06 avril 2007

Objectivement

Quand on est militant ou simple électeur engagé comme moi, on manque souvent d’objectivité. Sur les blogs, dans les commentaires, on finit toujours par dire des bêtises.

Hier, un contradicteur sur un blog où je suis tombé par hasard me fait un enième couplet sur les bourdes de Ségolène Royal. Je lui montre que de ce côté-là, c’est math nul. Il insiste.

Un autre me fait un couplet sur la gauche qui pactise avec les voyous. Je veux bien que Nicolas Sarkozy sorte des bêtises lors de ses discours pour convaincre les braves gens que les méchants socialos sont les ennemis des travailleurs honnêtes. Mais pas des blogueurs qui se pensent avisés. Surtout le jour de l’annonce du ralliement de Bernard Tapie à Nicolas Sarkozy !

Au fait, je n’ai pas entendu le nom de Charles Pasqua dans une sombre histoire ce matin à la radio ? Vous savez, le type qui a lancé Nicolas Sarkozy en politique ?

D’accord. Dans un billet sur l’objectivité, je dois admettre que j’ai aussi entendu les mots « Attali » et « Mitterrand » !


Dans un autre blog, que je fréquente plus souvent, une commentatrice me sort un éditorial de Jaurès dans je ne sais plus quel canard. L’édito défendait les patrons qui se battaient pour réussir. Elle voulait me démontrer que Nicolas Sarkozy est plus proche de Jaurès que Ségolène Royal. C’est incroyable que ce que les militants peuvent croire au discours de leur chef et se focaliser sur un truc (en l’occurrence un édito) pour démontrer qu’ils ont raison.

Dans cinquante ans, on trouvera un type qui sortira un discours de Nicolas Sarkozy pour démontrer que c’est un type de gauche !


Un autre, il y a deux ou trois jours, me démontrait que Nicolas Sarkozy était entouré de grands philosophes ! Doc Ginéco ?

Hier ou avant-hier, un type me sortait que le programme de Nicolas Sarkozy est bien meilleur que celui de Ségolène Royal. Le jour même où un collectif d’économistes indiquaient exactement le contraire dans les Echos (repris dans Le Monde - voir un de mes billets précédents).

Pourquoi les gens qui croient connaître quelque chose sortent-ils toujours des arguments débiles pour tenter de convaincre des gens qui ne pensent pas comme eux qu’ils ont raison ?

Pourquoi les blogueurs ne prennent-ils pas du recul et ne se contentent pas parfois d’observer la campagne objectivement ?

Dire simplement que hier Ségolène Royal s’est emmêlé les pinceaux avec cette histoire de Contrat Première Chance et que Nicolas Sarkozy n’a pas osé se rendre dans un quartier de Lyon ! Ce n’est pas le fait qu’on le dise sur les blogs qui fera basculer la campagne !

N.B. :
1 – cette critique m’est également adressée. Objectivement. Il m’arrive de m’emporter en essayant de démontrer un truc ou d’argumenter pour rien.
2 – Je prends des exemples à droite dans mon billet. C’est parce que c’est plus rigolo. Un blogueur de droite pourrait faire le même billet avec des conneries de gauche.

38 commentaires:

  1. Nicolas, tu peux discuter avec des gens ouverts ou qui cherchent leur vote. Mais les "militants", ceux qui sont déjà installé dans le confort des idées qu'ils pensent défendues par leur camp, tu ne peux pas échanger avec eux.
    Ils disent Sarko champion.
    Tu dis Sego is better
    Et puis quoi ?
    C'est vrai tu t'emportes, tu t'emportes…

    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ca commence par de gentils échanges de commentaires, puis ça continue par s'écharper gentiment avant de fermer le propos sur des arguments peu ou pas objectifs... qui font s'éteindre d'eux même la discussion.

    C'est la règle, c'est comme ça que ça se passe généralement, et finalement ça n'a pas grand sens tout ça. Personne ne me fera changer de point de vue, et personne ne changera d'opinion suite à un de mes magnifiques argumentaires.

    Mais parfois on se sent l'énergie (ou l'orgueil?) de continuer à argumenter encore et encore, on entretien la polémique sur des arguments que le contradicteur lit en diagonale, voire pas du tout.
    Parfois pas, et dans ce cas on se contente de lire, navré.

    RépondreSupprimer
  3. Un lien: http://oui-europe.over-blog.com/article-6300985.html

    Est-ce que l'épisode d'hier est significatif?
    1)Des gens font une manif contre la venue de Sarko à Lyon
    2) Bernadette le soutient

    Question: qu'en est-il réellement du soutient populaire de Sarkozy?

