29 avril 2007

Convaincre

Vendredi matin, au café avec les collègues, la discussion a porté sur les émissions politiques de jeudi soir (Ségolène Royal au journal de TF1 – je n’ai pas vu – et Nicolas Sarkozy après sur France 2 – j’ai regardé la fin et l’émission d’après, très bonne, sur les débats au second tour depuis 1974).

Nous étions 4, de 41 à 44 ans (c’était moi le plus jeune !). Les propos ont dérivé sur nos opinions personnelles. Personne n’ignore les miennes bien qu’il soit très rare que nous parlions politique au boulot.

Une personne était probablement de mon avis mais elle ne s’est pas exprimée. Les deux autres ont indiqué avoir voter pour François Bayrou. C’est normal ! Ce n’est pas un sondage officiel, mais dans « mon milieu » un 50/50 entre Royal et Bayrou est logique !

Les deux ont avoué qu’elles étaient bien ennuyées pour le deuxième tour.

On a poussé la discussion et à un moment je leur ai cité un extrait du discours de Nicolas Sarkozy à Nice : « Je suis de ceux qui pensent que la France n’a pas à rougir de son histoire. Elle n’a pas commis de génocide. Elle n’a pas inventé la solution finale ».

Elles ne savaient pas.

Je leur ai parlé de la narration par Michel Onfray de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy.

Elles ne savaient pas.

Nous avons abordé les coûts des projets de campagne. Je leur ai décrit la polémique d’il y a quelques mois. Ils ne savaient pas que le programme de Nicolas Sarkozy avait un coût et elles ne se doutaient pas que les baisses de prélèvements obligatoires promises par Nicolas Sarkozy avaient un coût de l’ordre de 70 milliards et que les estimations de chiffrage étaient montés à plus de 110 milliards… .

Je ne veux pas rouvrir la polémique ici. Je ne veux juste que certaines personnes (des cadres de 40 ans) n’en ont jamais entendu parler.

Elles ne savaient pas.

Comme toutes ces personnes qui hier ou avant-hier ont vu le gros titre « nouvelle baisse du chômage » et n’ont pas lu le détail de l’article où il est rappelé que les chiffres font polémique et que même Eurostat a critiqué le gouvernement Français.

Puis-je reprocher à mes collègues de ne pas être au courant des détails, des dessous, de la campagne ?

Non ! Je suis célibataire, j’ai deux fois 15 minutes de transport par jour. Elles sont mères de familles et ont deux fois 45 minutes de transport. Ca ne laisse pas le temps de faire une revue de presse par internet, de traîner un peu sur les blogs, de lire des trucs.

Mais j’étais loin de me douter combien « je suis dans la campagne » et d’autres ne s’y impliquent qu’à moitié !

Je vais donc m’empresser de leur diffuser une série de lien à étudier d’urgence (pendant les heures de boulot : à la maison, il n’y a pas le temps). Si j'arrive à convaincre ces deux personnes...

Faites en autant !

19 commentaires:

  1. On s'y emploie Nicolas, et d'ailleurs j'insiste souvent sur les projets de société qui diffèrent. Mais dans mon entourage très peu d'indécis... donc surtout des personnes à dé-convaincre.

    RépondreSupprimer
  2. Bob,

    Dans mon entourage aussi très peu d'indécis (jusqu'à vendredi matin où j'ai découvert mes deux collègues).

    RépondreSupprimer
  3. En ce moment, je me balade sur des sites qui se disent libéraux et j'explique avec le lien vers Agora et l'article que tu m'avais filé, que seule Ségolène Royal va libérer l'économie en la décongestionnant.
    Je ne sais pas si c'est efficace mais au moins je les informe en positif !

    :-)

    [Mon Netvibes délire un peu et m'affiche un ancien article comme une nouveauté sur ton blog. Etrange…].

    [Ah oui, je m'y suis mis vraiment serieusement et OUI, c'est bien ! :-)].

    RépondreSupprimer
  4. Fil,

    Ce ne sont plus les internautes qu'il faut convaincre, mais les gens qui hésitent dans la rue.

