09 mai 2007

De retour !

Certains ont pensé que j’avais disparu. Non, c’est internet qui a disparu chez moi, comme je l’explique . Ca tombe mal : un week-end d’élections.

Qu’aurais-je pu dire ?

Que je suis déçu ? Non, même pas : c’était largement prévisible même si on continuait à militer dans les blogs et les bistros !

Que je suis triste ? Non ! En fait, je suis plus plié de rire avec cette histoire de voyage à grands frais ! L’art de dire « je vous ai bien eu » ! Qu’il ait eu besoin de vacances, je n’en doute pas, par contre qu’il n’ait pas un pote pour lui prêter une baraque, je doute…

Ce déballage de pognon ostentatoire est-il un signe ?

Dans l’attente, la gauche doit se recomposer… Sur quelle base ? Je ne sais pas. Je lis et j’écoute beaucoup de trucs sur le sujet. Ce matin, la chronique de Bernard Guetta sur France Inter parlait de la recomposition de la gauche en Europe.

Moi, je crois surtout que la gauche ne doit pas oublier d’être à gauche et de défendre ses grandes valeurs : tolérance, solidarité, … Ca ne l’empêchera pas de se moderniser !

14 commentaires:

  1. Il faut sans doute en passer par une bonne droite musclée...pour rétablir un vraie gauche qui prenne de nouveau tout son sens?
    PREUM'S! on a failli s'inquieter!

    RépondreSupprimer
  2. Faut pas s'inquiéter !

    Quatre jours d'absence pour un week-end de 4 jours, ce n'est pas dramatique !

    RépondreSupprimer
  3. A mon sens, il faut arrêter de théoriser et repartir sur programme clair et qui s'énonce clairement.
    Le pacte présidentiel était (et reste) un bon programme politique, mais il a manqué la présentation simplifiée, les slogans pour le faire valoir.
    L'impression qu'au final, c'est la part de communication, de présentation qui a manqué.

    Evidemment, au PS occupé avec ses primaires de dernières heures, on a oublié de faire ce travail de "redescente" des arguments du programme…

    Pour moi, la gauche moderne dont tu parles, elle est déjà à l'œuvre dans le pacte présidentiel et il s'agit de continuer à l'expliquer, le présenter et trouver des vecteurs pour le faire comprendre !

    Travailler tous pour gagner tous !

    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Oui, mais ne pas oublier de défendre les valeurs ! Que justement, il faut partager les fruits de la croissance.

    Et le pacte présidentiel est très bien (pour la plupart des points) mais est trop personnel.

    Un exemple : régionaliser les aides aux entreprises et favoriser les PME dans les marchés publics est très bien. Mais il faut dire pourquoi ! Et ce n'est pas un slogan en soit.

    RépondreSupprimer
  5. Oui, ça passera par un vrai projet de gauche. Avec toute la gauche. Après, je ne peux pas en dire plus: cette campagne nous a un peu fait douter de ce qu'est être de gauche. Par contre, être de droite, on a compris!

    @Filaplomb,

    Contrairement à toi, je pense qu'il faut théoriser. Il faut partir des idées.
    Rendre le capitalisme vivable, habitable. Et lutter contre des conneries comme le "gagner plus". Ca passe par une phase de théorie. Et après, des mesures claires, lisibles.
    Moi, personnellement, je vais continuer à creuser les concepts de "décroissance" (sous diverses formes): ça me semble une bonne arme contre le "gagner plus"!
    Mais la "décroissance" restera marginale.
    Pour recomposer la gauche, il faut aller dans les entreprise, voir comment les gens travaillent. Les call center où les gens s'entassent comme des poulets en baterie, les super U où le boulot est sympa mais les horaires morcelés, etc. etc. Autrement dit, il faut mettre les mains dans le camboui social!

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait d'accord avec Eric : il faut aussi théoriser, ne serait-ce que pour sortir du slogan à la petite semaine de type "travailler plus pour gagner plus".

    Par ailleurs, il faut étudier l'électorat (voir mon avant dernier billet) : ce sont les vieux du sud est qui ont majoritairement voté à droite (pour résumer). Or le discours économique de Nicolas Sarkozy ne concerne pas les vieux mais bien les jeunes (qui devraient hériter et travailler plus). C'est donc une problématique sécuritaire et nationale qui ont probablement fait l'élection (ce n'est que mon modeste avis).

    Il faut donc que la gauche retravaille ses valeurs : un choix politique ne peut pas être basé sur la haine de l'autre.

    Eric,

    A propos de la décroissance : non. Je ne crois pas que ça puisse marcher dans le monde actuel. Par contre, il faut garder "une partie" (si c'est possible). Notamment on ne peut pas continuer à produire des biens qui ne servent à rien (ça apporte quoi à un jeune d'avoir deux téléphones portable ?) sinon une abrutisation complète, une dépendance aux multi-nationales et surtout une destruction progressive de la planète.

    Avec ce que j'ai lu chez toi et sur les liens que tu as mis sur leur site, j'ai acquis la conviction que certaines idées des décroissants sont bien meilleurs que celles de divers écolos du dimanche.

    Mais ce n'est pas en ayant pas de télé qu'on va sauver le monde.

    Par contre, on peut ne pas avoir de 4x4 ! Et ne pas prendre un jet privé pour aller à Malte !

    RépondreSupprimer
  7. ouf mon seul commentateur est de retour !!!

    à cat : une droite dure je ne suis pas trop preneur, surtout avec les médias qu'on a (c'est moi où j'ai l'impression d'entendre Sarkozy toutes les 10 secondes ?)
    bon j'ai déjà prévenu chez moi que je serais un peu plus souvent dans la rue, on verra bien ce que donne le travailler moins pour gagner moins

    RépondreSupprimer
  8. Gaël,

    Si je puis me permettre, ton blog est trop familial pour attirer des commentateurs ! Je précise pour les autres que je te connais depuis 23 ans, ce qui ne nous rajeunit pas... Donc tu devrais mettre plus de texte (une photo n'amène pas de commentaire !) et varier les sujets...

    Pour la droite dure on est d'accord.

    Mais la dernière fois que je suis descendu dans la rue avec toi, on s'est fait coursé par le CRS !

    RépondreSupprimer
  9. à Nicolas :
    mon blog est en effet essentiellement familial, le but étant de donner des nouvelles (merci Internet) donc mon appel aux commentaires c'est pour de rire

    Et puis soyons clair ils étaient plusieurs LE CRS, sinon mon côté sportif et athlétique ne se serait pas montré autant ce jour là...

    RépondreSupprimer
  10. Le "LE" était une faute d'orthographe. De même que l'orthographe de "coursé".

    Et tu ne parles pas de mon côté sportif à moi !

    RépondreSupprimer
  11. je n'oserai jamais faire de commentaires sur ton endurance (qui fut grande) surtout au vu de ton équipement ce jour-là...

    RépondreSupprimer
  12. J'avais oublié... Mais je précise à mes lecteurs, que les miennes n'avaient pas de fleur !

    RépondreSupprimer
  13. d'accord pour ces valeurs
    au minimum

    RépondreSupprimer
  14. Olive,
    Ca ne sont évidemment pas les seules !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.