    RépondreSupprimer
  4. Oui, c'est dommage !

    Je souhaiterais avoir des échanges sereins sur la campagne ou m'adresser à mes potes de gauche... et des fois un type (qui peut être moi sur d'autres blogs) ne prend pas de recul et ça part en vrille.

    N.B. : Je ne suis pas là cette après-midi. Vos commentaires sont les bienvenus, mais comme ils sont modérés, ils ne seront pas diffusés avec ce soir.

    RépondreSupprimer
  5. evidemment qu on est jamais completemet objectif: critiquer le manque d objectivité c est deja ne pas faire preuve d objectivité!
    surtt en politique!

    apres sur des debats pointus, je sais que l on peut objectiver certaines choses: mais en commentant et militant sur des blogs il ne faut pas demander la lune: on défend ouvertement nos iéaux!

    RépondreSupprimer
  6. Roi : et nos aïeux !

    [c'est parce qu'il a tapé iéaux, ça me fait penser à aïeux. J'explique parce que je pense que personne ne va comprendre cette blague à 35 centimes d'euro !]

    :-)






    (ça vaut la peine de filtrer les commentaires pour avoir des trucs aussi nuls que les blagues de Filaplomb !).

    RépondreSupprimer
  7. Moi, se sera la première fois que je vote à une élection présidentielle... et, franchement, je trouve affligeant de voir et d'entendre les gens se disputer comme des poissoniers.

    Mon arrière Grand Mamie me disait quand j'étais petite que "la politique c'est comme la religion ... au bout d'un moment ca dégénère!"
    Et ben c'est dommage. Vraiment...
    Parce que c'est pas le meilleur exemple que les "adultes" donnent aux plus "jeunes".

    Si je me souviens bien, "démocratie" c'est "la voix du peuple"... alors même si le "peuple" n'est pas capable de s'écouter parler... :((

    RépondreSupprimer
  8. Roi,

    Des fois, j'essaie aussi de comprendre les autres, il n'y a pas que la défense de mes idéaux qui compte.

    Fil,

    Je publie ton commentaire pour te couvrir de ridicule.

    Nonotte,

    Merci de ta visite.

    RépondreSupprimer
  9. Votez Lucette, le programme qui a du chien !

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas : j'assume car j'ai de l'humour sur moi-même !
    (je pensais bien que tu le laisserais passer !).

    Nonotte : bienvenue dans la démocratie. Ça veut dire des millions de personnes qui essaient de se mettre d'accord sur ce qui est vraiment important et comment on va faire pour y arriver. Forcèment comme on est tous différents, on a tous un avis [qu'on partage] et, parfois, on essaie de convaincre l'autre.
    Ça n'est pas bien grave, si ça reste courtois…
    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas : quand nous fais-tu un vrai article avec sujet-verbe-compément ?
    :-)

    (et paf, je me venge !)

    :-)

    RépondreSupprimer
  12. tu n'aimes pas Pasqua, Nicolas ?

    RépondreSupprimer
  13. je suis content de constater que ça parle d'objectivité ici. merci Fil d'avoir lancé le débat..
    Je suis content car à 15 jours de la présidentielle, les esprits s'échauffent, on s'insulte parfois etc..et il est bon parfois de se dire qu'il n'y a pas les bons d'un côté et les méchants de l'autre.

    Je suis quand même surpris par une chose : à croire les sondages, y'a des gens qui un coup veulent voter pour Sarkozy et 15 jours plus tard, préféreront Royal.
    bien sûr, des gens comme Nicolas J ou moi ne faisons pas partie de ces gens et ne changerons pas d'avis (c'est à se demander à quoi sert de débattre entre nous puisque par exemple malgré tous les débats que j'ai pu avoir ici ou ailleurs, je ne me suis jamais senti plus proche de Sarkozy) mais y'a des gens qui voteront Royal aussi bien qu'ils peuvent voter Sarkozy. Ces gens sont la clé de l'élection..et au fond, leur antagonisme est assez logique : ils savent que ce soit l'un ou l'autre, rien ne changera fondamentalement et on ne sait pas d'ailleurs s'ils ont envie que ça change.
    Nous, on considère que cette élection est primordiale pour l'avenir de la France (mais en fait, c'est pas vrai, on a toujours dit ça) alors qu'en fait c'est vraiment pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  14. pourquoi tu ne l'aimes pas ?
    (politiquement parlant, j'entends)

    RépondreSupprimer
  15. Sinon, Nicolas dans ton nota-bene, tu as presque fait la note que je souhaitais que tu fasses depuis quelques jours.
    Je sais bien que tu n'as pas écrit ça par rapport à ce qu'on s'ait échangé par mail..mais j'apprécie bcp quand même. merci.

