26 avril 2007

Faut-il une nouvelle raison pour ne pas voter pour Nicolas Sarkozy

Allez lire ceci, s'il vous plait.

Amis libéraux pouvez-vous objectivement voter pour Nicolas Sarkozy ?
Au minimum une abstention ou un vote blanc est possible.
Vous pouvez aussi voter pour François Bayrou mais le bulletin devrait être considéré comme nul.

Vous pouvez surtout voter pour Ségolène Royal.

30 commentaires:

  1. A moins Nicolas que tu me prouves qu'il a violé un enfant ou qu'il est à la tête d'un réseau de trafic de drogues, je ne vois pas ce qui pourrait m'empêcher de voter pour lui. Mais te connaissant, tu devrais pouvoir arriver à prouver tout ça ?

    RépondreSupprimer
  2. Décidement, ils font appel à tous les planqués dans les associations ou mouvements, au demeurant financés sur nos sous, qui sous couvert de bon sentiments, d'humanisme, de droits truc chouette ... ne font que de l'agitation politique.
    Pauvre gôche française.
    Tombée bien bas.

    RépondreSupprimer
  3. Loïc,

    Pourquoi veux tu que je prouve un truc faux ? Là nous avons juste la Ligue des Droits de l'Homme qui constate des faits.

    Il y a quelques temps, chez toi, j'avais trouvé des libéraux et consulté leur site. La libéralisme ne s'arrête pas au secteur économique !

    Dans ton discours, tu critiques souvent la gauche qui privilégie l'égalité par rapport aux libertés ! C'est totalement faux, parce que la liberté n'est pas réservé au seul fait de gagner du pognon.

    RépondreSupprimer
  4. Pour ceux qui sont trop fainéants pour cliquer pour lire l'article que j'ai mis en lien, je le recopie ici :

    La Ligue des droits de l'Homme (LDH) présente jeudi l'édition 2007 de son "état des droits de l'Homme en France", déplorant une "régression continuelle des libertés" et condamnant particulièrement le bilan de Nicolas Sarkozy, candidat UMP à la présidence et ex-ministre de l'Intérieur.

    "La politique législative de course au sécuritaire à dominante xénophobe sacrifie au report de voix d'extrême-droite les droits des étrangers, l'humanité élémentaire et, au bout du compte, les libertés de tous", écrit Jean-Pierre Dubois, président de la LDH dans ce bilan publié aux éditions La Découverte.

    La LDH constate en 2006 une "aggravation de la crise sociale", un "approfondissement de la crise institutionnelle" et une "extension de la crise éthique" qui "se répand au rythme de la contamination de l'ordre républicain par l'agenda lepéniste".

    "L'année 2006, plus encore que les précédentes, fut une très mauvaise année pour les étrangers vivant sur le sol français", écrit M. Dubois. "La chasse aux sans-papiers s'est intensifiée au rythme de la précampagne présidentielle du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, avec son volet +chasse aux enfants+ particulièrement insupportable".

    Pour la LDH, le gouvernement et la majorité sortants ont "pensé plus encore en 2006 qu'auparavant, leur politique migratoire sur la base de calculs électoraux dangereux pour les libertés démocratiques".

    Elle se félicite en revanche de l'avènement en 2006 de "résistances symboliques mais aussi militantes", saluant notamment la "retentissante victoire contre le CPE" et le combat du Réseau éducation sans frontières (RESF) pour protéger les familles sans papiers grâce au "recours légitime à la désobéissance citoyenne".

    © 2007 AFP

    RépondreSupprimer
  5. Le couvert associatif ne sert qu'à cacher le rouge.
    Faites vous plaisir avec votre joujou si vous voulez, mais ne nous prenez pas pour des burnes avec ce cheval de Troie politique.

    Plus on vous observe, vous et votre lamentable candidate, plus on est convaincu que c'est Sarkozy qu'il faut.

    RépondreSupprimer
  6. Dans un commentaire lâchement supprimé par l'auteur de ce blog, je disais en termes quelques peu fleuris que les Droits de l'Homme sont une cause supérieure à toute question politique et qu'il ne s'agirait pas de l'oublier !

    [Mais Nicolas, tu as raison de supprimer quand je me lâche un peu trop dans le vocabulaire ! Ca te va comme ça ? :-))))) ]/

    RépondreSupprimer
  7. Très bien fil !

    Il ne faut pas insulter des gens et diffuser des rumeurs ou les informations peut-être réelles réservées à la presse internationales.

    RépondreSupprimer
  8. "Terrifiant", "xénophobe"...Décidément on reste dans la diabolisation, le caniveau et dans le lynchage qui a si bien fonctionné au premier tour.
    Continuez à prendre les Français pour des cons.
    Ils vous le rendront le 6 mai au centuple.

    COLOURS

    RépondreSupprimer
  9. Et Cécilia !! Franchement, quand on sait que la Dinde couche avec L.Schweitzer, que Hollande a un enfant avec Hidalgo !!
    Et que personne à droite n'en parle parce que nous, nous nous en foutons.
    Vous êtes abject parce que sans possibilité de défendre votre Bécassine et son programme !
    Pitoyable.

