12 juillet 2007

Ils sont cons au PS !

La décision du PS d’exclure des instances dirigeantes les gugusses qui participeraient à des travaux sans l’accord de la direction est grotesque !

Ils peuvent exclure les mecs qui participent au gouvernement, voire leur tondre le crâne. Pour le reste c’est ridicule !

Il s’agissait de donner un avertissement à Jack Lang dont au sujet duquel on disait qu’il pourrait participer à une commission sur la réforme des institutions lancée par Nicolas Sarkozy. Jack Lang a répondu à ça : « Vous me faites chier, je me casse ».

Le PS n’a rien compris à l’ouverture et n’a pas compris qu’il fallait s’y engouffrer. C’est la seule manière de faire barrage à la droite. Qu’il dise « Chiche ! » à Nicolas Sarkozy !

Ca n’empêche pas de s’opposer aux lois et autres âneries préparées par le gouvernement. Qu’entend-on à la radio ce matin ? Les histoires de chapelle au sein du PS alors qu’à l’assemblée a lieu le débat sur une des lois les plus débiles de tous les temps : la plupart des économistes et politiques étant d’accord qu’elle est aussi efficace que le fait de pisser dans un violon… tout en donnant des Stradivarius aux habitants du 16ème !

Comme depuis 30 ans, le PS fait des débats internes sur sa refondation et oublie de parler aux Français.

Youhou ! Les gars, pour la refondation, vous avez fait un planning : on laisse passer les municipales et pendant ce temps là on réfléchit, ensuite on se nomme un chef qui pourra animer la création du projet puis être candidat en 2012 pour porter ce projet !

Entre temps, si un parti politique empêche ses membres historiquement éminents de participer à différents travaux visant à refonder le cadre institutionnel de la France ou à faire des rapports divers et variés sur l’état de la France dans le monde, il ne peut passer que pour un ringard compte tenu de la conjoncture politique en France.

C’est au Modem qu’ils doivent se frotter les mains !

31 commentaires:

  1. Je ne sais pas si mon commentaire va être brillant, mais ... est-ce que Jack Lang va vraiment être une perte pour le PS ?
    En tout cas, pour le titre de cette note, j'hésite à le qualifier de pléonasme ou de lapalissade.
    Je me le joue à pile ou face.

    RépondreSupprimer
  2. C'est face.
    Pile dessus.
    Je rajoute ça parce que je ne peux pas du tout supporter de lire "1 brillants commentaires". Je suis une grande névrosée, je sais.
    http://www.retourneaucm1.com/

    RépondreSupprimer
  3. Alayaya,

    Est ce que le PS va être une perte pour Jack Lang ?

    Ellie again,

    Merci de corriger l'orthographe abominable de ce site !

    RépondreSupprimer
  4. M... Je croyais avoir deux nouveaux visiteurs mais c'est le même !

    RépondreSupprimer
  5. Comment peut-on croire à la gauche et au PS lorsqu'à l'évidence personne au PS ne croit plus en rien ?
    On accuse Sarkozy de vouloir casser le PS. Stupide ! Le PS se charge lui-même de sa casse.
    De plus en plus de gens (qui ont voté Ségolène) disent "Heureusement que c'est Sarkozy qui a été élu !"
    On fait quoi maintenant ?

    RépondreSupprimer
  6. C'est un peu la question que je pose...

    RépondreSupprimer
  7. Et que pose Jack Lang en se cassant.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne sais pas !
    Je trouve qu'on manque de recul pour être aussi péremptoire (mot du jour !).
    C'est Sarko qui joue avec la pseudo ouverture pour mettre de la tension à gauche. Peut-être aurait-il mieux à faire avec les siens, non ?
    Sauf qu'il doit bien avoir une idée derrière la tête avec tout ça…
    Je comprends pour le FMI, truc international et non impliquant. Mais pour les autres, je donnerais plutôt raison au PS. Comment s'opposer si certains collaborent ? Ça devient la quadrature du siècle.

    On a dit pis qu pendre pendant la campagne sur ce Sarkozy, on ne va pas maintenant bosser avec lui, non ?