    RépondreSupprimer
  16. Loïc,

    J'ai fait cette note pour montrer une forme d'objectivité. Mais ça ne répond pas à notre discussion de l'autre jour (je continue à penser que NS est un danger comme tu continues d'ailleurs probablement à penser que SR est une cruche).

    RépondreSupprimer
  17. Loïc,

    A propos de Pasqua, j'étais étudiant en 1986 et au service mititaire puis au boulot dans le 92 pendant 2 ans.

    Des histoires comme la libération des otages en 1988 devrait suffir à nous faire haïr ce genre de type et les procédés qu'il représente.

    Et à ne pas apprécier à leur juste valeur les types qu'il a formés à ses méthodes !

    RépondreSupprimer
  18. oui, je pense qu'elle est une cruche...mais en plus, je pense aussi qu'elle est dangereuse (car les cruches, ça ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait).
    Dangereuse mais pas au point de souhaiter la mort des gens, souhait que tu prêtes à NS.

    Tu penses que Sarkozy est dangereux et je en le pense pas..encore une fois, tout est relatif dans la notion de danger.
    Est-ce dangereux ou pas d'aller à l'usine sans chaussures de sécurité..c'est chacun qui voit en fonction des risques qu'il prend et de son degré d'attention. pareil en politique.

    RépondreSupprimer
  19. Loïc,

    Pour répondre à ton premier commentaire (avec cette histoire de modération des commentaires, je dépile les trucs à l'envers !), je ne suis pas trop d'accord avec toi sur la fin.

    L'élection est importante, peut-être un peu comme celle de 81. C'est la première qui ne suit pas une période cohabitation. C'est la première depuis le passage au quinquenat. C'est la première ou parmis les candidats des partis de gouvernement, il n'y a pas un vieux crabe qui rassure...

    RépondreSupprimer
  20. Loïc,
    A ton commentaire de 11:37...
    Restons objectifs... Nous allons diverger.
    Sur le blog de Pierre (voir dans les liens à gauche), il exprime très bien comment il a été convaincu par "Sarkozy Le Libéral" mais comment il trouve abominable les propos de Sarkozy sur tous les sujets de sociétés.

    Et cesse un peu avec ce truc que j'aurais dit sur Sarko qui veut la mort des gens. J'ai juste fait un billet humoristique sur une bêtise qu'il a dite "Le problème en France c'est qu'on hérite trop tard". Tout le monde sais bien que c'est une tournure de phrase maladroite qu'il a eu. Il voulait dire que ce n'est pas à 70 ans qu'on a besoin de sous mais à 30.

    Mais à force d'être démagoge, il dit des bêtises...

    RépondreSupprimer
  21. suis content de voir que tu reviens sur tes positions..tu parles de tournure de phrase maladroite..euh, oui, note qu'il n'y a pratiquement que toi qui l'a relevé.
    c'est comme si je disais 'Royal trouve qu'il y a trop de jeunes au chômage'..et que j'en concluais qu'elle souhaite la mort des jeunes, comme ça, y'aura moins de chômeurs.
    Le raccourci honteux que je prends est identique à celui que tu prends.

    Sur les sujets de société, en effet, Sarkozy est très conservateur..mais ça ne me semble pas essentiel..et à toi non plus, je pense, qui pense que les sujets économiques et sociaux sont les plus importants.

    RépondreSupprimer
  22. Sarkozy démago ? il a dit qu'il ne pouvait rien promettre sur le smic..Royal l'a promis à 1500€ au plus vite..
    Et on va rire..car, si elle élue, elle réunira une conférence sur l'emploi et les salaires (c'est son souhait, celui de Sarkozy aussi.et de tous d'ailleurs) et on sait ce qui sort de ces conférences..hausse de 0.2%..ou dans ces eaux là..On me traite de naïf en étant ouvrier et en votant NS.les naïfs sont les ouvriers smicards qui vont voter Royal (y'en a quelques uns quand même qui vont voter pour elle) parce qu'on leur a promis une hausse du smic rapidement.
    Ce ne sont pas les politiques qui décident du niveau du smic. Sarkozy n'a rien promis en la matière..de même, qu'il n'a rien lâcher sur l'adoption d'enfants par les homosexuels, de même que sur le problème des sans-papiers. Il a fait de la démagogie sur d'autres thèmes mais pas autant que Royal..
    Je ne suis d'accord que tu dises que Sarkozy est démago..mais admets que Royal est pire. Alors dis-le. On ne devrait pas s'attaquer sur ce plan là.