    COLOURS

    RépondreSupprimer
  10. nicolas sarkozy n est pas un vrai libéral...
    mais il est le plus libéral de tous ceux qui se sont présentés!

    ...

    jevois que loic est toujours ausi sur de lui...
    mais qu est ce qu il lui faut?

    RépondreSupprimer
  11. Roi,

    Il n'est pas le plus libéral ! D'une part dans le libéralisme il n'y a pas que l'économie d'autre part, même en économie, c'est un interventioniste qui par différentes mesures favorise la concentration du capital empêchant la redistribution qui pourrait laisser s'éclater les talents !

    RépondreSupprimer
  12. Roi,

    Et comment un mec qui se dit libéral peut-il trépigner jusqu'à concentrer les pouvoirs à ce point ?

    RépondreSupprimer
  13. Loïc,
    Un certain nombre de centristes et de libéraux se posent des questions au sujet de votre candidat.
    Si vous ne savez pas répondre, je crains que le sens du vent tourne.
    Le côté narcissique du personnage, ne m'affole pas. Je pense que c'est le cas de tous les politiciens qui jouent ce type de jeu. Son goût pour le culte de la personnalité bien que réel ne m'affole pas.
    Son conservatisme affiché ? Je me dis que cela n'est qu'une pose pour ces pauvres électeurs du FN.
    En somme : Je ne me fais pas de souci pour la "démocratie". Entre nous, cette vieille dame sénile a vu bien d'autres.

    MAIS .. Ce n'est pas parce que nous sommes pour une diminution conséquente des charges que nous devons de manquer d'esprit pratique.
    Chirac, en voulant aller trop vite, a déprimé l'économie. C'est un fait qu'il faut assumer.
    Son successeur Sarkosy semble dans la même ligne.

    Quel intérêt avons nous à vivre dans un pays plongé durablement dans la dépression ? (alors que partout on affiche des bons taux de croissance).
    Avec cela, logiquement (pour faire tenir), je vois un renforcement de l'appareil répressif.
    Est ce bien ce qu'il faut dans la situation économique actuelle ?

    Il est vrai que le meilleur argument pour ton candidat c'est le programme du PS. Mais je sais qu'il n'engage que ceux qui auront cru.
    La question qui se pose est :
    Dans quelle mesure l'entourage de Sarkosy pourra freiner son côté Chirac et son conservatisme. Dans quelle mesure son entourage pourra libéraliser l'économie de ce pays ? Sans la plomber avec des mesures irréfléchies et précipitées.
    S'il s'avère trop libre, il faudra voter contre lui tant il est vrai que Sarko semble un danger pour la vraie liberté d'entreprendre.

    RépondreSupprimer
  14. Roi,

    Par exemple, la manière libérale de traiter l'immigration est d'en supprimer les causes louches (profiter des dispositifs de sécurité social du pays d'accueil par exemple).

    La manière conservatrice est autoritaire (reconduites à la frontière, préférence nationale, renforcement des contrôles, ...).

    Ainsi, le libéral s'en fout de l'immigration (au contraire, c'est une source de travail et de consommation) ! Par contre, il est contre la protection sociale étatisée.

    Sarko n'est pas libéral ! C'est le contraire !

    Il veut diminuer le taux de prélèvement obligatoire : c'est un objectif pour lui qui peut paraitre libéral. Par contre, il ne parle pas des missions de l'état.

    Il ne peut pas en parler : s'il dit que ce n'est pas le rôle de l'état de fournir de l'électricité aux Français, il se fait jeter. Et heureusement !

    S'il dit que ce n'est pas au rôle de l'état de rembourser les frais médicaux, mais d'opérateurs privés d'assurance, il se fait jeter. Et heureusement !

    C'est pourquoi ça me gonfle quand je vois des gens défendre Sarko pour le libéralisme ! Il n'est même pas libéral ! Il n'y a donc aucune raison de voter pour lui.

    Juste des raisons de voter contre.

    Et des raisons libérales de voter pour le projet de Ségolène Royal. Par exemple, quand elle parle de supprimer les subventions non justifiées aux grands groupes c'est libéral (sauf qu'ils sont contre toute aide !).

    Quand elle parle de favoriser les PME en leur faisant accéder aux marchés publics, c'est libéral (sauf que les libéraux sont contre les marchés publics puisque le domaine public ne devrait pas exister).

    Quand elle parle de doubler le budget de la justice, c'est libéral, puisque les contrats privés sont la base du libéralisme, il faut un système de justice efficace (tu as vu la justice aux USA, avec les bataillons de cabinets d'avocats qui font des procès dans tous les sens) (sauf que pour les libéraux la justice n'a pas besoin de l'état pour être faite, on peut se mettre d'accord devant une tierce partie rémunérée pour celà).

    Quand elle parle de conditionner les permis de construire à des objectifs normés de qualité et autre, c'est libéral dans le sens où ce n'est pas l'état qui fixe les normes (sauf que les libéraux ne veulent sans doute pas de permis de construire).

    RépondreSupprimer
  15. Paramo,

    Nos messages se croisent !

