11 avril 2007

30 secondes


J’ai parfois des discussions dans les blogs pour dire que j’aime bien le journal "20 minutes".

Je suis tombé sur la Une du site web (voir illustration) en cherchant des liens pour illustrer ce billet bâclé qui m’est venu à l’idée dans le métro en lisant la version papier. Mais je ne trouve pas les liens en question ! Débrouillez-vous pour trouver la version papier.

Ce billet sera donc encore plus bâclé que prévu !

Ce matin, une double page est consacrée au caractère des 4 gros candidats. Nicolas Sarkozy y est décrit comme un énervé notable et Ségolène Royal comme ayant le goût du secret et prenant elle-même les décisions après avoir rapidement consulté son entourage.

A propos de Nicolas Sarkozy, ils emploient le terme « colérique ». Les propos sur Ségolène Royal ne sont pas spécialement flatteurs. François Bayrou (l’article fait moins de la moitié de celui sur Ségolène Royal, lui-même légèrement plus court que celui sur Nicolas Sarkozy) ne bénéficie pas de propos très élogieux. Jean-Marie Le Pen (il n’y a que quelques lignes) passe pour un rieur colérique.

Nous avons ainsi quatre personnages à double facette !

Ce qui m’amusait dans cette lecture, c’est d’imaginer les conditions de lecture par le public. Ces employés et cadres mal réveillés qui prennent ça pour s’occuper dans le métro. Tous ces gens qui s’en contrefoutent de la politique et qui ont le journal dans les mains par hasard… Qui ne vont pas acheter le journal le matin et qui ne le se font pas livrer… Qui ne précipitent pas directement sur les pages « Obsèques », « Informations locales », « Sports » et « Courses »… Qui ne commencent pas par l’avant dernière page pour avoir une idée de recette de cuisine ou une vision du programme télé du soir ou la dernière page pour lire dans l’horoscope comment va se passer la journée…

Tous ces gens qui ont écouté d’une oreille distraite les informations à la radio le matin ou consulté vite fait leur site web d’actualités préféré… et qui dans le métro, debout, accrochés à la barre en pestant contre la grosse dame qui rentre avec sa poussette et prend toute la place dans la rame, vont commencer la lecture séquentielle du canard qu’un type ayant trouvé un boulot deux heures par jour pour payer ses études lui a filé de force entre les pattes…

Tous ces gens qui ont préféré 20 Minutes à Métro car le format en rend la lecture plus facile dans le métro… Tous ces gens qui auront passé la pages 2 (« l’agresseur à l’acide arrêté », « à la Poste du Louvre, les salariés l’ouvrent » - excellent jeu de mots… -, « reprise du travail chez PSA à Aulnay ») par ce qu’ils s’en foutent.

Ils ont juste jeté un œil à la page 3 (« Gros départ de grève » demain à Orly et Roissy, « Une expo sur les dessous chaux (pas chauds !) de l’antique Lutèce »). Qu’est-ce qu’ils s’en foutent !

Tournons la page (« enquête difficile à la foire du Trône »). Vite passée la 4 ! Sur la 5 on ne s’arrête même pas (la campagne vue par les étudiants d’une école de commerce à Strasbourg !).

Et nous voilà page 6, avec enfin des articles intéressants qui pourraient être rigolos : « les nerfs des candidats à l’épreuve ». Photo de Nicolas Sarkozy qui semble excité dans un de ses discours. Photo de Ségolène Royal qui semble songeuse.

On arrête de feuilleter. On lit. On sourit un peu. Nicolas Sarkozy traite François Bayrou de « Rôti de veau ».

On arrive à la conclusion du premier article, sur Nicolas Sarkozy : « cette impatience, cette nervosité à fleur de peau, ses proches espèrent qu’une fois arrivée au pouvoir permettra de les gommer ».

On espère aussi !

12 commentaires:

  1. Et la page des sports, ils disent quoi ?

    (Je note qu'une fois encore, je fais preums en commentaire alors que certains répandent la vilainie et la rumeur que je serais lent ces temps-ci !)

    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Preums en qualité des commentaires ?

    RépondreSupprimer
  3. hmmmm... pas de métro dans notre petit village de 2026 habitants en provence, alors pas 20 minutes, aucun gratuit....
    pour changer de sujet, je me pose une petite question toute bête. comment se fait-il que l'affaire de la bombre humaine ne soit jamais ressortie. quand sarko était maire de neuilly, il a fait abattre le type dans son sommeil... j'en ai parlé l'autre jour à un mec de droite, et il m'a dit que quand on prend en otage une maternelle c'est tout ce qu'on mérite et que si ça avait été mes enfants... ça fout le j'tons quand même que la peur entraîne la violence...

    RépondreSupprimer
  4. N'abusons pas ! Ce n'est pas Nicolas Sarkozy qui a fait abattre le type. Je ne sais pas ce qui s'est passé là bas.

    Il y a deux ou trois ans (ou même plus) j'ai vu un documentaire à la télé. Je crois que la position de Sarko était bonne et qu'il s'est bien comporté.

    Des opposants me disent le contraire... Je n'en sais rien.

    Mais c'est la première fois avant longtemps que vous me prendrez à dire du bien de Nicolas Sarkozy.

    Non ! Une dernière : il est bien coiffé.

    RépondreSupprimer
  5. ah. merci pour l'info.
    bien coiffé, c'est vite dit.

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est pas de l'info, mais un sentiment.

    Le documentaire nous montrait quelqu'un qui avait eu le courage de rentrer dans l'école pour négocier malgré la présence de l'autre fou furieux. Je ne sais pas si le documentaire était objectif, mais il m'avait donné une image de Sarko !

    Elle a bien changé depuis...

    RépondreSupprimer
  7. Il est rentré dans l'école pour faire une analyse ADN du preneur d'otage ?
    (pardon…)

    Serieusement son comportement avait ete particuliers dans la mesure où on peut s'interroger sur la place d'un élu dans une affaire comme celle-ci.
    A priori ca regarde la police, les gendarmes… mais certainement pas un élu, aussi courageux puisse-t-il être !
    Non ?

    (Nicolas : pour la coiffure, tu crois qu'il y a un accord secret entre DousteBlazy et Sarkozy ?)

    :-)

    RépondreSupprimer
  8. Il vaut mieux être conseillé par Douste Blazy que par Breton ou Borloo !

    RépondreSupprimer
  9. Pour le reste, je ne sais pas. C'est peut-être HB qui avait demandé à voir le maire de Neuilly ?
    Heu...

    RépondreSupprimer
  10. Fillon aussi est de bon conseil !
    Juppé moins.

    RépondreSupprimer
  11. Rétablissons une injustice. En page 4 de Métro, un gros titre : "Comment Sarkozy a dérapé"

    RépondreSupprimer
  12. Continuons à réparer cette injustice. Métro diffuse aussi un sondage !

    32% veulent SR comme présidente (31 à NS, 29 à FB).

    52% ne veulent pas de NS (50 à SR et FB).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.