19 mai 2007

Nous avons un nouveau gouverment !

Mon dieu ! Il faut que ce blog tienne ses engagements et se moque de chacun des Ministres. Même un samedi matin, je ne recule devant rien.


Ce Gouvernement compte quinze ministres, quatre secrétaires d’Etat et un haut commissaire :

Alain Juppé : ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables

L’aménagement durable ! C’est nouveau… Avant on construisait une autoroute, c’était juste pour deux ou trois ans. Là, elle est durable.

Jean-Louis Borloo : ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi

Celui-là devient ministre de l’emploi et des ressources.

Michèle Alliot-Marie : ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales

Elle l’aura méritée, sa retraite !

Bernard Kouchner : ministre des Affaires étrangères et européennes

Il va siéger à Vichy ?

Brice Hortefeux : ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement

Celui-ci a été réclamé par Johnny qui aurait dit à Nicolas Sarkozy : Tu nous mets Hortefeux ?

Rachida Dati : garde des Sceaux, ministre de la Justice

Faut maîtriser tous les ministères. Celui-là en particulier.

Xavier Bertrand : ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité

Rien à dire.

Xavier Darcos : ministre de l’Education nationale

Rien à dire.

Valérie Pécresse : ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Elle ne s’appelle pas Xavier, celui-là ?

Hervé Morin : ministre de la Défense

C’est Bayrou qui doit être content.

Roselyne Bachelot-Narquin : ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports

On n’a pas fini de rigoler avec ses gaffes.

Christine Boutin : ministre du Logement et de la Ville

C’est pas toujours facile : Nicolas Sarkozy avait promis de mettre 7 gonzesses au gouvernement. Il fallait bien les trouver.

Christine Lagarde : ministre de l’Agriculture et de la Pêche

Il n’y a pas de ministre de la chasse ?

Christine Albanel : ministre de la Culture et de la Communication, Porte-Parole du Gouvernement

Bon.

Eric Woerth : ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique

Je vous en parlerai le premier de l’an. C’est là qu’on présente ses Woerth.

Roger Karoutchi : secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement

Bon. On ne parle que de lui ! Karoutchi par ci, Karoutchi par là, Karoutchi partout.
Pardon.

Eric Besson : secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques

Ils ont réussi à le caser ! Et dans un ministère de toute première importance.

Dominique Bussereau : secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, chargé des Transports

Passer de l’agriculture à l’écologie, il faut oser.

Jean-Pierre Jouyet : secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Affaires européennes

Ah.

Martin Hirsch : haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté

Hein ?
Et Thierry Breton, ils n'ont pas réussi à le recaser ?

7 commentaires:

  1. Il y a beaucoup de ministres de carton dans ce gouvernement…
    Ca ne va tenir longtemps, d'après moi…
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Nouveau, n'exagérons rien. 2/3 de ces gugusses étaient déjà dans les gouvernements Raffarin ou Villepin. Et Juppé, c'est nouveau?

    RépondreSupprimer
  3. Puisque les journalistes nous étalent un bel argument pour nous dire que Fillon et Sarkozy, c'est l'association de l'eau et du feu, de deux caractères opposés. Je souligne combien la coiffure de Fillon et la chauvitude de Juppé sont dans le même esprit…
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Pour compléter et préciser ce panorama, je vous invite à visiter ce site et plus précisément cette page

    Très bons articles que je vous conseille

    RépondreSupprimer
  5. Merci Iza !

    Très bon lien !

    (et en plus tu maitrises le a href)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.