02 août 2012

Mes vacances présidentielles

Valérie Trierweiler et François Hollande sont partis à Brégençon en train. Avec une petite parole franchouillarde : « La France est un bon lieu pour passer des vacances. » Je suis parfaitement d’accord avec lui, toute appartenance politique mise à part.

J’en parlais encore ce midi avec des collègues : ils ne comprennent pas que je n’aille pas en vacances à l’étranger. Ils se ruent dans des camps de touristes en Tunisie, en Egypte ou Turquie, parqués parmi tant d’autres.

Ils font deux ou trois excursions en ville ou à la campagne et passent le reste du temps à glander sur la plage. Au retour, ils expliquent aux collègues comment se passent la vie là-bas. Y compris aux collègues originaires de là-bas qui en chient au bureau, actuellement, à cause du Ramadan.

On me souffle à l’oreille qu’Internet n’arrive pas jusqu’à Brégençon. Je peux donc dire des bêtises sur le dos du Président de la République. Je suppose seulement que les deux ou trois voitures et les policiers en charge de la surveillance, sans compter les cuisiniers, le personne « de maison » et les employés plus en charge de la politique sont partis ce matin en avion ou en voiture ?

Le journaliste de l’AFP était-il par hasard à la gare de Lyon ?

Faudrait pas nous faire du Sarkozy trop longtemps…

Hollande a raison. Moi-même je vais aller en train ou en voiture selon ce que je vais faire pendant les vacances. Il est probable, par exemple, que j’aille voir Poireau à la fin du mois. Je prendrai le train.

C’est la seule destination étrangère que je supporte : la Belgique.

Pour le reste, je vais faire un tour de France, comme chaque année, visitant des petits villages et des grosses villes, sillonnant la campagne, logeant chez des copains ou à l’hôtel.

La belle vie.

Et ça commence demain soir.

28 commentaires:

  1. Tiens ? Il faudra que j'aille faire des courses moi...

    RépondreSupprimer
  2. Bonnes vacances ! Si vous passez par le Sud-Manche, faites-moi signe. Vous serez bien reçu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Il y a peu de chances que je passe par là.

      Supprimer
  3. C'est ce que je disais : y a pas plus franco-français que Nicolas…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je vais en Belgique !

      Supprimer
    2. Ben oui, il ne regarde ni la situation de la Grèce, de l'Espagne, de l'Italie, de l’Islande, du Portugal, de l'Irlande ou du Royaume-Uni... C'est tout la faute à Sarkozy. Heureusement que Rosa s'occupe de l'international !

      Supprimer
    3. Je ne peux pas être partout, non plus. Je suis trollé par des hordes de normands. On devrait rendre la Normandie aux rosbifs.

      Supprimer
    4. Ho le bourricot!
      "Rosa s'occupe de l'international.."

      Supprimer
  4. Je réitère mon invitation. Si tu passes par le centre, nous serons très heureux de t'accueillir ! Y a même une brasserie artisanale pas loin ...

    RépondreSupprimer
  5. Partir à l'étranger est une très bonne chose, à condition que partir à l'étranger soit réellement à l'étranger, un hotel de masse est tout sauf local, autant visiter un coin de France, je suis bien d'accord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et non. L'important est de ne pas revenir en prétendant qu'on connaît le pays visité et de ne pas vouloir le connaitre. Je suis allé au Sénégal, par exemple, il y a fort longtemps. Les gens qui étaient avec moi étaient persuadés connaître. J'ai connu, ensuite des baroudeurs qui étaient persuadés connaître.

      Je suis persuadé que je connais mieux ce pays qu'eux parce que je papote avec mon pote Djibril au comptoir que toutes ces andouilles.

      En d'autres termes, j'ai une relation vraiment intime avec un étranger (je pourrais dire la même chose avec Odette, portugaise, j'en avais fait un billet), étranger et intime à un point que je ne comprends pas qu'il soit étranger.

      Des andouilles prétendent connaître les étrangers parce qu'ils ont tenter de se mettre à leur place. Moi, je m'en fous. Je les écoute. Je rentre involontairement dans leur vie.

      Supprimer
  6. bonnes vacances dans notre beau pays

    RépondreSupprimer
  7. Bonnes vacances, où que tu ailles !

    RépondreSupprimer
  8. Bon ben, au cas-où la Haute-Savoie, la tartiflette, le génépi?
    Mais il y a plein de touristes, même des normands...

    RépondreSupprimer
  9. Bonne vacances.
    Je t'inviterai bien à passer à Bordeaux mais j'y serai pas, parce que je vais faire la mauvaise élève et aller à l'étranger d'à côté, au milieu de la belle-famille qui y vit toujours. Je comprends pas tout de la vie là-bas, ni même la langue, mais j'apprends, patiemment, un peu plus chaque année depuis 13 ans ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Le compte-à-rebours a commencé, la fin du sablier indiquera le début des vacances, un espace-temps que je te souhaite agréable...
    Plus simplement, bonnes vacances!
    Quelque chose me dit que tu resteras quand même présent sur les "réseaux"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je quitte rarement les réseaux ! Mais ce sont surtout les autres blogs qui seront actifs. Celui ci étant repris par une application pour tablettes et smartphones, je dois respecter une qualité minimum que je ne pourrai pas maintenir pendant les vacances puisque j'utiliserai surtout mon iPhone pour bloguer.

      Supprimer
  11. Beau symbole, mais qui ne dupera que les imbéciles puisqu'au final, son voyage en train coûte plus cher au contribuable que le voyage en avion.

    En effet, tous les ponts et tunnels que le TGV va emprunter doivent être gardés par les gendarmes et de toute façon un avion fait le trajet jusqu'à Brégançon pour rapatrier rapidement le président en cas de problème.

    Bravo pour les économies !!!

    Pour le reste, vous avez raison, la France offre une multitude de paysage, largement suffisant pour passer de bonnes vacances !

    Bonnes vacances à vous Nicolas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.

      Ce n'est pas qu'une question de prix.

      Supprimer
    2. Tiens ! Billet à venir, si je pense.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.