    Il n'y a que le programme du PS qui n'engage que ceux qui y auront cru ?

    RépondreSupprimer
  16. Tu as raison, mais certaines reformes seront plus facilement menées par la droite.
    On pourrait appliquer ta remarque aux parties du programme de Sarkosy qu'il a prise au FN.

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas,
    Il n'y a pas de libéralisme mais des libéralismes.
    Tu sembles vouloir dire qu'il y a UN et qu'il est comme ça. De plus tu choisis bien ton représentant.
    Si l'on pousse ton raisonnement au bout, il ne faudrait pas qu'il y ait de langage. Chacun devrait choisir le mot qui désigne chaque chose. .... non, non, nnnon !
    Il faut affiner ta perception de cet objet là. Tu est bien plus libéral que tu ne le crois.

    RépondreSupprimer
  18. Pffhh...c'est désesperant cette impossibilité à se parler,à se comprendre: je trouve que c'est réducteur du genre humain,ce niveau d'intolèrance...excusez-moi, mais ça frise l'idiotie!

    RépondreSupprimer
  19. Cat,

    Je discute normalement avec Paramo (on se connait de longue date, c'est un libéral), et Loïc me semble à cran, ces temps-ci (mais c'est normal, on attaque son chef : avec la majorité qu'il a, on n'a pas trop le choix ! Je connais Eric aussi de longue date)

    Longue date étant à prendre à l'échelle des blogs, soit environ un an !

    Paramo,

    A propos de ton premier commentaire : ce n'est pas seulement les idées de Le Pen, c'est d'une manière générale le dégraissage de la fonction public dont parlent beaucoup de militants UMP.


    A propos de ton deuxième commentaire, je suis d'accord avec toi et je le "sais" (c'est pour ça que je mets mes parenthèses avec "sauf que pour les libéraux", j'aurai peut-être du dire "sauf que pour des libéraux"). Mais je ne suis pas un spécialiste !

    Mais c'est parce que je connais cette différence que j'aime bien titiller les défenseurs de Sarkozy et de la droite Française qui le font au nom du libéralisme...

    RépondreSupprimer
  20. Et pourquoi certaines réformes seraient mieux faites par la droite ? C'est quoi cet argument ? C'est étayé par quoi ?
    Ça m'a tout l'air d'être un argument sans fondement et qui laisse croire que seule la droite voudrait changer alors qu'on a cette fois le candidat le plus conservateur qui soit…
    Le vrai changement ce sera Ségolène Royal !
    :-)

    RépondreSupprimer
  21. Fil,

    C'est simple : à droite ils s'imaginent avoir le monopole de la bonne gestion. On voit ce que ça donne !

    RépondreSupprimer
  22. je vote segolene parce qu'elle porte mieux le chanel que sarko le smoking

    RépondreSupprimer
  23. Je recommande les derniers textes écrits par B.Lamothe, que vous trouverez en lien sur mon blog,de bonnes raisons de se faire une idée juste...

    RépondreSupprimer
  24. Anonyme,

    Je suis d'accord et l'ai d'ailleurs déjà dit dans le blog.

    Cat,

    Tu fais de la pub chez moi pour ton blog, maintenant !

    RépondreSupprimer
  25. Mah,non! j'me permettrais pas!quoique...c'est parce que je ne sais pas comment le mettre en lien en comm sur ton blog,alors,je suis obligée d'en passer par le mien,qui est un très bon blog aussi!houps!ça m'a échappé,pardon!on est pas obligé de s'y arrèter,remarque;quand tu prends le train pour Toulouse(par exemple),je suppose que tu ne descends pas à Lyon même si le train s'y arrête!et ben,pour les blogs,c'est kif kif!:-)

    RépondreSupprimer
  26. ah,au fait, si tu cherches "la mite au logis" dans google,tu le trouves en 1ere page avec le libellé..."chiante au logis"...merci,merci,tu m'as fait progressé de 6 pages,mais bon, le libellé,moyen!:-)

    RépondreSupprimer
  27. Pour me faire pardonner, je fais un billet rien que pour toi, en mettant "Mite au logis" dans le titre et en le citant plusieurs fois dans le billet !

    Dans deux ou trois jours, je serais premier sur Google, et par ricochet tu seras trouvée facilement !

    Normalement ça devrait marcher (ça fait plusieurs mois que j'étudie le truc !).

    Allez, je publie encore une fois ici : La mite au logis ! Où vous trouverez aussi un qu'elle ne sait pas mettre mais elle en est excusée, c'est mon métier (pas de mettre des liens, l'informatique).

    RépondreSupprimer
  28. non,non,ça marche très bien! :-)

    RépondreSupprimer
  29. Vivant en banlieue parisienne, voilà une des raisons pour lesquelles je vote Sarko :

    http://racismeantiblanc.bizland.com/

    Racisme anti-blanc : pourquoi un tel tabou ?
    http://www.conscience-politique.org/2005/remondracismeantiblanc.htm

    Arret sur Images
    http://www.france5.fr/asi/006869/31

    Il a touché du doigt un des graves pb de la France sans pour autant devenir extrémiste !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...