01 août 2012

Deux mois de gouvernement : le bilan d'étape

Le Gouvernement a mis en ligne ce midi le bilan de ses deux premiers mois de mandat.

Je vous le résume ci-dessous. Néanmoins, je suppose que beaucoup de mes collègues de gauche vont faire pareil. Afin de prouver que je suis un blogueur à valeur ajoutée, voila le premier bilan trié (par mon Word) par ordre alphabétique.

Je crois être le premier blogueur dans l'histoire de l'humanité à publier un bilan de début de mandat en citant les principales mesures triées par ordre alphabétique et non pas par catégorie, par coût ou par ordre chronologique...

Et arrêter de dire qu'ils n'ont rien foutu, je vous prie.


  1. 1 000 professeurs des écoles supplémentaires dès la rentrée 2012.
  2. 1 500 auxiliaires de vie scolaire individuels supplémentaires.
  3. 100 conseillers principaux d’éducation et 280 enseignants pour le second degré.
  4. 12 000 personnes recrutées dans l’éducation.
  5. 2 000 assistants d’éducation et 500 assistants de prévention et de sécurité.
  6. 2 000 nouveaux postes pour Pôle emploi en 2012.
  7. 80 000 contrats aidés supplémentaires pour le deuxième semestre 2012.
  8. Abaissement à 100 000 euros de l’abattement sur les successions et allongement du délai de 10 à 15 ans entre deux donations ; 88 % des successions continuent toutefois à rester exonérées.
  9. Abrogation de la circulaire du 31 mai 2011 sur les étudiants étrangers.
  10. Abrogation de la TVA sociale.
  11. Accompagnement des peuples du sud de la Méditerranée vers la démocratie et le développement économique.
  12. Action déterminée en faveur de l’intégrité de la zone euro.
  13. Adoption d’une circulaire mettant fin au placement en rétention des familles avec enfants.
  14. Adoption du premier projet de loi du gouvernement (lutte contre le harcèlement sexuel).
  15. Augmentation de 14 à 30 % de la taxe sur les “stocks options” pour les entreprises, et de 8 à 10% pour les bénéficiaires.
  16. Augmentation de 25 % de l’allocation de rentrée scolaire.
  17. Augmentation de 8% à 20 % du taux du “forfait social” sur l’épargne salariale, à la charge de l’employeur.
  18. Augmentation du SMIC de 2% et lancement d’un dialogue sur les rémunérations lors de la Grande conférence sociale.
  19. Baisse du salaire du Président, du Premier ministre et des ministres de 30 %.
  20. Charte de déontologie signée par tous les membres du Gouvernement.
  21. Choix des modes de déplacement les moins coûteux.
  22. Contribution de 3% sur les dividendes distribués.
  23. Contribution exceptionnelle sur la fortune pour les patrimoines de plus de 1,3 million d’euros.
  24. Création de la Commission de rénovation et de déontologie de la vie politique.
  25. Défense de la croissance économique internationale et de la régulation financière aux sommets du G8 à Camp David et du G20 à Los Cabos.
  26. Doublement de la taxe sur les transactions financières (0,2 %).
  27. Encadrement des loyers à la relocation et au renouvellement de bail dans les agglomérations où les prix de l'immobilier sont les plus tendus.
  28. Encadrement des rémunérations des dirigeants dans les entreprises publiques.
  29. Engagement de la réforme de la tarification progressive de l’électricité et du gaz.
  30. Engagement de la réforme du code minier.
  31. Engagement, début juillet, du retrait des forces combattantes françaises d’Afghanistan et ratification du traité d’amitié, nouveau cadre du renforcement de la solidarité de la France envers ce pays.
  32. Fermeté à l’égard de la Syrie : appel au départ de Bachar al-Assad, ambassadrice de Syrie déclarée persona non grata, mobilisation avec tous nos partenaires internationaux en faveur de la transition politique, renforcement des sanctions européennes et accroissement de l’aide humanitaire.
  33. Fin de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) : la mission sur le bilan de la RGPP rendra ses conclusions le 25 septembre 2012.
  34. Gouvernement paritaire et création d’un ministère des Droits des femmes.
  35. Grande conférence sociale des 9 et 10 juillet 2012.
  36. Instauration d’une contribution exceptionnelle (4 %) sur la valeur des stocks de produits pétroliers.
  37. Lancement de la concertation pour la refondation de l’école de la République (lancée le 4 juillet), et des Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche (le 11 juillet).
  38. Lancement de la concertation sur la refondation de l’école de la République.
  39. Lancement de la concertation sur le nouvel acte de la décentralisation.
  40. Lancement de la négociation sur les dépassements d’honoraires : en l’absence d’accord, des mesures seront présentées par le gouvernement avant la fin de l’année.
  41. Limitation de la hausse des tarifs réglementés (gaz, électricité) à 2%.
  42. Mise en place d’une supervision bancaire européenne d’ici fin 2012.
  43. Mission confiée à Louis Gallois (Commissaire général à l’investissement) sur la compétitivité de notre économie.
  44. Mission de préfiguration de la Banque Publique d’Investissement pour réorienter l’épargne vers les investissements productifs et les PME.
  45. Mission relative à la réforme de l’épargne réglementée et la mise en oeuvre du doublement du plafond du livret A.
  46. Mobilisation du Gouvernement pour favoriser la sauvegarde d'activités et encourager le dialogue social
  47. Mobilisation en faveur de la stabilisation de la situation à Bamako et de la lutte contre les bastions terroristes au nord du Mali.
  48. Nomination de 22 commissaires au Redressement productif.
  49. Pacte européen pour la croissance et l’emploi (120 milliards d’euros, soit 1% du PIB de l’UE) :  - Augmentation de la capacité totale de prêt de la Banque européenne d’investissement de 60 milliards d’euros. - Mobilisation des fonds structurels en faveur d’initiatives de croissance à hauteur de 55 milliards d’euros. - Lancement des “project bonds” pour financer des infrastructures de transport et d’énergie à hauteur de 5 milliards d’euros.
  50. Plan pour la filière automobile.
  51. Préparation de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre.
  52. Préparation des travaux de la conférence environnementale (qui aura lieu les 14 et 15 septembre).
  53. Promotion de la transition écologique et de la taxation sur les transactions financières internationales lors du Sommet de Rio+20.
  54. Relance d’une véritable formation professionnelle des nouveaux enseignants avec, dès la rentrée 2012, des décharges de service pendant leur première année d’exercice leur permettant de compléter leur formation (mesure équivalente à un millier d’emplois).
  55. Relance de la coopération franco-allemande sur une base équilibrée et élargissement du dialogue à l’ensemble de nos partenaires européens.
  56. Relèvement uniforme des bourses étudiantes de 2,1 % en septembre 2012.
  57. Renégociation du traité européen de stabilité financière, dans le cadre d’une “intégration européenne solidaire”.
  58. Retour à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler avant 19 ans (décret).
  59. Retour à la TVA à 5,5 % sur le livre et le spectacle vivant.
  60. Soutien à l’achat des véhicules les moins polluants dans le cadre du plan pour la filière automobile.
  61. Suppression de l’exonération et de la défiscalisation des heures supplémentaires (sauf pour les cotisations patronales des PME de moins de 20 salariés).
  62. Suppression de la franchise pour les bénéficiaires de l’Aide médicale d’État.
  63. Taxe sur les transactions financières en coopération renforcée d’ici fin 2012 (en vigueur en France au 1er août 2012).
  64. Transposition de la directive européenne pour l’élargissement du système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre.
  65. Visite hautement symbolique de Aung San Suu Kyi, incarnation de la lutte du peuple birman pour la démocratie.

