20 mai 2007

Nanard, l'autre.

J’ai téléphoné à ma mère (qui lit le blog, elle est branchée). Elle rentre d’une semaine de randonnée dans le Gers et découvre les informations, dont la composition du gouvernement.

Elle me demande ce que je pense de la position de Bernard Kouchner. Je dis que c’est un traître, un fumier, et… Tout d’un coup, les adjectifs me manquent. Dans me tête, je n’arrive pas à concevoir comment on peut militer tout une vie et basculer subitement.

Renégat.

Sycophante, mais il faut un minimum de culture. En Français du Kremlin-Bicêtre, ça pourrait donner « empafé » ou « empaphé » ou « empaffé ».

C’est un type que j’ai toujours admiré. Mais depuis trois jours, je me demande comment je pourrais l’insulter sur le blog. Lui faire part de toute ma haine. Lui demander comment il peut pactiser avec le pire de la droite que l’on puisse connaître.

Je ne sais pas. Ca donne envie de vomir. De cracher sur 40 ans de militantisme. De dire tout haut ce qu’on pense. C’est un gros con. Je n’ai pas trouvé mieux.

9 commentaires:

  1. C'est la nouvelle ére des blogs maintenant, on fait comme le Néo-Président, on étale sa famille à la une !
    Cela dit Madame Mère de Nicolas, le Gers en randonnée, quel bon choix ! :-)))


    Pour Kouchner, bah… la nature est humaine et les Ors de la République bien apétissantes…

    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Surprenant,décevant...incompréhensible,bon...

    RépondreSupprimer
  3. http://fr.wikipedia.org/wiki/Sycophante

    sycophante me plaît bien.

    Mais je pense qu'il n'y a qu'un mot (ou plutôt trois) pour qualifier Kouchner: homme de droite.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour
    en passant par chez Farid Taha, je suis tombé sur le "Sycophante". J'ai donc cliqué pour voir. C'est avec plaisir que je découvre le blog d'un ami. J'ai eu la même réaction concernant Kouchner, que j'ai traduite illico graphiquement, c'est ma façon de manier l'insulte. Il faudra que je redessine ça proprement, et j'y collerais le Sycophante.
    Je reviendrais me cultiver ici comme Farid, sur ce blog on pense juste. Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  5. Voilà Nicolas, j'ai refait le kouchner avec juste sycophante. Je suis assez content de moi, il est terrifiant.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...