    Mais je ne suis pas sûr cette fois… :-)

    RépondreSupprimer
  9. Justement !

    Le PS rentre dans le jeu de Sarko en accentuant ses divisions.
    Qu'ils blâment les types qui gouvernent avec Sarko, c'est normal. On ne peut pas être dans l'opposition ET dans la majorité ! Ce sont des collabos.

    Pour le reste, ce n'est pas très important. Au contraire, il faut accepter les propositions de Sarko sur les méthodes de travail : c'est lui qui a été élu Président de la République.

    Qu'il fasse appel à une personnalité de gauche, seul type en France à avoir été pendant 15 ans Ministre de premier plan et ne pas ressembler à un légume, ne me parait pas ridicule.

    Ce n'est pas pour autant que je l'apprécie ! Mais tout simplement, le PS se ridiculise et finira comme les verts dans des querelles internes pour des broutilles.

    RépondreSupprimer
  10. à l’assemblée a lieu le débat sur une des lois les plus débiles de tous les temps : la plupart des économistes et politiques étant d’accord qu’elle est aussi efficace que le fait de pisser dans un violon… tout en donnant des Stradivarius aux habitants du 16ème !

    Une telle acuité dans l'allégorie ne mérite que le respect !

    RépondreSupprimer
  11. Tu as raison, c'est consternant !
    Mais quoi faire ? Rien, j'ai peur, malheureusement.... Attendre que la liquéfaction soit complète et regarder ce qui reste....
    Cela dit, méfions-nous quand même de ce que dit la radio....

    RépondreSupprimer
  12. Zab,
    Le problème c'est que le gens écoutent la radio !

    RépondreSupprimer
  13. @Nicolas J :

    Sur la refondation :
    Tout d'abord il me semble que François Hollande a annoncé ce matin des forums sur la rénovation à la rentrée. C'était dans mon mail tout à l'heure.

    Cela tombera donc juste après que les militants DDA et PS auront fini leur analyse de la défaite du 6 mai et leurs travaux sur la rénovation du corpus idéologique de la gauche.
    Bien sûr les médias mainstream et corporate ne parlent pas de ça.

    D'ailleurs comme militant PS, DDA et ayant agit dans l'équipe de Ségolène Royal, je participe à l'un de ces forums.
    Je compte bien en tenir un journal sur mon blog, et inviter des bloggeurs à certaines réunions.
    résumé de ce process

    Si ça en branche certains, me contacter par mail, ou via mon blog.

    Sur Lang
    J'ai commis un court billet sur les raisons de ce choix par Sarkozy, avec rappel d'histoire récente ( 3 mois) et passée, celle du 19ieme siècle.
    il est là .

    RépondreSupprimer
  14. Tu dis "les socialistes devraient s'engouffrer dans l'ouverture et dire chiche".

    Mais le problème c'est que Sarkozy ne leur donne que des postes en bois. Des trucs consultatifs ou purement honorifiques. Même s'ils avaient ne serait-ce que le commencement d'une vélléité d'appliquer une idée de gauche, ils ne le pourraient pas.

    RépondreSupprimer
  15. Dagrouik,

    Oui, mais le problème c'est qu'avec ce genre de décision, les types du PS passent pour des cons ! La refondation, on a le temps, et j'adhère totalement à la démarche de François Hollande.

    Avec leur espèce de décision, ils sont tombés comme des cons dans le piège tendu par Sarko.

    Alors il faut foncer !

    Imagine DSK, en temps que Président du FMI, dire que la politique économique de la France, c'est n'importe quoi ! Imagine Jack Lang, en temps que membre ou président de la commission sur la rénovation des institutions dire qu'avec les méthodes de Sarko, on va dans le mur...

    Ca serait amusant. C'est pour ça qu'il faut y aller !

    Eric,

    Heureusement qu'il ne leur donne que des strapontins ! Les quelques gugusses qui les acceptent ne représentent pas grand chose. Par contre, la présidence du FMI (Sarko appelle la bonne gestion de la gauche) et la responsabilité de la réforme des institutions (Sarko appelle les valeurs démocratiques de la gauche), ça a de la gueule.