33 commentaires:

  1. excellent billet que je voulais faire, merci de m'avoir évité de bosser, je suis une vrai feignasse en ce moment :)

    RépondreSupprimer
  2. c'est dommage, je ne vois pas la visite du roi du Bahreïn.

    RépondreSupprimer
  3. 66. Vaisselle cassée à l'Elysée après tweet inconséquent
    67. Visite à Londres pour un match de Hand Ball Féminin.
    68. Revue des actions du gouvernement au bout de deux mois.
    69. Synthèse de la revue des actions du gouvernement au bout de deux mois.
    70. Présentation de la synthèse de la revue des actions du gouvernement au bout de deux mois.
    71. Minutes de la Présentation de la synthèse de la revue des actions du gouvernement au bout de deux mois.

    RépondreSupprimer
  4. Excellent. On pourrait également avoir la liste des bonnes initiatives ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé ho. Je ne peux pas tout faire, hein !

      Supprimer
  5. Putain, c'est limite fout-la-trouille !

    RépondreSupprimer
  6. À ce rythme de mesures aberrantes, ils ne tiendront pas cinq ans, l'armée aura pris le pouvoir avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. À cause de la droite l'armee n'a plus de moyen.

      Supprimer
  7. Sans oublier la pluie qui s'abat pendant les visites du président.

    RépondreSupprimer
  8. Et par ordre chronologique, c'est possible? Merci.

    RépondreSupprimer
  9. D'autres ont déjà eu la même idée :
    http://simplyleft.wordpress.com/2012/07/03/politique-generale-du-gouvernement-hollandais/#more-3286
    sauf que apparemment .....

    RépondreSupprimer
  10. LE gros listing pipeau. genre la visite d'Aung San Suu Kyi c'était pour lui alors qu'elle a demandé directement à voir sarkozy
    super important de créer plein de commissions
    super important de taxer les gens qui travaillent
    super important de favoriser les fraudeurs à l'immigration

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! Un troll Sarkozyste. Je croyais que ça avait disparu.

      Supprimer
    2. Tiens un socialiste je croyais qu'ils pleuraient tous en voyant le nouveau leitmotiv du gouvernement : le reniement c'est maintenant

      Supprimer
    3. Ah! Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu un échange de gentillesses..
      Les laisser apporte un peu d'épices au plat.

      Supprimer
    4. Oui. Des fois, il faudrait que je me crée un pseudo pour troller mes blogs pour mettre de l'ambiance.

      Supprimer
  11. Et l’effacement de la dette de la Cote d'Ivoire alors que ce pays est assis sur un énorme tas de pognon ?

    AU final il n'y a pas le début du commencement de la moindre réforme structurelle donc rien de suffisamment puissant pour redresser notre pays...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lisez donc un de mes précédents billets "pas de précipitation".

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.