayrou a fait plus pour la victoire de la gauche que Méluche. C'est pottoyable.

      Supprimer
  5. Comme Guaino,ils se cherchent une existence ...
    Je ne vois pas ce que la radicalité peuvent leur apporter actuellement ! ça serait dommage qu'ils nous fâchent avant la Fête de l'Huma ! ... Sinon, on n'ira pas ! :((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça faut longtemps que je ne suis pas allé, tiens !

      Supprimer
  6. Bon alors, je dis paix et amour, Namaste!
    Sérieux, je les aime bien, ils sont souvent très impétueux et habités par la "Cause"...
    Mais oui, je trouve dommage qu'ils n'aient pas voulu de poste au gouvernement, ils auraient vu comme c'est facile de mener un pays dévasté par le sarkozysme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont eu raison de refuser des postes. Mais je m'adresse ici aux blogueurs de ce parti, dont les deux que je cite. Ils font des billets où ils me chargent. Je tape donc.

      Surtout contre l'étroitesse de leur pensée.

      Supprimer
    2. C'est ça, tapons à gauche, les mecs de gauche tapent sur les mecs de gauche. Oeil pour oeil, dent pour dent. Hyper constructif... j'ai même pas envie d'aller voir le billet dont tu parles.

      Supprimer
    3. On n'a pas trop le choix. On ne peut pas se laisser marcher dessus. Si je ne réagis pas, c'est l'été donner raison et ça risque de décourager les confrère si collectivement on n'est pas soudés.

      Supprimer
  7. Eh gros! T es encore accoudé au bar et t as toujours du sperme d hollande sur la chemise! Lâche lui, il a plus besoin de toi. C est marrant, t es une vraie groupie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un commentaire intelligent. Ça faisait longtemps dans ce blog.

      Supprimer
    2. En fait ce blog, classé parmi les plus influent me fait bien rire! On voit bien que t as une vie de loose et tes camarades socialistes complexés sont bien les seuls a te lire d habitude!

      Supprimer
    3. J'aime bien les connards anonymes qui n'ont que ça a foutre, seuls chez eux, de dire que j'ai une vie de loose. Il faudrait que je l'encadré celui-ci.

      Supprimer
    4. Anonyme mais toi pour moi tu ne l ai pas! Pour tes auditeurs je vais éclaircir le tableau! Et il est pas triste! Tu voudrais m encadrer? Mais t as le menton posé sur le comptoir, les babine dans le rosé du picolo qui en à foutu à moitié par terre juste avant que tu te soit mis là! T as la brioche qui dépasse de ta chemise tâché d un vieux sandwich au merguez que tu as mangé à midi. Et gros, t as la gueule du mec qui a un micro pénis et tu te cache derrière ton pauvre iPhone. Allez papa, t inquiète moi je vais te lire! Ça te fait un auditeur de plus, c est déjà ça!

      Supprimer
    5. Étant au comptoir avec un iPhone, j'ai du mal à répondre point par point. Il n'empeche que tu as une énorme faute dans la première phrase.

      À part ça, je n'ai pas d'auditoire mais un lectorat et je me demande si tu ne cherches pas à démontrer que tu es le plus con des commentateurs. Tu gagnerait à ne plus être anonyme si tu veux faire un concours.

      Supprimer
    6. Mais ... tu te fais traiter de salope dans ta rue, Nicolas ! Bien sûr par un micro cerveau anonyme qui te fantasme un micro dans la culotte et l'Iphone dans la main !
      MDR ! Au secours Freud !
      Pourvu que l'individu vomisse pas dans son effort, sa matière grise sur sa chemise ! ... Ok, y'aurait pas de quoi coller un timbre poste ! ... M'enfin ka même !

      Supprimer
    7. Pseudo-socialo VS Troll de droite

      BATTEZ-VOUS ! Qu'on en finisse !