    Bon d'accord. Je suis d'un naturel optimiste.

    RépondreSupprimer
  16. Le ps n'a pas trop à s'inquiéter. Refondé ou pas, il gagnera toutes les élections intermédiaires d'ici 2012.
    C'est une règle en France. On sanctionne le pouvoir, règle qui n'a pas marché en 2007 car les socialistes ont quand même investi ce qu'il y avait de plus nul et qu'en plus ils sont tombés sur un os à savoir Sarkozy.
    Mais les choses vont reprendre leurs cours. Et les prochaines élections redonneront le moral au ps qui se vantera alors d'être uni et d'avoir un projet..
    Sauf que ce sera pas ça. c'est juste que les français sanctionneront Sarkozy.

    C'est un peu fataliste ce que je dis là mais c'est ainsi..Mais c'était surtout pour dire que les petits soucis actuels du ps ne sont rien et seront vite oubliés..ne serait-ce que lors des prochains conflits sociaux et autres déconvenues du gouvernement.

    RépondreSupprimer
  17. Loïc,

    Oui ! Mais il ne faut pas qu'ils en rajoutent.

    Et il y a des municipalités (et plus tard beaucoup de régions) à conserver.

    RépondreSupprimer
  18. petit hors-sujet,

    Nicolas, les derniers commentaires en haut à gauche, c'est sympa mais je sais pas si tu as remarqué mais en l'occurrence ce ne sont pas les derniers qui s'affichent...

    RépondreSupprimer
  19. Loïc,

    J'ai remarqué ! Je le disais d'ailleurs en commentaire dans le billet où toi et Eric me disaient, en commentaire, de rajouter ce truc.

    Des fois c'est immédiat, dès fois il faut 12 heures !

    Hier, j'ai diffusé un billet sur jegweb, le flux RSS a été diffusé 12 heures après ! Ils doivent avoir un problème de détection de flux chez google. Un comble !

    RépondreSupprimer
  20. Loïc : "Le PS n'a pas trop à s'inquiéter. Il gagnera toutes les élections intermédiaires d'ici 2012.
    C'est une règle en France. On sanctionne le pouvoir... Les choses vont reprendre leurs cours...."

    Hélas, pas d'accord. Le PS va PERDRE toutes les élections y compris en 2012 ! Car le PS ne se refera pas d'ici là. Je ne vois d'ailleurs pas comment il pourrait se refaire ! Sur quelles bases , c'est d'ailleurs pour cela que les "rats" quittent le navire.

    "Les socialistes ont quand même investi ce qu'il y avait de plus nul en 2007".

    Et il fallait qu'ils investissent qui ? Peut-être Ségolène s'est-elle présenter pour emm***er son futur ex. Mais elle a rendu un fier service aux autres en leur évitant de se battre pour une investiture qui aurait entraîner un échec. Elle a finalement rassemblé au-delà de ce que tout autre aurait pu rassembler. (Je dis cela pourtant je ne l'aime pas du tout et j'ai eu toutes les peines du monde à me forcer pour voter pour elle !) Mais les machos du PS ont été odieux. Ceux de droite, c'est normal, mais au PS !

    "Ils sont tombés sur un os à savoir Sarkozy."

    Non ! pas Sarkozy : Macchiavel ! Et c'est ça qui change tout : quelqu'un prêt à tout - une chose et son contraire, à renier ses amis pour s'allier avec ses adversaires!

    Quels adversaires pour battre Sarkozy ? Sur quelles bases politiques ?

    Nous avons - ou plutôt VOUS avez "quelques" années pour y réfléchir. Retraité, je vous quitterai bien avant !

    RépondreSupprimer
  21. Joke,

    Je pense que tu te trompes. il n'y a pas besoin de 'refondation' ou de 'reconstruction' ni même de programme pour gagner une élection intermédiaire, il y a juste besoin de sanctionner le gouvernement.