    RépondreSupprimer
  23. Loïc,

    N'oublie pas de relire mon billet pour voir ce que j'y exprime.

    "Je ne suis d'accord que tu dises que Sarkozy est démago..mais admets que Royal est pire. "

    Tu peux me la refaire ?

    Et relire les discours et toutes les promesses qu'il a faites en trois mois...

    Objectivement...

    RépondreSupprimer
  24. et je ne vois pas pourquoi NS changerait de tactique ou lâcherait du lest sur certains points : en étant plutôt conservateur et plutôt libéral, il se maintient dans les sondages. On peut raisonnablement penser aujourd'hui à j-15 qu'il a une petite chance d'être au second tour non ?
    Or, logiquement, dans ce pays où on aime sortir les sortants, où on aime l'alternance et où on gouverne plutôt au centre, Royal devrait gagner largement..or, ce n'est pas encore sûr. C'est bien la preuve que tactiquement, Sarkozy est très fort.

    RépondreSupprimer
  25. oui, objectivement, il a promis bcp..comme Royal. Il s'est calmé depuis quelques temps mais pourrait très bien en rajouter une couche à la faveur d'un déplacement.

    RépondreSupprimer
  26. Il s'est calmé ?
    Rien que cette semaine il a promis de réduire le chômage à 5 %

    RépondreSupprimer
  27. 5% au sens BIT soit 10% de taux de chômage, c'est faisable..
    mais il ne devrait pas avancer de chiffre. Royal, elle peut, on s'en fout de ce qu'elle dit mais lui non.

    RépondreSupprimer
  28. Je sais pas ce qu'il a dit. c'est avec toi que je l'ai appris..
    mais, par défaut, quand ce n'est pas précisé, c'est au sens du bit qu'il faut l'entendre, je pense.

    RépondreSupprimer
  29. Je découvre ton blog par l'entremise avisée de l'excellent krissolo.
    J'apprécie beaucoup le ton des quelques articles que j'ai déjà parcourus.

    j'ose à peine m'immiscer dans votre échange (Loïc et Nicolas), car il semble avoir commencé il y a belle lurette, mais il ne fait aucun doute que les bourdes de Sarkozy sont bien plus nombreuses et plus risibles que celles de Ségolène Royal (Pour les héritiers, désolée, Loïc, je l'avais notée aussi, celle-là, comme les pauvres gens qu'il "n'accepte pas"... enfin, il en a sorti de belles !).

    Quant au danger, Nicolas Sarkozy, parce qu'il manipule (les chiffres, les médias, les esprits,...), parce qu'il divise (en communautés, catégories socio-professionnelles,...) en représente certainement un grand, et je m'inquiète fort des dégâts profonds qu'il peut faire... 5 ans, c'est long !

    Pour ce qui est du chômage, il a bien dit qu'il le ramènerait à 5 %, son taux d'il y a trente ans. (maintenant qu'il ait tenu un discours plus nuancé devant le medef, une fois que les médias ont eu le dos tourné, je veux bien le croire, il est coutumier du fait).

    RépondreSupprimer
  30. Loïc,

    Non ! Puisque toi même plus haut tu éprouves le besoin de préciser.

    RépondreSupprimer
  31. je n'accepte pas non plus les pauvres gens..

    Sinon, Royal a dit qu'elle était favorable à l'infanticide.

    RépondreSupprimer
  32. Loïc,
    Tu es proche de la difamation avec toutes tes conneries.
    En plus ton "pauvres gens" est insultant, puisqu'on ne sait pas trop à qui il s'adresse.
    Modère tes propos camarade...

    RépondreSupprimer
  33. hum..tu me dis que je suis insultant...pas toi s'il te plait, pas toi.
    je pense avoir plus de considération pour Royal que tu n'en as pour Sarkozy.

    mais arretons là, il vaut mieux.

    RépondreSupprimer
  34. Pas compliqué... Mais ce n'est pas à ça que je faisais allusion mais à ton "je n'accepte pas non plus les pauvres gens.." comme on ne sait pas trop à quoi ça se réfère.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.