      Supprimer
  8. J.L. Mélenchon a inventé un parti pour prendre des voix au F.N.
    là où le F.N. est implanté, avec la même radicalité de ton,
    mais en inversant l'argumentaire (c'est frappant sur l'immigration).
    C'était un exercice, et l'électorat a été piégé en quelque sorte. Qt aux militants .. ça va du plus naïf au plus lucide.
    Maintenant que l'exercice est fini, Mélenchon a une base de reflexion : son but était d'empêcher que les voix qui n'iraient pas vers le P.S. n'aillent pas à droite au 1er tour, puis de rallier le P.S. au 2nd. il a peut-être pris qq voix au F.N, il a peut-être contribué à limiter l'abstention avec un parti attrape-tout, mais il y a aussi contribué pour les mêmes raisons, et au 2nd tour tous n'ont pas voté P.S.
    Résultat du test : le FDG c'est n'importe quoi et l'électorat ne se laisse pas balader si facilement. C'est une question de fond, et pas de forme.

    RépondreSupprimer
  9. ah je vois qu'avec ce billet tu te fais de nouveaux amis ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui t'as vu ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de bel appeau à troll.

      Supprimer
  10. Je reprends ce que tu as écrit et le relis at-ten-ti-ve-ment :

    "Je fais partie de ces blogueurs qui suivent François Hollande depuis octobre 2010 et qui, progressivement, lui ont apporté un SOUTIEN TOTAL, ce que je vais continuer à faire tant qu’il ne rompt pas avec ses engagements SANS UNE RAISON VALABLE".

    Admets donc l'équivoque sur ton "sans raison valable". Tu ajoutes aujourd'hui: "Soyons sérieux (je parle POUR MOI)". Mais ta phrase laissait à penser que ce "sans raison valable" était " sans raison valable pour HOLLANDE LUI-MÊME"et non pour toi.

    C'est drôle (enfin pas si drôle) : chaque fois qu'on débat - contradictoirement - voilà les grands (gros) mots qui arrivent à vitesse grand V : " procès d'intention".

    Je m'arrête sur ce mot "procès". Ah dans l'inconscient collectif des gens de "Gauche", en dit-il ce mot de "Procès" (certes corrigé par "d'intention") ! Ce mot de "procès" imparable qui permet d'esquiver et de clore toutes les questions, mots-anathèmes qui permet aussi de se placer du bon côté avec une sacrée bonne conscience.

    Un autre aussi qui fait bien dans le décor : "donneur de leçons". Sache que - pour moi - les leçons ne se donnent pas, elles se prennent. La Vie ( politique entre autres) et l'Histoire nous le murmurent chaque jour.

    Enfin j'ai un peu peur qu'abandonnant ton style... non ampoulé, tu me "traites" très prochainement de "Stalinien" et que tu appelles à la mobilisation générale contre la Guépéou que je t'aurais envoyé pour fermer ton "Kremlin des Blogs". Alors, STP, abstiens-toi et je te payerai p'être ben que oui une bière ( attention : j'ai pas dit : mise en bière)


    Enfin, je répète je suis "singulier" (un bibi au style ampoulé - sur l'extrait que tu prends, le style ne l'est pas tant que ça) et si je soutiens le FdG (une fois encore non affilié mais le soutenant)j'ai aucune réticence à en critiquer les positions (c'est vrai que tu ne lis pas trop mon blog) qui ne me plaisent pas.
    Bibien à toi et à tes amis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a aucune équivoque. Il s'agit de mon soutien donc de mes raisons.

      Et je maintiens la locution "Procès d'intention" puisque, à la lecture de phrase, rebondissant sur mon "raison valable" que tu n'as pas compris, tu m'accuses par avance de justifier les renoncements potentiels de Hollande.

      Quant aux leçons ! Rien qu'à ta façon de mettre le mot gauche entre guillemets montre ta volonté d'en donner. Alors tu peux jouer sur les mots...

      Supprimer
  11. Puisque nous sommes dans l'analyse subtile autant aller à fond :

    http://www.le-livre.fr/Fiche-ROD0070181.html

    RépondreSupprimer
  12. Je n'ai rien à ajouter aux commentaires... Nous n'avons pas la même vision des choses. Quant au soutien total, disons que même adhérent à un parti politique, je garde toujours un oeil critique.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.