    Par contre, pour 2012, je ne sais pas. Les français, à partir du moment où ils sont rassurés par une personne, qu'ils lui trouvent un certain charisme, ils votent pour elle. 1981 est l'exception qui confirme la règle.
    donc, 2012, oui, Sarkozy, en sa qualité de sortant et par un discours du genre 'laissez moi finir mon travail' peut gagner..mais les élections intermédiaires, c'est autre chose.
    Je suis prêt à parier que la gauche gagnera toutes les élections à venir (municipales, européennes, régionales)..et ce, peu importe son programme ou ses leaders..
    Sarkozy a bien été élu sur le slogan 'travailler plus pour gagner plus' alors que dans la pratique, ça ne veut rien dire, le ps peut aussi se permettre de promettre n'importe quoi..et il le fera. et il gagnera.

    RépondreSupprimer
  22. Loic,
    Tu me rassures. Il y 3 mois du donnais encore Ségolène Royal gagnante à la Présidentielle.

    RépondreSupprimer
  23. oui, je me suis trompé..
    mais toi, y'a 3 mois, tu voyais Sarkozy éliminé au premier tour...

    RépondreSupprimer
  24. Loïc,
    Pas exactement, mais c'est vrai que je voyais Ségo avec 23%, et les trois suivants aux alentours de 20...
    A la limite, il n'y a que pour Bayrou que je ne me suis pas trop planté !

    RépondreSupprimer
  25. et comment expliques-tu cet écart entre tes prévisions et les résultats ?

    Par ailleurs, là où les socialistes (ou sympathisants comme toi) se sont plantés, c'est en appelant à voter Royal plutôt que Bayrou..car Bayrou avait plus de chance de l'emporter, non ? Et que pour vous, il aurait été un moindre mal, non ?
    Comment te dis-tu tout ça avec le recul ? Est-ce qu'au nom de tes convictions de gauche, il était hors de question pour toi de voter Bayrou dès le premier tour quitte à voir au bout du compte Sarkozy élu ?

    RépondreSupprimer
  26. J'explique ça pas mes sentiments à l'égard de Nicolas Sarkozy : je pensais que les électeurs allaient se réveiller. J'explique ça aussi par un truc que j'ai déjà expliqué et dont je me suis rendu compte trop tardivement avant les élections : nous autres blogueurs (de droite comme de gauche) avons une vision faussée de ce que peuvent penser les français.

    Relis mes billets d'avant le premier tour : j'encourageais les blogueur à sortir de leurs blogs et à aller discuter avec les gens dans les bistros et avec les collègues de boulot !

    Pour Bayrou, les chiffres me donnent raison ! Il y a 8 points d'écarts avec Ségolène Royal, ce n'est pas ce qu'on pouvait dire sur les blogs qui aurait changé grand chose.

    Par ailleurs, je n'ai jamais oublié que François Bayrou est une figure de la droite (il a peut-être changé, sincèrement ou non), et il était hors de question que je vote pour lui.

    S'il reste un type en France à continuer à croire au clivage entre la gauche et la droite, c'est moi !

    Enfin, je ne suis pas sûr que Bayrou aurait gagné contre Sarkozy. Je ne pense pas que les 25% les plus à gauche de la population auraient accepter de voter de Bayrou. La seule raison aurait été de faire barage à Sarko...

    P.S. : Sur ces belles paroles, je dois délaisser le blog le temps de prendre une douche, un café, la voiture, puis l'autoroute pour rejoindre ma Bretagne natale (je me suis accordé une journée de congés).

    RépondreSupprimer
  27. Je suis 100% d'accord avec toi que dans les blogs politiques, on a une vision faussée des choses. On croit qu'une campagne va basculer sur un détail (une bourde par exemple) dont les français n'auront jamais connaissance.

    sur ce, bon weekend.

    RépondreSupprimer
  28. Mein gott cet endroit est plein de gens bien, ce n'est pas la cradosphère...

    Je suis 100% d'accord avec toi que dans les blogs politiques, on a une vision faussée des choses. On croit qu'une campagne va basculer sur un détail (une bourde par exemple) dont les français n'auront jamais connaissance.

    Ce n'est pas dans le club des 5 qu'on trouvera un tel propos.

    RépondreSupprimer
  29. Ben non ! Ce sont des gens influents...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.