    Je parlais de mes collègues de bureau, parce qu'ils sont plus facile à atteindre (je peux leur envoyer des liens) et que je ne passe pas pour un révolutionnaire quand je suis avec mon costard et ma cravate !

    A propos de Netvibes, c'est normal. Parfois je modifie mes billets a posteriori (par exemple, avec la nouvelle version de blogger, aujourd'hui j'ai ajouté des tags).

    RépondreSupprimer
  5. de toute façon c'est d'abord à côté de chez soi que l'on peut agir
    c'est le terrain de l'action par excellence, le proche , le familier , le quotidien

    RépondreSupprimer
  6. 1maman,

    Oui... Mais avec cette histoire de blog où l'on vit presque la campagne en direct, et le fait que je fréquente pas mal les bistros (où l'on parle beaucoup politique), j'avais tendance à oublier les "autres gens" (au bureau, c'est tabou).

    Le "quotidien", comme tu dis, j'étais loin de penser qu'il hésitait à ce point, sans disposer du 10ème de l'information que je peux avoir en lisant différents trucs sur le web (de l'Huma au Figaro : je ne suis pas sectaire !).

    RépondreSupprimer
  7. eh oui , bien des femmes(et des hommes peut-être aussi mais en moindre proportion certainement )je pense , ont du mal à trouver du temps pour aussi s'intéresser à la politique
    question de temps , de quotidien qui submerge , qui dévore tout (temps de transports , travail , enfants , intendance , comme tu l'as très bien souligné dans ton article ) , mais aussi question d'éducation , question de culture
    longtemps les femmmes n'ont guère eu leur mot à dire
    sans doute y a t il encore des restes de ce comportement ancien mais pas si ancien que cela dans certains milieux

    RépondreSupprimer
  8. oui, Nicolas, on s'y enploie, on s'y emploie..même si c'est vrai q'il peut paraitre inutile de convaincre au compte-goutte quand on sait qu'il y a 40 millions d'électeurs..
    Mais bon, les petites rivières font les grands fleuves.

    RépondreSupprimer
  9. ACdelaNullitéRoyale30 avril, 2007 09:04

    Filaplomb
    La seule chose que Royale sache décongestionner n'est pas l'économie...

    RépondreSupprimer
  10. acdelanullitéroyale30 avril, 2007 09:11

    et encore même ça, sait elle...?

    RépondreSupprimer
  11. Loïc,

    Oui... Si chaque blogueur arrive à convaincre deux ou trois électeurs qu'une lecture minimale de journaux contradictoires est nécessaires avant de voter...

    RépondreSupprimer
  12. oui Nicolas..mais pas une lecture minimale..une lecture maximale. Perso, par exemple, le quotidien que j'achète le plus est l'huma, un magazine que j'adore et qui fait pourtant dans l'altermondialisme : 'alteréco'.
    Il n'y a rien de tel que l'ouverture d'esprit. Je crois qu'on est d'accord sur ce point.

    RépondreSupprimer
  13. Ségolène Royal a fixé hier une mission à José Bové et personne n'en parle !
    Ça procède encore de ce décloisonnement qui est en route, pourtant…

    RépondreSupprimer
  14. ah bon, elle a fixé une mission à notre terroriste national ? j'en crois pas mes yeux.
    Remarque, heureusement que personne n'en parle car elle perdrait 5 points, direct, dans les sondages.

    RépondreSupprimer
  15. oui, Arno, tu le connais, j'ai 33ans, pourquoi ?

    RépondreSupprimer
  16. Ce n'est pas à toi qu'il parle...

    RépondreSupprimer
  17. oh pardon..je suis tellement insulté ces derniers temps (un gauchiste m'a craché dessus au bar du village il y a 3 jours pour la simple raison qu'il avait entendu dire par le patron que je soutenais NS) que j'en deviendrais presque parano.
    Il est temps que ça se termine.

    RépondreSupprimer
  18. Reste cool lolo ! Plus que 6 jours et des brouettes, et après les législatives...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.